États-Unis : Ils ont gagné !

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

États Unis

La Cour suprême américaine a enfin accepté la demande de Ari Zivotofsky et son fils Menahem .

Publicité 

En effet les Américains nés à Jérusalem peuvent dorénavant inscrire «Israël» sur leur passeport et pas seulement « né a Jerusalem », c’est une décision qui a attiré les éloges de la communauté juive américaine.

Ce qui n’était pas possible avant ce procès et peu de gens d’entre nous le savent.

Cette décision a été rendue lundi, suite à un long combat de la famille Zivotofsky qui a obligé le Département d’État à accepter de notifier sur leur passeport qu’ils sont est nés en Israël, car toute personnes nées à Jérusalem, ne pouvaient pas avoir cette notification.

C’est le président George W. Bush qui a signé cette  loi injuste, en citant une prérogative de l’exécutif en matière de politique étrangère. Le président Obama a continué cette pratique.

Or, la communauté internationale, dont les États-Unis  ne reconnaissent pas la souveraineté de l’Etat hébreu sur Jérusalem, cette question étant même au cœur des négociations de paix avec les Palestiniens. Mais en 2002, l’ancien président George W. Bush s’était vu imposer par le Congrès de signer une loi ordonnant au département d’Etat «d’identifier un citoyen né à Jérusalem comme né en Israël, à sa demande, sur son passeport»selon le site elwatan.com

La Cour suprême, dans une décision a annulé des décisions de tribunaux antérieurs qui avaient prétendu que le pouvoir judiciaire n’a pas d’autorité dans  ce domaine  et ne correspondait qu’au domaine de la politique étrangère.

Grâce à l’acharnement de cette famille, les Américains nés à Jérusalem pourront  lire la mention «Israël» sur leur passeport .

Source : http://www.elwatan.com/international/etats-unis-la-justice-a-le-droit-de-se-pencher-sur-le-statut-de-jerusalem-27-03-2012-164327_112.php

 

🟦 ANNONCE 🟦