France : Un antisémitisme avéré pour une famille juive mais jamais puni ?

C’est un fait divers qui se passe en France, et qui ne gêne personne, et l’on se demande pourquoi ?

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Est il possible qu’une famille juive et de plus tranquille et respectée puisse subir autant d’actes et de paroles  antisémites depuis plusieurs années sans que justice soit faite ?

Rappel des faits :

Le Dr Krief et son épouse sont tous deux de la région parisienne. Le Dr Krief est issu d’une famille modeste de 4 enfants, et a poursuivi ses études de médecine tout en travaillant (aide soignant, brancardier, etc.) pour pouvoir continuer ses études. C’est un couple très unis.

Le Dr Krief s’est installé dans la région en 1994 en s’associant à un autre médecin sur Compiègne en 2007, le Dr D….. mais cette dernière  ne supporte pas l’aura du Dr Krief. Elle profère des injures antisémites injustifiées à l’encontre des époux Krief :

« je suis une bonne catholique et je me dois de chasser les escrocs du pays » « j’espère que l’on sert des repas kasher en prison »….

Comme le mari du Dr D…..travaille à la polyclinique St Côme, la plainte n’a pas été instruite tout de suite et le juge a rendu un classement pour ses plaintes en raison de « prescription du délai ».

En 2009, c’est la secrétaire qui choquée par de tels propos antisémites sur le couple envoi un attestation tenant compte des  propos du Dr D….. envers les juifs et les arabes :

« je reprendrai le site de Compiègne et je pourrai virer les juifs et les arabes »…

Mais cette famille juive qui ne veut pas provoquer cet antisémitisme aggravé présentera tout de  même ses vœux de bonne année au Dr D….. . Mais quand la haine est présente, il est difficile de ne pas la cacher et après l’avoir bousculé à deux reprises, elle  lui dit devant témoin :

« ca chauffe pour le youppin »….

Ce qui est le plus injuste dans cette affaire qui dure depuis plusieurs années est que ce Dr D….n’a jamais été inquiétée. Ce médecin a été protégé par le Conseil de l’Ordre des Médecins et on ne lui a jamais reproché son antisémitisme avéré…. que penser de la justice française dans de telle situations ?

Madame Krief est une dame de grand cœur qui a participé  avec  la communauté Française en œuvrant pour Guilad Shalit avant qu’il soit libéré. Particulièrement émue par la souffrance du garçon elle  décide de lui faire écrire un Sefer Torah en l’honneur du soldat captif.

“Il le protégera du mal”

assure le kabbaliste Ifergan de Netivot. Le précieux rouleau était inauguré en Janvier 2011 dans la synagogue de la base de
l’état-major de Tsahal, à Tel-Aviv, en présence de Noam Schalit, des familles de soldats captifs ou disparus, et du chef d’état-major de
Tsahal, Gabi Ashkenazi.

 

Photo de la famille Krief avec le chef d’Etat Major Gabi Ashkenazi

🟦 ANNONCE 🟦