Gravissime | Au moins, 50 patients corona sont rentrés de Ouman en Israel avec un faux test négatif

La police a localisé aujourd’hui (jeudi) 50 israéliens de Uman qui étaient positifs au Corona et ont falsifié des certificats de test négatifs. Ils ont été emmenés de l’aéroport Ben Gourion à leur domicile dans des ambulances et des poursuites pénales sont attendues contre eux pour propagation de la maladie. On soupçonne également que des centaines d’autres patients qui ne sont pas encore rentrés en Israël ont également falsifié les tests.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Selon les informations fournies à l’Autorité de la population et de l’immigration, des dizaines d’entre eux ont embarqué sur des vols avec de faux permis.

Après avoir appris que les patients étaient entrés dans le pays avec les résultats de faux tests, le Premier ministre Naftali Bennett a convoqué une discussion sur la question et a finalement demandé de convoquer tous les israéliens qui étaient entrés frauduleusement pour une enquête policière et d’ouvrir une affaire pénale complète contre eux. Les vérifiés sont soupçonnés de propagation de maladies, de fraude et de contrefaçon.

🟦 ANNONCE 🟦

Les patients seront facturés pour l’ambulance qui les a transportés depuis l’aéroport et devront passer 10 jours d’isolement. Toute personne ayant pas respecté l’isolement peut être arrêtée. En parallèle, la possibilité d’exiger des patients qui reprennent l’entraînement dans 14 jours d’isolement est à l’étude.

Plus de 4 000 ‘Hassidim se sont rendus à Uman en Ukraine pour Roch Hachana, pour célébrer la fête à la tombe du rabbin Nachman de Breslav. Cette année, le voyage vers Ouman s’est étalé sur deux semaines ou plus avant Roch Hachana, par crainte de fermer la frontière ou de fermer le ciel, comme ce fut le cas l’année dernière. Le projecteur corona, le professeur Salman Zarka, s’est rendu à Uman pour superviser le respect des directives, tout comme le directeur général de MDA, Eli Bin, qui a également voyagé.

Publicité 

Il y a une semaine, la commission économique de la Knesset a approuvé la nouvelle réglementation concernant les vols traditionnels vers Uman. Selon les réglementations approuvées, toute personne qui partait pour l’Ukraine devait faire un test avant de quitter Israël – même s’il était vacciné ou en convalescence, et seul un résultat négatif permettait un vol réel.

À cet égard, le comité s’est écarté d’un aspect – un passager qui se remet du corona, c’est-à-dire jusqu’à trois mois après la récupération, pourrait obtenir l’approbation d’un comité des exceptions dédié et unique au département d’État si son examen est positif. Cela est dû au fait que jusqu’à trois mois après la maladie, il y a une chance d’obtenir un résultat positif même si la personne n’est pas malade et n’est pas réellement contagieuse. De plus, même avant le vol de retour vers Israël, les passagers étaient tenus de faire un test.

 

🟦 ANNONCE 🟦