Environ 2 000 résidents d’Ashdod ont quitté leur domicile ce samedi soir et ont manifesté sur la place de la municipalité contre la politique de renforcement de l’application contre les entreprises opérant le jour du shabbat. En face d’eux se trouvaient environ 20 jeunes hommes et femmes orthodoxes et religieux. Ils ont crié en soutenant le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri, l’initiateur de la loi sur les supermarchés. Les manifestants les ont appelés à rejoindre l’armée, et ont crié : “Retournez en Russie et chez Poutine, vous ne changerez pas la ville, Ashdod restera fermé le Chabbat”.

La personne derrière la protestation des résidents était Ina Furman, une enseignante qui a publié un post sur Facebook suite au vote sur la loi sur les supermarchés. Elle a exprimé son inquiétude quant à la fermeture des entreprises qui opèrent le Shabbat. Samedi, les inspecteurs sont arrivés à l’enceinte de Big Fashon, ont filmé les magasins qui ont ouvert le Shabath et ont distribué des amendes. “Après le poste, un groupe WhatsApp de cinq personnes a été ouvert. “De cinq à dix personnes, nous sommes passés de 10 à 100 – et c’est ainsi que nous étions plus de 2 000 habitants dans les rues”, a-t-elle déclaré, ajoutant que les habitants ont également exprimé leur mécontentement.

Manifestation à Ashdod Municipality PlazaManifestation à Ashdod Municipality Plaza

Ina Furman, qui a écrit un article qui a déclenché la protestation (Photo: Roy Idan)Ina Furman, qui a écrit un article a déclenché la protestation                    (Photo: Roy Idan)

Foreman et ses amis ont recueilli des dons des résidents qui se sont opposés à la fermeture des magasins par la municipalité le samedi et ont acheté un système sonore au profit de la manifestation. “Nous avons voyagé en convois à travers la ville, et ce matin nous avons demandé aux gens qui habitent dans la région de Big Fashon dont les résidents laïques de faire du shopping le samedi.” Elle a ajouté que cette manifestation est une « lutte sociale et populaire. Nous voulons être écouté. Israël ne peut pas adopter une loi qui est contre les citoyens, ni la ville d’Ashdod car nous avons recueilli des signatures contre la coercition religieuse. Nous voulons être écouté. »

Le PDG du Big, Eitan Big a déclaré : «Le statu quo que nous avions promis de préserver ne sera pas préservé. C’est une continuation directe de la coercition religieuse. La prochaine étape nécessitera probablement deux puits pour obtenir un permis de construire.

Une soirée de protestation contre la coercition religieuse à AshdodUne soirée de protestation contre la coercition religieuse à Ashdod

Un des rapports distribués samedi dernierUne des amendes distribués samedi dernier

Selon Furman, la manifestation n’est pas exclusive au public russophone d’Ashdod. “Tous les discours de la manifestation ont été lus en hébreu et en russe, il y avait aussi des francophones, des hispanophones et des russophones, et nous n’avons pas l’intention de laisser derrière nous les personnes âgées et les immigrés.”

Les organisateurs de la manifestation contre la fermeture le Shabath ont prétendu que certains membres du conseil municipal, qui se présentent à la mairie, voulaient prendre la parole lors de la manifestation mais ont été refusés. “C’est la protestation des résidents, pas des politiciens, et nous demandons au maire Yechiel Lasri de revenir à la raison et d’annuler la directive de fermer les commerces le jour du Shabbat.”

“Les gens sont brisés par ce qui se passe dans la ville”, a déclaré Dan Sofer qui a assisté à la manifestation. « Je vis à Ashdod depuis 27 ans. Qu’est-ce qui se passe récemment, je ne savais pas. Ils viennent à nous, dans la rue laïque, au moment où ils ont besoin de nos votes pendant les élections, mais personne ne veut nous écouter après les élections.                                  Nous sommes la majorité », a déclaré l’écrivain.

A l’inverse Nathaniel Almakayis, qui veut que cette loi soit respectée a dit : «Nous gardons notre ville et notre patrimoine, tout sera fermé et nous voulons réussir, nous sommes un peule juif et Shabbat est un symbole pour nous, ne nous saper pas ce symbole ».

Ce n’est pas la première fois que les magasins à Ashdod ont des amendes à cause de l’ouverture samedi, mais celle ci ne sont pas toujours appliquée de manière cohérente.

La directive de fermer des magasins dans toute la ville et dans le complexe BIG en particulier est le résultat d’une forte pression exercée par les dirigeants hassidiques de la ville. La semaine dernière, l’Admor de Pittsburgh et l’Admor de Gur ont rencontré d’autres rabbins dans la ville et ont envoyé une lettre urgente au maire exigeant la fermeture des 230 magasins opérant le Shabbat dans la ville.

Des nouveaux Olims de France nous ont fait part sur Infos-Israel.News de leur choc face à une telle manifestation contre la Thora dont Deborah, qui a quitté Paris avec ses enfants pour habiter Ashdod et qui pourtant n’est pas une juive Haredi mais pratiquante   :

” Nous quittons la France et l’antisémitisme en choisissant Israël pour vivre pleinement notre judaïsme sans se cacher, et ceux qui ont fuit la Russie car le statut de juif était interdit nous demandent aujourd’hui de vivre dans ce pays comme en Russie ou en France. Quel intérêt de vivre en Israël, si notre vie est celle du galout, qui dirige ce pays ?

Ne sommes-nous pas le peuple ou coule le lait et le miel comme le dit la Thora, et tout ce que représente ce livre n’est-il qu’un moyen de dire aux autres que nous sommes propriétaire d’une terre comme cela est écrit dans la bible… sans pour autant pratiquer cette Thora ?

Nous transformons et déformons Israël qui va ressembler de plus en plus à un pays de la diaspora qui un jour sera gouverné par des non juifs ?

Celui qui veux vivre comme un laïc ne doit pas vivre en Israël, ou sinon choisir une ville qui lui ressemble. Les communauté pratiquantes et religieuses sont majoritaires à Ashdod, pourquoi nous enlever ce que nous avons tant désiré? Vivez à Tel Aviv, ou ailleurs mais ne nous imposez pas de vivre en Galout car Israël reste un pays saint et doit le rester.”

Nouveau reseau social créé par le fondateur de Twitter, veuillez me rejoindre !!

https://bsky.app/profile/infosisraelnews.bsky.social



La Roulotte du Hayal organise et cuisine et nourrit les soldats à la frontière de Gaza. Il y a beaucoup de réservistes et ils n’ont aucun organisme de financement et tous les bénévoles de la Roulotte du Hayal ne reçoit pas de salaire. Tous sont bénévoles et le font pour les soldats uniquement !! Ils nous faut des dons et le nombre de soldats qui ont besoin de nourriture chaude et cuite à la maison ne fait qu'augmenter , et avec cela les dépenses. Frères, remplissons leurs réfrigérateurs, aidons-les à continuer à nourrir les guerriers du front sud avec de la nourriture faite maison.👏 Chaque shekel donné va à 100 % aux soldats Cliquez ici et devenez partenaire : 👇👇👇

Pour faire un don par Paypal ou CB , cliquez sur le bouton "Faire un don" par PAYPAL OU CARTE BANCAIRE :

 

Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/