Le Hamas, le groupe terroriste qui dirige Gaza, a commencé à distribuer des parcelles de terre à 40.000 fonctionnaires fidèles au groupe islamique, pour compenser des millions de dollars en salaires, qu’il leur doit depuis ces deux dernières années. Le don de la terre est le dernier signe du Hamas qui prouve que l’organisation terroriste est en grande difficulté financière après presque une décennie de pouvoir incontesté dans la bande côtière.

Les Gazaouis se plaignent de la pénurie d’emplois, la pénurie d’électricité constante et un blocus imposé par Israël et l’Egypte  à 1,8 millions d’habitants du territoire à la petite bande de Gaza. La Banque mondiale a classé le chômage dans cette région à 38 pour cent.

Depuis 2014, le principal problème du Hamas a été un manque cruel d’argent suite à la répression de l’Egypte sur les tunnels de contrebande sous la frontière de Gaza avec la péninsule du Sinaï en Egypte. Avant que les tunnels soit fermés, le Hamas a reçu des millions de dollars de taxes sur les biens de consommation de contrebande, y compris le carburant égyptien subventionné.

Cette semaine, ont été vue des travaux de creusement dans une colline près de Khan Younis, récupérant le sable chargé dans des camions sur le site désigné pour le projet “Al-Isra 2 logements”. Le nouveau don des terres permet à chaque groupe de quatre employés du Hamas de partager un terrain de 500 mètres carrés qu’ils peuvent soit construire ou vendre. Même le sable recueilli sur le terrain peut être vendu pour environ 100 $ par camion. Environ 13 000 fonctionnaires ont déjà signé des certificats attestant leur propriété des parcelles. Les bulldozers travaillent pour obtenir les trois premiers projets lancés en Août.

La plupart des terres faisait partie de celles appartenant aux communautés juives dans le sud de Gaza, nommé Goush Katif, près des villes de Rafah et Khan Younis. Les communautés juives ont été démolies quand Israël a expulsé les résidents et les soldats de la bande côtière en 2005.

Riham Khalil, l’un des fonctionnaires, a déclaré que le Hamas lui doit 64.000 shekels (environ 17 000 $) de salaires. Le mois dernier, avec trois de ses collègues , ils ont reçu une parcelle de 500 mètres carrés à Al-Isra 2. «Nous avons dû l’accepter comme un« oiseau dans la main ” parce qu’il n’y avait pas d’argent»,  «J’espère trouver quelqu’un pour acheter le terrain et obtenir de l’argent.”

Un haut responsable du Hamas, Salah al-Bardawil a déclaré que le don de la terre est une solution temporaire et «pas encore une stratégie” qui permettrait de résoudre les problèmes financiers du groupe pour de bon.

Le chef du Fatah basé en Judée-Samarie et président palestinien Mahmoud Abbas ont perdu Gaza en 2007 après la prise de contrôle du Hamas, qui a accepté de former un gouvernement d’unité avec le Hamas pour Gaza et la Judée-Samarie comme une tentative de guérir la scission.

L’accord a calé, en partie, car Abbas a refusé d’ajouter les 40.000 employés embauchés par le Hamas depuis 2007 à la masse salariale de son Autorité palestinienne. Dans le temps, le Hamas a eu recours à payer ses loyalistes de 40 pour cent de leur salaire à 50 jours d’intervalle.

Si Abbas avait payé les employés du Hamas, il aurait probablement rencontré des problèmes majeurs avec les gouvernements donateurs, y compris les États-Unis, car le Hamas est un groupe terroriste.

Les Gazaouis vivent actuellement avec des coupures de courant  de 12 à 18 heures par jour et l’eau est polluée et imbuvable. L’Etat arabe du Golfe du Qatar a renfloué le Hamas dans le passé et a récemment annoncé qu’il donnait environ 30 millions de $ pour aider à payer le salaire d’un mois complet à tous les employés du Hamas à Gaza. En Octobre 2014, le Qatar a envoyé l’argent à la moitié des fonctionnaires du Hamas, à l’exclusion des forces de sécurité.

Le Hamas a passé une partie de cet argent pour financer des camps d’été, où les enfants sont exposés à leur idéologie anti-israélienne et terroriste, ou pour les grands repas du soir communaux appelés iftar pendant le mois sacré musulman du ramadan.

Après un conflit israélo-turque et l’accord de réconciliation au début de Juillet, la Turquie a envoyé un navire d’aide à Gaza par un port israélien et une délégation qui a rencontré séparément des responsables israéliens, palestiniens et du Hamas pour explorer la crise énergétique de Gaza et esquisser des solutions possibles.

 

Connaissez vous notre compte Instagram avec des vidéos et images en l'honneur de notre beau pays Israel ?

Pas encore ?

Venez nous rejoindre sur INSTAGRAM : https://www.instagram.com/infosisraelnews/

Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/