Le directeur du centre médical de Galilée s’est entretenu avec Liat Ron suite à l’augmentation de la morbidité, qui a conduit à l’ouverture du sixième service corona  en hopital : « Nous avons réduit les chirurgies non urgentes, en raison de la morbidité »

Le directeur du centre médical Galilée à Nahariya, le professeur Masad Barhum , s’est entretenu aujourd’hui (mercredi) avec Liat Ron sur 104.5FM North Radio de la décision d’ouvrir un autre service corona, sixième en nombre, en raison de l’augmentation de la morbidité. « Il y a une charge croissante au centre médical, il n’y a pas de fermeture, tout le monde se promène et s’amuse, il n’y a aucune responsabilité des gens », a-t-il déclaré.

Il ajoute qu’au centre médical il y avait cinq salles de corona, dans lesquelles 87 patients sont hospitalisés. Le département du corona de gériatrie, qui a ouvert il y a à peine trois jours, compte 18 patients sur 23 lits et 61 patients définis comme étant dans un état critique, dont 22 sont des patients critiques.

« Je n’aime pas dire cela mais, il n’y a pas de fermeture. Tout le monde se promène dans les villes et les villages, lors d’événements et de fêtes à la piscine, il n’y a aucune responsabilité des gens. Il y a des gens malades qui ne veulent pas être testés. La police n’est pas à blâmer, Dieu nous en préserve, mais ce sont les gens. Même si les gens sont testés, il y a beaucoup de patients graves,  nous n’avons pas souhaité cette situation. Je pense que la fermeture aurait dû être plus tôt. Nous avons attendu et attendu et avons maintenant une ‘bombe’ au visage même si les gens sont vaccinés et le personnel médical est vacciné pour éviter l’isolement. »

Le professeur Barhum a ajouté : « Je ne peux pas dire quand le nombre de patients va diminuer, la fermeture doit se faire véritablement, sinon ce sera très difficile. Hier, j’ai réduit le nombre de chirurgies en réduisant drastiquement les chirurgies électives sauf pour les chirurgies urgentes et les patients en oncologie. « Le remplacement du genou qui est en attente depuis six mois pour les patients a été annulé, mais je n’ai pas le choix, je dois placer en priorité les patients sous respirateurs, c’est la seule façon de donner un bon service. »

Qu’en est-il des travailleurs qui travaillent pour vous, quand seront-ils vaccinés ? Est-il logique qu’ils n’aient pas été vaccinés ?

« Cela n’a pas de sens. J’ai déjà ordonné de vérifier auprès des travailleurs sous-traitants qui sont vaccinés, et tout le monde a été vacciné. Je me cause un danger, si je ne fais pas vacciner les travailleurs sous-traitants. Les travailleurs hospitaliers entrent en contact avec des patients, donc il ne doit pas exister une telle situation, ils doivent être vaccinés, ce n’est pas un privilège. Il y a une instruction explicite pour vacciner tous les employés, même les bénévoles. « 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Alyaexpress-News 

Ougasheli.com 

Toute l'équipe d'Infos Israel News souhaite aux nombreux malades du corona une guérison complète et rapide. Merci à tout nos lecteurs de lire ce passage pour leur guérison !

tehilim 121

1 Cantique des degrés. Je lève les yeux vers les montagnes, pour voir d’où me viendra le secours. 2 Mon secours vient de l’Eternel, qui a fait le ciel et la terre. 3 Il ne permettra pas que ton pied chancelle, celui qui te garde ne s’endormira pas. 4 Non certes, il ne s’endort ni ne sommeille, celui qui est le gardien d’Israël. 5 C’est l’Eternel qui te garde, l’Eternel qui est à ta droite comme ton ombre tutélaire. 6 De jour le soleil ne t’atteindra pas, ni la lune pendant la nuit. 7 Que l’Eternel te préserve de tout mal, qu’il protège ta vie! 8 Que le Seigneur protège tes allées et venues, désormais et durant l’éternité!

🟦 ANNONCE 🟦