Le ministère de l’Économie prépare un projet de loi abolissant le week-end «Shabaton» le jour des élections anticipées.

Selon le journal Yediot Ahronot, selon l’Union des industriels, chaque Shabaton coûte 2,5 millions de shekels à l’économie du pays.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Comme un tel congé n’est pas déductible des jours de vacances, la charge des dépenses incombe entièrement aux employeurs du secteur privé. Parallèlement, dans les entreprises qui opèrent le jour du scrutin (transport, restauration, etc.), les travailleurs perçoivent un salaire de 200%.

Le ministère de l’Économie propose de modifier la loi fondamentale sur les élections: si les élections ont lieu moins de deux ans après les élections précédentes, il n’y aura pas de «Shabaton» le jour du scrutin. Le projet de loi a été approuvé par le conseiller juridique du gouvernement et fait actuellement l’objet d’une vérification par le ministère de la Justice.

À partir de l’abolition du «Shabaton», les entreprises commerciales vont perdre, dont le revenu augmente ce jour-là de plusieurs dizaines de pour cent.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !