Suite à une étude de l’ Institut Weizmann, publiée récemment dans Nature Neuroscience, les chercheurs ont identifié un mécanisme de stress chez les souris qui semble agir comme un «interrupteur social».

D’autres souris vont soit augmenter les interactions avec les «amis» et «connaissances» ou, en revanche, réduire ces interactions et chercher un lieu de rencontre ailleurs.

Un système de contrainte analogue fonctionne dans le cerveau humain, et selon les résultats de l’enquête, un mécanisme similaire peut réglementer les relations sociales entre les humains. Ces perturbations avec une adaptation sociale difficile touchent souvent les personnes touchées par l’ anxiété sociale, l’ autisme, la schizophrénie et d’ autres troubles.

Le Prof. Alon Chen , Dr. Yair Shemesh et Oren Forkosh, suggèrent que  » la plupart des contacts sociaux impliquent un certain niveau de stress social ou d’ anxiété, même lorsque nous interagissons avec les gens que nous connaissons bien, par exemple, lors d’ un repas de fête avec la famille « a déclaré Shemesh dans un communiqué.

« En fait, du point de vue de l’ évolution, des niveaux modérés d’appréhension sociale sont essentielles pour un engagement social réussi. »
Selon Chen, « dans des environnements sociaux, les intérêts d’un individu sont souvent en contradiction avec les besoins et les attentes du groupe. Ainsi, l’individu doit maintenir ce qu’on appelle un équilibre socio-affectif, entre le traitement des signaux sociaux et sa réponse émotionnelle à une telle pression « .

Les scientifiques ont utilisé deux configurations comportementales pour étudier comment les souris font face au défi d’interagir avec d’autres souris. L’une se trouvait dans un «labyrinthe social» dans lequel une souris peut choisir d’interagir par le biais d’un maillage avec des souris familières ou avec des étrangeres, ou même pour éviter l’interaction.

L’autre est une arène spéciale, dans laquelle un groupe de souris a été suivi avec des caméras vidéo et les observations ont été analysées avec un algorithme informatique créé à cet effet. Ce paramètre a permis aux chercheurs de quantifier différents types d’interactions – telles que l’approche, le contact, l’attaque ou la chasse – chez les souris individuelles au sein du groupe sur plusieurs jours.

Une molécule est en fait responsable des décisions de commutation. Les résultats ont révélé qu’un mécanisme moléculaire impliqué dans la gestion du stress dans le cerveau des souris détermine leur comportement envers les autres souris. 

Le mécanisme comprend une petite molécule de signalisation, appelée l’urocortine 3, et un récepteur à la surface des neurones dans laquelle cette molécule se lie. Les deux : l’ Urocortin-3 et le récepteur font partie du facteur de libération de la corticotrophine, ou un système CRF, une hormone qui joue un rôle central dans la gestion du stress. 

Les deux sont exprimées dans une région du cerveau appelée l’amygdale médiale, connue pour être associée à un comportement social chez les souris.

Les souris qui avaient des niveaux élevés de Urocortin-3 dans le cerveau ont activement recherché des contacts avec des nouvelles souris derrière le filet, même en ignorant leur propre groupe. Mais quand l’activité de Urocortin-3 et son récepteur ont été bloqués dans leur cerveau, les souris ont choisi de se socialiser principalement au sein du groupe, en évitant les contacts avec des étrangers.

Selon Forkosh, « dans la nature, les souris vivent en groupes, et les défis sociaux auxquels elles sont confrontées au sein du groupe diffèrent de leur relation avec les intrus. Il est donc logique qu’un mécanisme de cerveau pour produire différents types de comportement sociale dans ces deux situations.  « .

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils ✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes

Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr