Israël : 80 % des porteurs du coronavirus vaccinés n’ont infecté personne

Une nouvelle enquête du ministère israélien de la Santé a montré que la majorité des personnes qui ont été vaccinées et qui ont par la suite contracté le COVID-19 n’ont infecté personne d’autre, a rapporté Mako.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La recherche a montré que les personnes vaccinées qui ont assisté à des spectacles culturels, des salles de réception, des restaurants et des gymnases lorsqu’elles ont été testées positives pour le coronavirus n’ont pas provoqué une infection généralisée : 80 % des personnes vaccinées n’ont infecté personne d’autre qui était présent dans ces lieux. Un autre 10 % des personnes vaccinées ont infecté une autre personne, tandis que 3 % ont infecté deux ou trois autres personnes. Les informations sur les 7 % restants sont inconnues, a ajouté le ministère.

La recherche n’a pas inclus les maisons privées, car l’exposition dans des endroits petits et fermés est généralement plus importante, surtout lorsqu’elle se produit à l’intérieur d’une maison privée.

🟦 ANNONCE 🟦

En mars, avant l’épidémie de la variante du coronavirus Delta, les données du ministère de la Santé ont montré que le vaccin Pfizer-BioNTech est très efficace pour prévenir la transmission asymptomatique.

En février, une équipe d’experts américains a découvert que les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna étaient efficaces à 83 % pour prévenir la transmission dans les 36 jours suivant la première dose et à 89 % pour prévenir la transmission jusqu’à 36 jours après la deuxième dose. L’étude a également montré que dans les 15 jours suivant la première dose, le vaccin était efficace à 75 % pour prévenir la transmission.

Publicité 

 

🟦 ANNONCE 🟦