Israël porte plainte contre Khaled Mashaal devant le Tribunal de La Haye pour crimes de guerre !

Une organisation juridique israélienne des Droits de l’homme du nom de « Shurat Hadin  » soumettra une plainte au Tribunal de la Haye international (CPI) contre le secrétaire général du Hamas Khaled Mashaal, l’accusant de crimes de guerre commis lors de la récente opération de Tsahal dans la bande de Gaza.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

Shurat Hadin a annoncé mercredi qu’elle a officiellement demandé au Procureur de la Cour pénale internationale d’ouvrir une enquête sur les crimes de guerre qui auraient été commis par le dirigeant du Hamas, Khaled Mashaal lors de l’opération de « Rocher Puissant ».

La plainte a été déposée mardi soir,et a utilisé la citoyenneté jordanienne de Mashaal contre lui depuis la Jordanie, contrairement à Israël et « la Palestine », membre de la CPI depuis le 11 Avril 2002.

Shurat Hadin accuse Mashaal d’être « pénalement responsable pour crime de guerre par le Hamas suite aux exécutions sans procès équitable» parce qu’il «formule, dirige et approuve les exécutions et supervise la gouvernance du Hamas à Gaza. »

Les bases de cette ONG fonde cette accusation sur Mashaal suite à des déclarations et car il a un pouvoir absolu sur le Hamas depuis au moins les quatre dernières années. Dans la même veine, même si les Palestiniens n’ont pas encore officiellement rejoint la CPI,  Mashaal vit actuellement au Qatar, et non dans la bande de Gaza, un argument initial de l’ONG, car la CPI pourrait avoir compétence sur lui depuis ses ordres dirigés de Syrie, causant des  crimes de guerre à Gaza.

Pour rappel, il y a juridiction sur les citoyens jordaniens. La plainte allègue que le 22 Août 2014, le Hamas « a exécuté 18 soi-disant« collaborateurs »qui avaient été reconnus coupables d’aucun crime », y compris  « une exécution publique de sept de ces« collaborateurs.»

Ensuite, l’ONG affirme que « les journalistes ont affirmé que le Hamas avait procédé à 11 exécutions dans un local abandonné de la police de la Ville de Gaza. » En outre, la plainte indique que le 28 Juillet 2014, le Hamas a exécuté sommairement 20 civils de Gaza pour s’être livrer à des manifestations anti-guerre contre le régime du Hamas à Gaza.

En outre, la plainte affirme que ceux qui ont été exécutés par le Hamas « étaient des civils qui ne participaient pas directement aux hostilités» . Shurat Hadin dit que ceux qui ont été exécutés le 22 Août ont été illégalement détenus en prison pendant deux ans avant leur exécution, ce qui rend impossible leur collaboration.  Elle ajoute que les manifestants anti-guerre ont été exécutés le 28 Juillet 2014 »par le Hamas, c’étaient des manifestants non armés, et non des combattants. »

Pour contrer ces accusations le Tribunal de la Haye, pourrait dire que comme le Hamas et Mashaal ne peuvent  « contrôler efficacement » Gaza ou font partie d’un gouvernement « d’unité nationale » avec l’Autorité palestinienne, ils ne sont pas tenus pour responsable pour les atrocités qui y sont commises. L’ONG se défend en disant que le gouvernement d’union nationale est inexistant dans le monde réel et sur le terrain et que le Hamas est responsable de la partie dont il gouverne.

Ensuite, la plainte cite un officiel de l’AP, affirmant que les exécutions du Hamas étaient  » aléatoires, »sans aucune audience judiciaire ou de toute procédure régulière, ce qui signifie que le Hamas ne pouvait pas prétendre qu’il y avait une base légale pour les exécutions. En outre, la plainte cite Moussa Abou Marzouk, de Mashaal le numéro deux, en disant que les exécutions ont été essentiellement effectuées pour satisfaire la colère du public sur les actions des collaborateurs israéliens/palestiniens, sans tenir compte des procédures judiciaires classiques.

Shurat Hadin rappelle les menaces et les tactiques de ceux qui tentent d’utiliser une «guerre juridique » contre les soldats israéliens en essayant d’obtenir la CPI et poursuivre les soldats israéliens qui ont une double citoyenneté, tels que la double nationalité avec l’Afrique du Sud (qui est un membre de la CPI et souvent critique Israël). La tête de l’ONG Nitzsana Darshan-Leitner a déclaré, « Shurat Hadin ne permettra pas les exécutions du Hamas de son propre peuple, tout en prônant hypocritement une adhésion de la Palestine et la CPI. “

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/