Israël présentera aux États-Unis des preuves « en béton armé » contre six ONG palestiniennes

Un représentant du Shabak se rendra aux États-Unis et présentera à l’administration de Washington des preuves « concrètes » contre six ONG palestiniennes déclarées organisations terroristes. Cela a été rapporté aux journalistes sous couvert d’anonymat par une « source dans les cercles militaro-politiques ».

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Israël dispose de preuves accablantes de liens entre les organisations de défense des droits humains interdites et le Front populaire de libération de la Palestine, a indiqué la source. Il a déclaré que le FPLP utilise régulièrement les organisations de la société civile pour couvrir des activités terroristes.

Selon une source, Haaretz a déclaré que la décision du ministre de la Défense Benny Gantz avait été approuvée par le procureur d’État Amit Isman, en coordination avec le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid. Hadashot 12, cependant, a rapporté que Gantz n’avait donné aucun préavis de sa décision, même au Premier ministre Bennett, sans parler des autres membres du cabinet, et maintenant les ministres du Meretz et d’Avoda exigent que les données soient soumises au gouvernement.

Aujourd’hui, le ministre de la Sécurité intérieure Omer Bar-Lev a déclaré dans une interview à « Kan » que cette décision n’avait pas été discutée lors des réunions du cabinet politique de défense, et que Bar-Lev ne sait pas quel type d’informations de renseignement contre les ONG palestiniennes est en discussion.

Le porte-parole du département d’Etat, Ned Price, a déclaré vendredi aux journalistes que la Maison Blanche demanderait des éclaircissements et des informations à Israël sur les raisons de l’interdiction de six organisations de défense des droits humains de premier plan. Human Rights Watch et Amnesty International ont fermement condamné le gouvernement israélien pour avoir réprimé la société civile et réprimé les organisations de défense des droits humains dans les territoires palestiniens.

Publicité 

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦