La Commission des affaires étrangères et de la défense a discuté ce matin (mercredi) du transfert de milliers de vaccins au Hamas à Gaza, sans qu’Israël n’exige le retour immédiat des victimes des FDI détenues par l’organisation terroriste.

Le président de la commission, le député Zvi Hauser, a déclaré au début du débat : «Israël ne doit pas se conformer aux règles du Hamas. Israël doit être basé sur des principes humanitaires mutuels dans ce  domaine. « 

«Toutes nos actions sont dictées par les valeurs humanitaires juives dans tout ce qui concerne la bande de Gaza. Nous devons nous assurer que le gouvernement prend les bonnes mesures et ne fait rien pour céder au terrorisme », a ajouté Hauser. Leah Goldin, la mère de l’un des détenus présumés à Gaza, a fondu en larmes et a lu une lettre écrite par Hadar lors d’un voyage en Pologne. « Le capitaine Hadar Goldin de Givati ​​est détenu depuis six ans et demi », a-t-il déclaré à l’assemblée. « Je n’étais pas dans l’armée, mais j’ai travaillé avec l’industrie de la défense toute ma vie. »

Tzur Goldin, le frère de Hadar, a déclaré : «Le gouvernement israélien a démontré ces dernières années que sa politique est de ne faire aucun effort pour ramener les garçons à la maison, non par des échanges de prisonniers ou en faisant pression sur les terroristes en prison, ou par l’emploi et les affaires ni par des projets, ni par des solutions politiques. Les garçons ont été abandonnés.

«Six ans et demi se sont écoulés depuis l’opération Tzuk Eitan. À ce stade, nous savons très clairement que mon frère a été victime des pires affaires de l’histoire de ce pays ».

Publicité 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE