Cet après-midi, un précédent a été créé : un homme nouvellement recruté de Moscou s’est échappé de son unité du district de Belgorod, à la frontière ukrainienne, armé d’un fusil d’assaut. Selon des informations locales, le conscrit s’est enfui dans un camion militaire, puis est passé à un véhicule privé et s’est enfui dans la région voisine de Koursk. Peu de temps après, il a été rattrapé par les forces de l’ordre.

Nouvelles recrues à Volgograd. “Impossible d’accomplir la mission de Poutine”, photo : AP

Il s’agit d’un événement inhabituel, mais il ne peut être exclu qu’il signale le manque d’envie de combattre des recrues, certainement alors qu’il y a de plus en plus de signes que le recrutement se fait sans répondre aux critères établis par le ministère de la Défense. : ceux qui ont des professions militaires adaptées (chauffeurs, tireurs d’élite, mécaniciens, etc.) et ceux qui ont une expérience du combat. En pratique, les gouverneurs des districts en coopération avec les bureaux de recrutement locaux saisissent toute personne qui passe – adultes, étudiants, travailleurs de l’industrie de la défense et autres citoyens sans expérience militaire préalable – pour respecter les quotas attribués à chaque région. Souvent, cela se fait également en violation de la loi, comme dans le recrutement de pères de quatre enfants ou plus qui n’ont pas encore 16 ans. En raison du désordre, même les personnes bénéficiant d’exemptions médicales – ou de types douteux, qui ne pas manquer une occasion de s’enivrer au point de perdre la reconnaissance dans les bureaux de recrutement eux-mêmes – sont appelés au combat.

“Recruter sans diagnostic”. Ambiance dans l’un des bureaux de recrutement

Un autre problème, déjà documenté par les recrues, est la qualité du matériel. Le fait que des chars vieux de 70 ans aient été sortis du stockage et envoyés au front au début de l’été n’est un secret pour personne, tout comme ce n’est un secret pour personne que l’armée russe manque même de casques. Des vidéos ont déjà circulé aujourd’hui, dans lesquelles les recrues montrent les fusils Kalachnikov qu’ils ont reçus :

Armes rouillées reçues par les nouvelles recrues en Russie // Réseaux sociaux

Les écarts par rapport aux exigences de l’ordre et les déclarations publiques ont déjà conduit à des cas de disputes avec des commandants de bureaux de recrutement, de refus de servir en violation de la loi, voire de provocations.

Les recrues de la région d’Omsk se battent avec des policiers // Association des citoyens d’Omsk

Et dans le même temps, la fuite des citoyens russes vers les pays voisins : Finlande, Kazakhstan, Mongolie et Géorgie se poursuit. Le temps d’attente pour traverser la frontière avec le voisin caucasien a atteint 36 heures aujourd’hui. La longueur de l’embouteillage est déjà estimée à 20 km. Puisqu’il est interdit de franchir la frontière à pied, des trottinettes électriques sont proposées à la vente sur les chaînes Telegram : ceux qui les utilisent ne sont plus considérés comme des piétons et parviennent donc à contourner la files de voitures et entrer en Géorgie.

Des hommes russes au poste-frontière “Varhani Lars” en Géorgie qui ont  réussi à s’échapper, photo: AP

Dans le rapport quotidien de l’Institut pour l’étude de la guerre, qui siège à Washington, il est écrit aujourd’hui que “le système de recrutement russe a du mal à mener à bien la tâche fixée par Poutine et ne parviendra donc probablement pas à produire des réserves de force, même de de mauvaise qualité, à moins que Poutine ne réussisse à corriger rapidement les problèmes fondamentaux et systémiques.” Sans ou avec Connexion, hier le vice-ministre de la Défense, le général Dmitri Boulgakov, qui était en charge de l’approvisionnement technique et matériel, a été limogé et remplacé par le général Mikhail Mizintsev, connu sous le nom de “Boucher de Marioupol”.

Pendant ce temps, en Russie, les protestations sporadiques contre la conscription partielle (et en partie aussi contre la guerre en Ukraine elle-même) se renouvellent. Jusqu’à présent, au moins 700 manifestants ont été arrêtés à travers le pays. Parallèlement aux manifestations, l’incendie des bâtiments gouvernementaux et des bureaux de recrutement se poursuit. Jusqu’à présent, neuf bureaux ont été incendiés.
Articles en soldes Magnetic Car Body Stickers : Prix original: ILS 10.67 Prix actuel : ILS 7.47 Cliquer & Acheter: https://s.click.aliexpress.com/e/_mOZ4Jf Recherchez le code sur AliExpress : ALCKXMM5

Connaissez vous notre compte Instagram avec des vidéos et images en l'honneur de notre beau pays Israel ?

Pas encore ?

Venez nous rejoindre sur INSTAGRAM : https://www.instagram.com/infosisraelnews/

Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/