Jérusalem : Découverte d’un site de décapitation de famille Juives, vieux de 2 000 appartenant au roi cruel Alexander Jannaeus

La preuve d’un massacre, y compris de cruelles décapitations, commise sous le règne sanglant du roi hasmonéen Alexander Jannaeus (103-76 AEC) a récemment été découverte dans une cour adjacente à la municipalité de Jérusalem lors des fouilles d’une ancienne citerne à eau.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Nous avons retiré de la fosse plus de 20 vertèbres de cou qui ont été coupées par une épée », a déclaré le Dr Yossi Nagar, anthropologue à l’Israel Antiquities Authority (IAA). «Nous avons découvert dans la fosse, des corps et des parties de corps de nourrissons et d’adultes, femmes et hommes, probablement victimes d’un massacre brutal. »

Des os embryonnaires découverts lors des fouilles indiquent que parmi les victimes se trouvaient même des femmes enceintes.

🟦 ANNONCE 🟦

Les archéologues de l’IAA Kfir Arbiv, Nagar et Tehillah Lieberman ont présenté jeudi leur terrible découverte dans le cadre d’une conférence intitulée «L’énigme derrière une sépulture de masse dans l’enceinte russe».

En tant que fils de John Hyrcanus, Alexander Jannaeus, surnommé en hébreu Alexander Yannai, a également servi en tant que grand prêtre du Second Temple au cours de son règne de 27 ans. L’ère du «saint homme» a été marquée par l’intrigue de la cour et par des campagnes de guerre apparemment sans fin au cours desquelles il a conquis – et perdu – une bande de territoire.

Publicité 

Ce fut une période de luttes de pouvoir violentes entre les sadducéens et les pharisiens juifs, qui menèrent à une guerre civile judaïque de six ans qui, selon des sources historiques telles que l’historien pharisien Josephus, aurait tué environ 50 000 Juifs. Au cours de la guerre, les Judéens ont organisé une intervention ratée du roi Séleucide, qui, tout en unifiant finalement le peuple juif contre un ennemi commun, s’est retournée contre tous ceux qui l’avaient enrôlé.

Selon le commentaire du livre de Nahum découvert dans le cadre des manuscrits de la mer Morte à Qumran, après la fin de la guerre, Alexander Jannaeus aurait puni environ 800 de ses ennemis politiques, les condamnant à la crucifixion. D’autres, tels que ceux découverts dans la cour à côté de la municipalité de Jérusalem, ont été décapités et démembrés.

Au cours des fouilles, les archéologues ont découvert des os humains brisés, qui ont été jetés au hasard dans une citerne à eau et recouverts de cendres, de rochers .

Selon les archéologues Arbiv et Lieberman, ce qu’ils ont découvert correspond aux comptes enregistrés dans des sources historiques.

«Il est dit dans les sources historiques que le roi a capturé et tué plusieurs de ses opposants juifs – ainsi que leurs fils et leurs épouses, sous leurs yeux. En effet, sur les os jetés négligemment dans la citerne à eau, il y avait d’innombrables coupures à l’épée, qui blessaient non seulement le cou, mais aussi la mâchoire inférieure et même parfois la base du crâne, ce qui indique la décapitation », ont déclaré les archéologues.

La découverte d’un enterrement de masse de l’ère hassannéenne a été présentée lors d’une session intitulée «Of Internments and Interred», présentée lors de la 12e Conférence annuelle sur les nouvelles études en archéologie de Jérusalem et de sa région, qui s’est tenue à l’Université hébraïque de Jérusalem.

   
🟦 ANNONCE 🟦