L’Allemagne a demandé à participer à la procédure en tant qu ‘ »ami du tribunal » lors d’une audience pour examiner si les institutions de La Haye étaient compétentes dans les territoires. En Israël, on estime que le fait que l’Allemagne n’ait pas officiellement reconnu un État palestinien contribuera à la procédure.

La décision de ces deux pays est suite à celui de la République tchèque qui a également fait la demande. L’intention de l’Allemagne de rejoindre le processus judiciaire a été annoncée hier sur le site Haaretz.

Après la publication de la recommandation du plaignant de La Haye pour une enquête, l’Allemagne a annoncé qu’elle était « convaincue que le tribunal résoudrait les questions soulevées, y compris la question de la recevabilité (la compétence du tribunal, ci-dessus) qui pourrait être contestable. L’Allemagne s’oppose aux cas de toute nature à utiliser pour la politisation. J’espère que tous les problèmes seront examinés.  »

La semaine dernière, l’Allemagne a annoncé à Israël son intention de présenter une demande. La mention de l’opposition à la « politisation » en Israël est considérée comme une aide à sa position, et l’on pense que le fait que l’Allemagne se joigne aux débats aidera Israël à souligner cette position, et en outre, en Israël, on pense que comme l’Allemagne n’a pas officiellement reconnu un État palestinien, ce pays pourrait aider à rétablir la verité sur ce procès inéquitable.

Israël a tendance à ne pas participer officiellement à ces audiences, bien qu’il ait demandé à être entendu sur l’autorité du Tribunal, car sa participation sera perçue comme une reconnaissance de l’autorité et des procédures de l’institution. Par conséquent, la République tchèque a déposé hier la demande de soutien à Israël. La dernière date de publication de toutes les demandes d’adhésion à la procédure date de dimanche.

La nuit dernière, des responsables politiques ont salué la demande de la République tchèque, affirmant que « des efforts ont été faits de la part d’Israël ». Prague est considérée comme un proche allié d’Israël dans les institutions internationales, et à plusieurs reprises, elle a contribué à empêcher les décisions auxquelles le gouvernement Netanyahu s’est opposé, y compris dans des institutions telles que l’UE.

La République tchèque est membre du forum des pays de Vishgrad (avec la Hongrie, la Pologne et la Slovaquie), qui est considéré comme le droite extrême de l’UE. Ces dernières années, Netanyahu a réchauffé ses relations avec ces pays, visant notamment à obtenir un consensus dans les couloirs de l’Union sur les questions palestiniennes et iraniennes.

Hier, le barreau israélien a également déposé une requête similaire auprès de la République tchèque. Les membres du bureau ont approuvé lundi la demande du président Avi Haimi de saisir le tribunal si la pétition du pétitionnaire est acceptée pour ouvrir une audience préliminaire sur la question, et s’il est possible de se joindre à l’audience en tant qu’amis (parties qui assistent le tribunal sur la question, mais pas partie à l’audience).

Haimi a écrit aux membres du bureau qu’il voulait représenter la position israélienne « afin que la position de l’Autorité palestinienne ne reste pas sans réponse ». La plupart des conseillers ont approuvé sa demande – malgré l’opposition de certains membres arabes et juifs. Les opposants ont fait valoir qu’il s’agit d’une question politique et juridique controversée avec laquelle le bureau ne devrait pas interférer. Le député Yosef Jabarin de la Liste commune, un juriste qui était auparavant membre du bureau, a déclaré à Haaretz que « le gouvernement Netanyahu tente de promouvoir un programme politique de perpétuation et de justification de l’occupation par le détournement et le recrutement de l’Ordre des avocats pour des besoins politiques ». Les avocats arabes et juifs s’y opposent fermement.  »

En décembre, la plaignante a rendu sa décision selon laquelle il y avait une base pour une enquête contre Israël et les Palestiniens soupçonnés d’avoir commis des crimes de guerre en Judée Samarie, dans la bande de Gaza et à Jérusalem-Est – après une enquête préliminaire de cinq ans. Entre autres choses, le parti cherche à enquêter sur les crimes de guerre présumés de Tsahal et du Hamas pendant l’opération Tsouk Etan, l’expansion des construction en Judée Samarie et les affrontements autour des manifestations frontalières de Gaza .

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils ✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes

Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr