Arme - Pixabay

Une jeune fille de 18 ans a été tuée par balle mercredi matin dans le quartier de Pardes Snir, à Lod, et son grand-père de 64 ans a été légèrement blessé. Au début, il a été signalé qu’il s’agissait d’une balle perdue et d’un meurtre non intentionnel, mais avec le temps, il est de plus en plus probable que les hommes qui ont tiré et tué la jeune fille dans la voiture l’ont fait délibérément. La mère de la jeune femme a été assassinée il y a environ neuf ans lorsque des inconnus lui ont tiré dessus à bout portant et ont disparu.

La jeune fille, du nom de Diana Abu Katifan qui appartenait à l’une des familles Arabe bien connues de Lod, se préparait pour un mariage et a récemment été portée disparue. La police du district central a commencé à chercher avec les notables du secteur, et ont réussi à la localiser. L’incident a déclenché une alerte rouge de la police qui s’est demandée pourquoi une jeune fille quittait sa famille et a conclu qu’elle était menacée.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le site du Kiff : Tout ce que vous ne savez pas sur les avantages en Israel et ses découvertes, rendez vous sur Rak Be Israel !

La police vérifie si le contexte de ce meurtre est lié à l’opposition de sa famille à la relation entre la jeune femme, Diana Abu Katifan, et un jeune homme de la ville qui devait se marier prochainement. 

Les voisins de la jeune femme ont raconté à Haaretz que sa famille lui avait demandé de rompre le contact avec son fiancé, issu de la famille Abu Ghanem, d’origine bédouine, et s’était installée dans le centre et la région côtière dans les années 1970. Selon une source policière, elle aurait bénéficié d’une protection de la part de sa famille, mais une source du département de la protection sociale de Lod a déclaré à Haaretz que la jeune femme n’était pas connue des autorités et qu’on ne savait pas si elle avait bénéficié d’une protection.

La police de Lod avait proposé un panier de solutions à cette jeune fille menaçait par sa propre famille, notamment de la retirer de la famille et de la transférer dans un refuge pour femmes battues. Une source proche de l’enquête a déclaré qu’elle avait refusé avec véhémence l’une des solutions qui lui étaient proposées. Après la fusillade, la police a ouvert de nombreuses recherches pour localiser les tireurs. La police a déclaré: « Une force de police a été postée dans le secteur et une enquête a été ouverte pour clarifier les circonstances de l’incident. »

Les équipes de la MDA ont évacué la jeune fille de 18 ans du lieu de l’incident à l’hôpital en même temps que des opérations de réanimations, mais peu de temps après, sa mort a été déterminée.

« Quand je suis arrivé sur les lieux, j’ai vu une jeune femme âgée d’environ 18 ans inconsciente, gravement blessée au haut du corps », a déclaré Majid Argan, médecin chevronné de la MDA. Avec d’autres ambulanciers paramédicaux du Magen David Adom arrivés sur place, nous l’avons rapidement transférée dans une ambulance tout en lui prodiguant des soins médicaux pour lui sauvé la vie. Son état s’est détériorée et elle a été évacuée à l’hôpital alors qu’elle se trouvait dans un état critique. Un homme présent sur les lieux a été légèrement blessé a été soigné sur place. » selon le MDA.

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Si vous aimez nos sites Infos Israel NewsRak Be Israel, la Roulotte du Hayal, et Israel Chrono -ANTI BDS, CQVC.Online soutenez nous , c'est important pour la continuité des sites ! 

❣️ SOUTENEZ L'EQUIPE D'INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.