Source : Sublima Text

La perte de revenus après la retraite en Israël est beaucoup plus élevée que dans les pays européens développés. En témoigne une étude réalisée par des employés du Centre des pensions et des assurances nationales de l’Université Ben Gourion de Beersheba. Ils ont utilisé des données d’enquêtes dans le domaine des soins de santé, de la vieillesse et des retraites dans 14 pays européens.

Deux facteurs ont été étudiés: le revenu du ménage avant la retraite du principal soutien de famille (à 65 ans) et après celui-ci (à 67 ans). Tous les revenus ont été pris en compte – du travail, de la retraite, de l’assurance sociale et du capital.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les informations utilisées par les chercheurs sont basées sur des données relatives à 140 000 citoyens et à 380 000 entretiens menés sur 10 à 15 ans.

Il s’est avéré qu’après la retraite, le revenu moyen d’une famille israélienne était de 65,9% du revenu avant la retraite.

La situation est pire dans un seul pays européen – en Espagne, où ce chiffre est de 63%.

L’Autriche se situe à l’opposé, où, après la retraite, les citoyens ne perdent que 9% de leurs revenus. En France, les revenus de retraite correspondent à 83% de ce qui était avant la retraite, en Allemagne et en Italie, à 77%, au Danemark, à 73%, en Estonie, à 72% et en Suède, à 70%.

En revanche, en excluant les rapatriés et les Arabes (où les femmes ne travaillaient souvent pas toute leur vie), la moyenne pour Israël serait beaucoup plus élevée et probablement pas inférieure aux pays scandinaves.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !