Ce matin, la première réunion de la Cour internationale de Justice a commencé à La Haye sur la revendication de l’Afrique du Sud , qui accuse Israël d’avoir commis un génocide contre le peuple palestinien. Lors de l’audience, les avocats sud-africains ont demandé aux juges de rendre une décision exigeant qu’Israël mette immédiatement fin à sa campagne militaire dans la bande de Gaza.

La présidente de la Cour internationale de Justice, Joan E. Donoghue, a déclaré avant l’audience que l’Afrique du Sud soutient que les actions d’Israël depuis les attaques du Hamas du 7 octobre « sont génocidaires » et qu’Israël « n’a pas réussi à empêcher le génocide et est en train de commettre un génocide ». Elle a ajouté que le procès affirme qu’Israël viole « d’autres obligations fondamentales au titre de la Convention des Nations Unies sur le génocide ».

Ouvrant l’audience, le représentant de l’Afrique du Sud, le ministre sud-africain de la Justice Ronald Lamola, a déclaré au tribunal : « L’occupation israélienne a séparé le peuple palestinien à Gaza et en Cisjordanie et l’a privé de son droit à l’autodétermination. »

Le représentant de l’Afrique du Sud a souligné qu’Israël a commis des actes de génocide pendant des décennies et imposé un blocus sur la bande de Gaza, et qu’il impose également un régime d’apartheid au peuple palestinien. Il a souligné que l’avenir des Palestiniens dépend de la décision du Cour internationale.

Dans son discours, il a insisté sur le fait que la violence contre le peuple palestinien et la division de la nation n’ont pas commencé après le 7 octobre, mais bien avant. « Dans la bande de Gaza, depuis au moins 2004, Israël continue d’exercer un contrôle sur l’espace aérien, les eaux territoriales, les centres de transport terrestre, l’eau, l’électricité et les infrastructures civiles », a déclaré le ministre.

« La réponse d’Israël à l’attaque du 7 octobre 2023 a franchi cette ligne et aboutit à des violations de la convention », a-t-il déclaré au tribunal.

Une équipe d’avocats sud-africains a présenté au tribunal des « preuves » selon lesquelles Israël a bombardé les couloirs de sécurité par lesquels les réfugiés étaient évacués, commis des massacres de Palestiniens et que des centaines de familles dans la bande de Gaza ont été complètement détruites à la suite des attaques israéliennes.

Dans une soumission de 84 pages à la Cour internationale de Justice, l’Afrique du Sud a présenté des preuves qui, selon elle, démontraient qu’Israël commettait un génocide en tuant des Palestiniens dans la bande de Gaza, en leur infligeant de graves dommages mentaux et physiques, en forçant des évacuations, en provoquant une famine généralisée et en créant des conditions « calculé pour provoquer leur destruction physique.

Adila Hassim, l’une des militantes des droits de l’homme représentant l’Afrique du Sud, a déclaré que les Palestiniens de Gaza “étaient tués s’ils ne parvenaient pas à évacuer, dans les endroits où ils avaient fui, et même lorsqu’ils tentaient de fuir par des itinéraires sûrs déclarés par Israël”.

Le tribunal a été présenté à des citations de discours de dirigeants israéliens, notamment du Premier ministre Netanyahu et du président Herzog, qui, selon les avocats sud-africains, traduisaient clairement une intention génocidaire. Des vidéos de soldats de Tsahal célébrant la destruction de zones résidentielles entières à Gaza ont également été diffusées, ainsi que des appels à la destruction des Palestiniens sous le slogan « personne est impliqué ! », entendus sur la chaîne de télévision 14. 

Selon la Convention pour la prévention du génocide, Israël, comme toutes les parties à la Convention, a l’obligation de réprimer et de punir les appels au génocide. Les procureurs sud-africains ont souligné que les autorités israéliennes chargées de l’application des lois ne se sont pas conformées à cette exigence. La Quatorzième chaîne, Inon Magal, a même déclaré à l’antenne que le bureau du procureur « était d’accord » avec la nécessité d’une extermination non discriminatoire des habitants de Gaza.

« Cela ne sert à rien d’affirmer qu’Israël prend toutes les mesures pour protéger les civils » alors qu’Israël déclare ouvertement ses intentions génocidaires, a déclaré le représentant sud-africain. Il a souligné que les atrocités du Hamas du 7 octobre ne peuvent justifier le génocide – selon la Convention, le génocide ne peut en aucun cas avoir de justification, ni en paix ni en guerre.

Les procureurs ont déclaré que la catastrophe humanitaire à Gaza était d’une ampleur sans précédent au cours des dernières décennies, que Gaza était déjà « inhabitable » – et cela était le résultat d’une politique israélienne délibérée visant à « détruire Gaza et ses habitants ». Ils ont fait valoir que l’ordonnance de « mesures provisoires » exigeant une cessation immédiate des hostilités était nécessaire pour empêcher Israël de terminer le génocide avant que le tribunal n’examine le bien-fondé des accusations et ne rende une décision finale. 

En réponse à l’argument de la partie israélienne selon lequel le Hamas est le seul responsable des morts massives à Gaza, les avocats sud-africains ont rappelé que le Hamas, contrairement à Israël, n’est pas un État, un sujet de droit international et une partie à la Convention sur le génocide. Du point de vue du droit international, Gaza, même après le retrait des forces israéliennes, reste un territoire occupé sous contrôle militaire israélien. C’est donc Israël, et non le Hamas, qui est responsable de ce qui se passe sur ce territoire.

Les représentants de l’Afrique du Sud ont évoqué des précédents lorsque la Cour internationale de Justice est intervenue dans des conflits armés et a rendu des ordonnances concernant des « mesures provisoires ». Une telle résolution a été adoptée en mars 2022 à la demande de l’Ukraine, qui accusait la Russie de violer la convention sur le génocide. La Russie avait alors annoncé qu’elle ne reconnaissait pas la compétence du tribunal de La Haye et refusait de participer aux audiences. Les ordonnances de mesures provisoires sont considérées comme exécutoires, mais peuvent, à la demande de l’une des parties, « être annulées ou modifiées à tout moment avant que la décision finale dans l’affaire ne soit rendue ». Il n’existe aucun mécanisme permettant d’appliquer les décisions de justice juridiquement contraignantes ; les plaintes concernant la non-exécution des décisions sont examinées par le Conseil de sécurité de l’ONU.

La Cour internationale de Justice est la plus haute juridiction des Nations Unies, basée à La Haye aux Pays-Bas. Ses décisions sont théoriquement juridiquement contraignantes pour les parties à la Cour internationale de Justice, parmi lesquelles figurent Israël et l’Afrique du Sud, mais ne sont pas exécutoires.



La Roulotte du Hayal organise et cuisine et nourrit les soldats à la frontière de Gaza. Il y a beaucoup de réservistes et ils n’ont aucun organisme de financement et tous les bénévoles de la Roulotte du Hayal ne reçoit pas de salaire. Tous sont bénévoles et le font pour les soldats uniquement !! Ils nous faut des dons et le nombre de soldats qui ont besoin de nourriture chaude et cuite à la maison ne fait qu'augmenter , et avec cela les dépenses. Frères, remplissons leurs réfrigérateurs, aidons-les à continuer à nourrir les guerriers du front sud avec de la nourriture faite maison.👏 Chaque shekel donné va à 100 % aux soldats Cliquez ici et devenez partenaire : 👇👇👇

Pour faire un don par Paypal ou CB , cliquez sur le bouton "Faire un don" par PAYPAL OU CARTE BANCAIRE :

 

REJOIGNEZ NOUS

Vous pouvez nous joindre sur notre canal Telegram afin de mettre fin à la censure sur Facebook qui vous empêche de voir notre fil d'actualités depuis plus de deux années ! : https://t.me/infoisraelnews

De vous réabonner à ma timeline sur Facebook : https://www.facebook.com/alyaexpress/
De vous réabonner sur notre page Facebook :
De vous joindre sur notre Twitter : https://twitter.com/InfosIsraelNews
Ce sont les liens de tous nos sites d'informations :
Alyaexpress-News : https://alyaexpress-news.com/
Infos Israel.News : https://infos-israel.news/
Rak Bé Israel : https://rakbeisrael.buzz/
CQVC.online : https://cqvc.online/
La Roulotte du Hayal : https://sosnetivot.com/
 
Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/