La distribution des masques à gaz et kit chimique est terminée depuis le 1er Mars.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Il y a un mois édemi, [intlink id= »2599″ type= »post »]Alyaexpress-News avait averti que la fourniture de masques à gaz serait terminée en Avril[/intlink] . Malheureusement, ce jeudi 1er Mars  fut la dernière opportunité pour les Israéliens d’acquérir un masque à gaz avec un kit de défense en cas d’ attaque chimique. La grande majorité des stations de distribution, qui ont été ouvert ces deux dernières années,  à travers le pays, et ont cessé de fonctionner depuis  la fermeture des bureaux ce 1er Mars.

Seule six stations resteront ouvertes.

Les fonctionnaires signalent qu’il y aura de grandes foules dans les stations car les Israéliens réclament des protections fournis par le gouvernement dans un sillage de tensions accrues avec l’Iran. Plusieurs stations ont déjà fermé parce les stocks sont épuisés .

Quelques 4 millions de kits ont été distribués ces deux dernières années, mais les responsables estiment que seulement environ 120.000 restent en stock. Les questions budgétaires ont empêché le commandement  d’acquérir plus de kits, et des campagnes publicitaires au cours de la période a souligné qu’il y avait un nombre limité de kits. Il est estimé qu’au moins un tiers des Israéliens n’ont pas leur équipement, et qu’ ils devront acheter eux mêmes les kits. Au moins, 350 millions de dollars sont nécessaire pour acquérir plus de kits, et même si l’argent est rapidement trouvée, il faudrait des mois pour la fabrication des masques selon Tsahal.

Le fait que le gouvernement est sur le point de manquer de masques à gaz est surréaliste, alors que l’Iran pourrait avoir des armes chimiques et biologiques. La menace réelle dans ce domaine n’est pas l’Iran, mais la Syrie. Et étant donné que la Syrie selon sa situation actuelle nationale, est une  menace, il faut savoir qu’elle possède des armes chimiques et biologiques qui ont été fournis au Hezbollah (pour le Hamas, je ne pense pas ) . De telles armes chimiques et biologiques pourraient être utilisées, si le gouvernement Assad tombe.