Il semble que Sophie Legrand, secrétaire générale du syndicat de la magistrature, soit plus choquée par la manifestation d’hier suite à la décision incompréhensible de la justice en France d’innocenter un islamiste qui a torturé et tué une femme car elle est juive.

Alors que des voix s’élèvent pour demander une révision de la loi après les affaires Sarah Halimi, le Conseil de la magistrature s’est insurgé dimanche contre la “mise en cause” de la justice.

On ne remet pas en cause la justice, selon Sophie Legrand, secrétaire générale du syndicat de la magistrature, qui dénonce un affaiblissement de la justice face au pouvoir politique.

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées dimanche en France et notamment à Paris, à l’appel de collectifs citoyens et de représentants de la communauté juive, pour contester l’absence de procès après le meurtre de Sarah Halimi en 2017. Le meurtrier de cette sexagénaire juive a été jugé irresponsable pénalement par la Cour de Cassation. Tout en entérinant le caractère antisémite du crime, la plus haute juridiction judiciaire avait confirmé l’abolition du discernement du meurtrier, pris d’une “bouffée délirante” lors des faits, selon sept experts consultés.

Même Emmanuel Macron à réclamer “un changement de la loi”.

“On se retrouve sans cesse à modifier les lois à la faveur d’une seule affaire qui est certes dramatique et atroce, et ça, on n’en disconvient pas du tout, il est normal que la victime ait vécu cette décision de façon violente. Mais est-ce qu’il faut changer la loi à chaque fois qu’on a un type d’affaire de ce genre ? Je ne sais pas”, a réagi dimanche sur Europe 1 Sophie Legrand, secrétaire générale du syndicat de la magistrature.

“Dans l’affaire Sarah Halimi, on parle déjà de revoir totalement le mécanisme sur l’irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental, voire de changer la loi pour ce qui est des troubles mentaux qui seraient occasionnés par une addiction ancienne au cannabis. On a le sentiment qu’on a une baisse des équilibres entre les différents pouvoirs et autorités. Face à une autorité judiciaire faible, le pouvoir politique a un boulevard”, a-t-elle poursuivi.

De son côté, le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti a annoncé dimanche la présentation “fin mai” en Conseil des ministres d’un projet de loi visant à “combler” un “vide juridique”, après que la Cour de cassation a confirmé l’irresponsabilité pénale du meurtrier de Sarah Halimi, sexagénaire juive tuée en 2017 à Paris. Cette annonce fait à la suite d’une demande du président Emmanuel Macron.

Source : Europe 1

 

Connaissez vous notre compte Instagram avec des vidéos et images en l'honneur de notre beau pays Israel ?

Pas encore ?

Venez nous rejoindre sur INSTAGRAM : https://www.instagram.com/infosisraelnews/

Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/