Majid Shahriari, a été éliminé ce 29 novembre 2010 à Téhéran, la même date mais pas la même année que le « père de la bombe nucléaire » Moshen Fakhrizadeh lors d’une operation commando ce vendredi, dans une attaque attribuée au Mossad. Majid Shahriari était un physicien iranien, spécialisé dans la physique quantique, travaillant avec le Commissariat à l’énergie atomique iranien.

r / intelligenceporn - Majid Shahriari (1966-2010) était un scientifique et ingénieur nucléaire qui a travaillé avec l'Organisation de l'énergie atomique d'Iran lorsqu'il a été tué le 29 novembre 2010 par des assassins présumés du Mossad à moto qui ont posé et fait exploser une bombe C-4 sur sa portière pendant qu'il était…
Majid Shahriari (1966-2010) était un scientifique et ingénieur nucléaire qui a travaillé avec l’Organisation de l’énergie atomique d’Iran lorsqu’il a été tué le 29 novembre 2010 par des assassins présumés du Mossad à moto qui ont posé et fait exploser une bombe C-4 sur la portière de sa voiture alors qu’il il conduisait

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

Il est aussi un expert du transport à neutrons, un phénomène qui se trouve au cœur de réactions en chaîne nucléaires dans des bombes et des réacteurs.

Ce 29 novembre 2010, il a été la cible d’un attaque qui a blessé également l’atomiste Fereydoun Abbassi Davani, professeur à l’Université Shahid Beheshti, où Shahriari avait aussi enseigné. Les autorités iraniennes ont accusé à l’époque le Mossad, l’agence israélienne de services secrets, d’être commanditaire de cet assassinat. Mais en 2012, la justice iranienne condamne à mort un Iranien coupable d’intelligence avec le Mossad en lien avec cet attentat.

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a désigné Israël et d’autres pays occidentaux comme responsables de cet attaques : « Sans le moindre doute, la main du régime sioniste et des gouvernements occidentaux est impliquée. »

Le ministre iranien de l’intérieur, Mostafa Mohammad Najjar, a accusé les services secrets américains et israéliens : « La CIA et le Mossad sont des ennemis de la nation iranienne et ont toujours cherché à lui nuire, de même qu’ils veulent empêcher nos progrès scientifiques ».

Publicité 

10 ans plus tard, jour pour jour, c’est au tour de Moshen Fakhrizadeh de ne plus faire partie du programme nucléaire iranien programmé pour détruire Israël. Finalement la mort de Fahrizadeh a lieu alors que l’organisation SPND de Fahrizdeh a marqué « l’anniversaire » de l’assassinat de son élève Majid Shahriari…

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.