La nouvelle variante de la souche Delta affectera les plans d’ouverture d’Israël aux touristes

Suite à la rencontre du Premier ministre Naftali Bennett avec la direction du ministère de la Santé dans le cadre de l’apparition en Israël d’une nouvelle variante de la souche delta du coronavirus, il a été décidé de modifier le plan d’ouverture du pays au tourisme.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La direction du ministère de la Santé présentera un plan actualisé au Premier ministre.

En outre, la réunion a décidé de mettre en place l’infrastructure pour le séquençage génétique des virus détectés chez ceux qui sont arrivés dans le pays en provenance de l’étranger, ainsi que de renforcer les enquêtes épidémiologiques sur les personnes infectées par de nouvelles variantes.

Le chef du gouvernement a chargé le ministère de la Santé de renforcer la coopération en matière d’information avec d’autres pays européens où de nouvelles variétés de coronavirus se propagent.

Notez qu’il y a un an, la version britannique de « alpha » au ministère israélien de la Santé a été remarquée quelques mois seulement après que les médias britanniques ont commencé à en parler. Avec la version AY4.2, la situation est inversée – le ministère israélien de la Santé en a informé le public une semaine avant son apparition dans le pays, et les premiers médias de langue anglaise à avoir parlé au monde de ce type de souche delta étaient l’Israélien Ynet, le Jerusalem Post et le Times of Israel…

Publicité 

Maintenant, la direction du ministère de la Santé essaie de « faire tomber la panique » et de souligner que la nouvelle version n’est pas si différente de son ancêtre – la souche delta, elle n’est pas beaucoup plus infectieuse et n’a pas de résistance à la vaccination.

Le premier cas d’AY4.2 en Israël a été détecté chez un enfant de 11 ans venu de l’étranger. À ce jour, selon le Premier ministre Bennett, plusieurs infectés par ce type de virus ont été trouvés dans le pays.

Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont annoncé pour la première fois qu’ils surveillaient la propagation de la variante AY4.2 le mercredi 20 octobre. Le rapport indique que les épidémiologistes américains n’ont pas encore trouvé de différences cliniquement importantes dans la nouvelle variante – il n’y a aucun signe que la vaccination protège contre elle ou qu’elle soit moins bien traitée avec un cocktail d’anticorps monoclonaux.

À l’heure actuelle, les virologues connaissent toute une « lignée » de sous-espèces de souche delta – de AY.1 à AY.23. Chacun d’eux a sa propre zone géographique : en Israël la sous-variante AY.12 prévaut, au Canada – AY.15, en Grande-Bretagne – AY.1 – AY.4. AY4.2 est un descendant mutant de AY.4, la « deuxième génération » de la sous-espèce delta.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦