La police retire les drapeaux israéliens à un groupe de franco-israéliens au Caveau des Patriarches

Un groupe de juifs ayant immigré de France est venu faire les Selihote au Caveau des Patriarches à quelques jours de Yom Kippour. Nous savons tous que les Français en Israël sont une des communautés les plus sionistes et que beaucoup de soldats de cette nationalité ont donné beaucoup à l’état d’Israël comme Emmanuel Moreno ZAL, un soldat mort lors de la guerre du Liban et dont le visage n’est pas apparent pour de raisons de sécurité.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Hier, de grandes forces de la police des frontières et de la police sont arrivés vers le groupe de franco-israéliens pour leur prendre les drapeaux israéliens et ont ordonné la fermeture de la grotte pour les prières juives jusqu’à ce que tous les drapeaux soient confisqués parce qu’ils ont prétendu que c’était un symbole juif. Cela a choqué de nombreuses personnes même au niveau politique.

Le groupe de France ne croyait pas que c’était l’attitude envers les Juifs en Israël. « Nous pensions que notre pays était fier de son drapeau ».

🟦 ANNONCE 🟦

Le député Michal Waldiger a répondu au retrait du drapeau du Caveau des Patriarches.

Waldiger : « La dissuasion est érodée principalement parce que la politique israélienne a peur de sa propre ombre. Le Caveau des Patriarches, l’atout le plus ancien du peuple juif, devrait arborer fièrement et sans réserve le drapeau de l’État. J’appelle à enquêter sur l’incident et à empêcher qu’il ne se reproduise. »

Publicité 

 

🟦 ANNONCE 🟦