La station balnéaire de la mer Morte va bientôt être modernisée. Un nouveau complexe de loisirs sera construit avec deux hôtels, un centre d’accueil, des lieux de divertissement et de gastronomie, un spa et des magasins. Le concepteur du complexe est Moshe Safdie, responsable de certains des bâtiments les plus emblématiques d’Israël.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un nouveau centre touristique étendu est en préparation pour Ein Bokek, le quartier des hôtels et des centres de villégiature sur la mer Morte, a annoncé la semaine dernière le ministère du Tourisme et l’Autorité foncière israélienne.

Conçu par le célèbre architecte israélo-américain Moshe Safdie, le complexe touristique de la vallée de la mer Morte comprendra un centre de congrès, un centre d’accueil des visiteurs, deux hôtels de luxe peu élevés et bien d’autres lieux de divertissement comme un centre commercial et d’autres attractions.

L’objectif est de faire appel à «l’élite du tourisme international», selon une brochure promotionnelle.

Les hôtels existants à Ein Bokek, dans le bassin sud de la mer, offrent 4 000 chambres. Il n’y a pas eu de construction hôtelière supplémentaire depuis environ deux décennies. Le nombre de chambres devrait presque doubler dans les années à venir entre la construction neuve et l’agrandissement d’hôtels existants. Les deux premiers hôtels ajouteront environ 400 chambres au mélange.

Lieu le plus bas du monde, à 420 mètres (1 377 pieds) au-dessous du niveau de la mer, la mer Morte bénéficie d’un microclimat unique bénéfique pour les personnes souffrant de problèmes cutanés, articulaires et respiratoires.

Selon un rapport publié en juillet 2018 par le Bureau central des statistiques israélien, le taux d’occupation des hôtels de la mer Morte était de près de 70% au premier semestre.

En 2017, le ministère du Tourisme a inauguré 16 plages accessibles accessibles dans la zone hôtelière de la mer Morte et construit une promenade piétonne de 4 kilomètres.

« Nous continuons la révolution du tourisme dans la mer Morte et nous l’utilisons comme une destination touristique attrayante et moderne », a déclaré le ministre du Tourisme, Yariv Levin. La société gouvernementale Dead Sea Preservation, affiliée au ministère, subventionne une grande partie de ces dépenses, a déclaré Eran Reuveni, directeur du secteur des affaires du South Israel Authority.

Outre le complexe touristique, les investissements vont vers de nouvelles attractions touristiques à Ein Bokek, telles que des pistes cyclables et des circuits nocturnes.

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

                                            OU 

SOUTENEZ NOS ACTIONS AFIN DE CONTINUER A VOUS DONNER DES INFOS !

❣️ SOUTENEZ L'EQUIPE D'INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

6 COMMENTS

  1. Agoravox ??? (un site altermondialiste complotiste)
    Alyaexpress ?
    Le loupgris dans la bergerie vient encore de démontrer avec brio qu’il n’est qu’un zombie, un activiste antisémite du net, qui passe son temps à déverser sa petite haine antisémite sur de multiples sites internet.
    Encore bravo pour avoir étaler ton obsession de psychopathe !
    Rarement vu un pareil crétin ….

  2. Alon Alex (Alyaexpress) à force de prendre le contre-pied systématique de tout ce que j’écris (je dis blanc, tu dis noir) tu fais non seulement des erreurs (voir le poste sur le blé et les OGM), mais en plus tu oublies que j’ai précisé ici (les touristes, ça dépend des conflits en cours)…

    ah oui, encore une chose, arrête de prendre les lecteurs pour des cons, avec tes suggestions (répétition des mêmes mots) as deux balles qui ne toucheraient même pas le subconscient d’une poule, ça pollue le site, et ça n’apporte rien… ils t’ont vraiment mal formé chez nous hahaha.
    Au fait, pourquoi tu ne reviens plus sur AgoraVox ? « négationnisme sioniste  » lol

  3. Encore une preuve que le loupgrisatre dans la bergerie n’a jamais mis les pieds en Israël ! 🙂
    Ein bokek est blindé de monde en toutes saisons car c’est la destination de w-end préférée de tous les israéliens, notamment ceux de la région de Jéru car elle est accessible en à peine une heure de bus.
    (Y compris les arabes israéliens qui apprécient particulièrement sa piscine d’eau souffrée !)

  4. Pas certain que ce très gros projet soit viable, s’il n’y a pas une paix durable avec les Palestiniens. Jusqu’à présent, je n’ai jamais vu beaucoup de monde à la mer morte ou même à Massada (le nombre de touristes variant avec les conflits).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.