La troisième dose de Pfizer protège à 95 % contre la souche Delta et 11 fois plus que deux doses

L’étude, publiée dans la revue médicale The New England Journal, concerne la troisième vaccination en Israël et ses résultats.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les auteurs ont nommé divers spécialistes israéliens du Technion, de l’Institut Weizmann, de l’Université hébraïque, le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Nachman Ash, et le chef du service de santé publique du ministère de la Santé, le Dr Sharon Elroy. Prix.

Les auteurs écrivent qu’ils ont étudié les données du 30 juillet au 31 août 2021 pour 1 137 804 personnes âgées de 60 ans et plus qui ont reçu deux doses du vaccin il y a 5 mois ou plus. Ils ont comparé l’incidence de Covid-19 confirmé et l’incidence de maladie grave entre ceux qui ont reçu l’injection de rappel (troisième injection) il y a au moins 12 jours et ceux qui n’ont pas reçu la dose de rappel. De plus, les taux d’incidence ont été comparés 12 jours après la dose de rappel et 4 à 6 jours après celle-ci.

🟦 ANNONCE 🟦

La protection contre l’infection a augmenté de 11,4 fois après 12 jours de vaccination avec la troisième dose et la protection contre les maladies graves de 15,5 fois, par rapport à ceux qui ont été vaccinés avec seulement deux doses dans ce même groupe d’âge.

Le troisième vaccin protège également de 95 pour cent contre le risque de contracter la souche Delta.

Publicité 

L’étude a été évaluée par des pairs.

 

🟦 ANNONCE 🟦