La vie est morte à Auschwitz par Sebastien Vilar Rodriguez

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

 

C’est alors que je flânais dans les rues de Barcelone que j’ai réalisé la surprenante vérité : L’Europe est morte à Auschwitz.

Publicité 

 

Nous avons tué six millions de Juifs, qu’on a troqué contre vingt millions de Musulmans. A Auschwitz, nous avons incinéré toute une culture, toute une créativité et tout un talent. Nous nous sommes débarrassés du Peuple élu (et il l’est vraiment), dont sont sortis des génies et des personnalités grandioses qui ont changé la face du monde.

 

Les apports de ce peuple couvrent tous les domaines : les sciences, les arts, le commerce international, … etc. Ces gens qui représentaient la conscience du monde, nous les avons brûlés.

 

Ensuite, au nom de la tolérance et afin de prouver que nous avons été guéris du racisme, nous avons ouvert nos portes devant vingt millions de Musulmans qui nous ont apporté l’idiotie, l’ignorance, l’extrémisme religieux, l’intolérance, le crime et la pauvreté due à un manque d’appétit pour le travail digne.

 

Ils ont transformé les belles villes d’Espagne en des villes tiers-mondistes plongées dans le crime et la pollution. Ils s’enferment dans les maisons que l’Etat leur a gratuitement fournies pour planifier des attentats meurtriers et destructeurs contre leurs innocents hôtes.

 

Ainsi, stupidement, nous avons troqué la culture contre la haine, la capacité de création contre la capacité de destruction, l’intelligence contre la stupidité et les arts contre les croyances dépassées. A la place des Juifs d’Europe connus pour leur vénération de la vie et pour leur capacité à faire la paix et à nourrir l’espoir d’un meilleur avenir pour leurs enfants, nous avons fait venir des gens qui cherchent la mort et qui la souhaitent pour eux-mêmes et pour les autres.

 

Quelle erreur a-t-elle commis cette pauvre Europe ?

 

Merci à mon Ami Pierre pour ce texte.

🟦 ANNONCE 🟦