Le 20 avril 2018, le site Web a signalé que de lourdes explosions avaient été entendues et avaient été vues dans la plus grande usine de produits chimiques et de munitions en Syrie dans la région d’Al-Safira, à l’est de la ville d’Alep, dans le nord du pays.

Mais aucun détail n’était connu concernant la cible qui avait été attaquée, ni l’identité de l’attaquant et du système d’arme utilisé.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le site du Kiff : Tout ce que vous ne savez pas sur les avantages en Israel et ses découvertes, rendez vous sur Rak Be Israel !

Certes, des sources étrangères ont insisté sur le fait que c’était des avions de combat israéliens, mais on ne savait pas comment l’attaque avait été menée et par quels avions.

Aujourd’hui, un site d’information libanais publie une version intéressante de cette attaque :

Selon le site, en avril de cette année, Israël a attaqué une base iranienne dans le nord de la Syrie, à l’est de la ville d’Alep. Pour la détruire efficacement, Israël a utilisé le F-35 pour effectuer son long voyage en toute sécurité vers la ville d’Al-Safira.

Par ailleurs, certains experts affirment que l’attaque a été perpétrée par des véhicules aériens sans pilote.

La publication de ces informations dans le même temps indique clairement qu’Israël peut agir contre toute cible iranienne en Syrie, quel que soit le territoire où il se trouve et le système de défense aérienne qu’il protège.

❣️ SOUTENEZ L'EQUIPE D'INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.