L’Autorité Palestinienne interdit l’accès au tombeau de Yossef

L’«Autorité palestinienne» a décidé de ne pas autoriser des visites des Hassidim Breslev au tombeau de Yossef.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

Pour éviter que les hassidims infiltrent la tombe, l’Autorité palestinienne a placé des caméras sur la route menant au tombeau, ainsi qu’à l’intérieur de celui-ci. De plus, une clôture a été érigée autour de l’enceinte et des barres de fer ont été installées sur toutes les fenêtres.

Jusqu’à présent, les mesures se sont avérées efficaces pour l’autorité palestinienne :

«Nous avons dû revenir en arrière, nous n’avions pas le choix, nous ne voulions pas nous faire prendre,«  a déclaré un Breslev au journal.

Dans une tentative de parvenir à un compromis pacifique, ils ont distribué des tracts en arabe et en hébreu dans la région, et on pouvait lire :

«Pour les forces de sécurité palestiniennes et au nom de Dieu tout-puissant, à qui nous prions tous, nous venons en paix pour prier au saint tombeau de Joseph le juste.

« Nous ne cherchons pas la guerre et nous ne cherchons pas à vous provoquer. Nous vous respectons et nous n’avons rien contre vous. Nous vous demandons de nous permettre de prier ici d’une manière sûre et libre. »

 

Pour la petite histoire, dans le cadre des Accords d’Oslo, cet endroit a été désigné un lieu saint et juif, qui est censé être sous contrôle israélien. Cela n’est plus le cas depuis que  Ehud Barak, ministre de la Défense et Premier ministre à l’époque  a ordonné d’abandonner un soldat de Tsahal qui a été saigné à mort plutôt que d’offenser les «Palestiniens». Cet incident a eu lieu pendant le Nouvel An juif, à Rosh HaShanna, 5761 (en automne 2000).

Voici une vidéo d’un grand nombre de Juifs sur la tombe de Joseph :