Le Caveau des patriaches à Hevron risque en Fevrier de devenir un site du patrimoine palestinien par l’UNESCO !

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

L’autorité palestinienne cherche à faire appliquer à l’UNESCO en Février l’obtention comme site du patrimoine palestinien la grotte de Machpela et la Vieille Ville de Hébron. Il va sans dire que la grotte qui est le lieu de sépulture des trois pères fondateurs de la nation juive (les Avoth, Avraham, Isaac et Jacob) et de leurs épouses est considéré par les arabes comme une mosquée .

Les Palestiniens disent qu’ils vont demander à l’UNESCO de reconnaître officiellement leur attachement culturel à la mosquée d’Ibrahime en Février – un mouvement rendu possible par leur admission à l’organe de l’ONU, il ya deux mois.

Publicité 

«Avant de gagner l’adhésion à l’UNESCO, nous n’avions pas le droit d’ajouter un site archéologique palestinien à la Liste du patrimoine mondial parce que nous sommes sous occupation et la seule façon de le faire est à travers des pays amis », a déclaré le ministre de la culture palestinienne Siham al-Barghouthi .

« Maintenant, nous pouvons demander à l’UNESCO d’ajouter nos sites archéologiques et religieux à la Liste du patrimoine mondial », at-elle dit. «C’est le principal avantage que nous avons gagné. » Et si il est accordée, cela sera une deuxième victoire symbolique après l’adhésion de l’UNESCO.

Avant les premières querelles diplomatiques, les Palestiniens veulent envoyer des signes clairs comme quoi les palestiniens chérissent la Mosquée Ibrahim. C’est pour cette raison que  le 26 Novembre  des foules immenses se sont rassemblées pour marquer le Nouvel An musulman, beaucoup avec leurs cheveux fraîchement coupés selon la tradition.

« Je n’ai pas vu une telle affluence depuis longtemps, il y a cinq fois plus de personnes que ne l’étaient l’an dernier », a déclaré Hijazi Abou Sneineh, qui a appelé une «réaffirmation du caractère arabe et islamique de la mosquée ».

Alors que les musulmans et les Juifs prient dans l’enceinte de cette grotte, le site a été divisé en sections distinctes, depuis 1994, quand un colon israélien a ouvert le feu sur les fidèles palestiniens, tuant 29 d’entre eux.

Malgré le passé sanglant de la mosquée, Salah Abu Turki, 44 ans, a fièrement porté son bébé pendant cette cérémonie de circoncision – un événement rare ces dernières années en raison des restrictions israéliennes sur l’accès des Palestiniens sur le site.

«C’est un grand honneur pour moi que mon fils soit circoncis ici », at-il dit.

«Les colons ont aussi circoncis leurs enfants ici, mais nous avons plus le droit pour le faire parce ce lieu est une mosquée et c’est une ancienne tradition pour les habitants de Hébron », at-il dit.

Le Maire de la ville Khaled Essili qui est récemment rentré de Paris où il a pris part à une conférence à l’Institut du Monde Arabe à pour un éventuel ajout de la ville Hébron et sa Vieille Ville, y compris ses lieux saints, à la Liste du patrimoine mondial.

On commence par Hevron et on termine par quoi ?

 

🟦 ANNONCE 🟦