Le chef du Mossad: Ceux qui prétendent que l’accord est une réussite pour le Hezbollah – ne comprennent pas la situation au Liban

Selon deux sources qui ont participé au conseil des ministres, le chef du Mossad Barnea a expliqué que l’accord n’est pas bon pour l’organisation terroriste, car il constitue une reconnaissance de facto d’Israël. Selon lui, le Hezbollah a commencé à engager des négociations lorsqu’il a reconnu que l’opinion publique libanaise soutenait l’accord. Selon le conseiller à la sécurité nationale : L’accord renforce le Liban et affaiblit le Hezbollah.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Dans la vidéo : Le ministre de la Défense Benny Gantz sur un accord avec le Liban (Nicole Leskabi, ministère de la Défense)

Le chef du Mossad, Dedi Barnea, a déclaré aujourd’hui (mercredi) lors de la réunion du cabinet politique et de sécurité que quiconque (Netanyahu) prétend que l’ accord sur la frontière maritime est un exploit pour le Hezbollah ne comprend pas la situation au Liban . Le chef d’état-major Aviv Kochavi était d’accord avec le chef du Mossad et a déclaré que l’accord n’était pas bon pour le Hezbollah, selon deux sources qui ont assisté à la réunion du cabinet.

Le chef du Mossad à Barnea a déclaré que l’accord n’était pas bon pour le Hezbollah, car il constitue une reconnaissance de facto d’Israël, une déclaration à laquelle le Hezbollah s’oppose. « Le Hezbollah ne voulait pas d’accord avec Israël mais a réalisé qu’à la lumière de la crise politique interne au Liban, qu’il avait une opportunité de gagner des points dans l’opinion publique », a déclaré Barnea.

Le conseiller à la sécurité nationale Eyal Hulta a déclaré ce soir lors d’un briefing aux journalistes que l’accord stabilisera la situation sécuritaire vis-à-vis du Liban et constitue le premier règlement politique vis-à-vis du Liban en 40 ans. Il a souligné que l’accord supprimera la menace sur la plate-forme Karish et permettra la paix et l’absence de nouvelles revendications concernant la frontière maritime. « Il y a un intérêt sécuritaire israélien à renforcer l’Etat du Liban parce qu’il affaiblit le Hezbollah », a déclaré Hulta.

Selon Hulta, l’une des raisons pour lesquelles l’accord a été retardé est la demande israélienne que la ligne de bouée soit maintenue. « La ligne sera définie de manière ordonnée comme un statu quo convenu par Israël et le Liban et sera déposée à l’ONU en tant que telle », a déclaré le conseiller à la sécurité nationale.

Il s’agit d’un changement de position du Hezbollah, qui s’opposait à tout accord avec Israël. « Déjà aujourd’hui, le gouvernement libanais est sous le coup de sanctions s’il transfère des actifs au Hezbollah. S’ils le font, ils seront sévèrement sanctionnés. Rien de cet accord ne sera transféré au Hezbollah et il est ancré devant les Américains et ils en sont les garants », a expliqué Hulta.

Le conseiller à la sécurité nationale a également ajouté que le Liban n’avait pas reçu 100 % de ce qu’il avait demandé. « Les Libanais voulaient 100% du réservoir de Kana. Ils ne l’ont pas obtenu. Ils en ont obtenu la majeure partie, mais pas la totalité. Israël est divisé sur ses droits sur le réservoir », a déclaré Hulta. « Ils n’ont pas non plus obtenu la ligne qu’ils voulaient dans la zone de sécurité de la ligne de défense. » Hulta a noté que les États-Unis étaient ceux qui avaient proposé de donner une lettre de garantie à Israël et que la question était en cours de discussion entre Israël et l’administration Biden.

Hulta a précisé que selon l’accord, il y aura une cérémonie conjointe pour Israël, le Liban et les États-Unis à la base de l’ONU à Nakura. Il a ajouté que l’accord entre Israël et le Liban est contraire aux intérêts de l’Iran et qu’Israël a donc un intérêt encore plus grand .

Le directeur général du ministère de l’Énergie, Lior Shilat, a déclaré lors d’un point de presse que le prochain vote du gouvernement sur l’accord dans deux semaines sera la signature de l’accord entre Israël et la société française « Total » concernant la compensation qui l’État recevra des bénéfices potentiels du gaz. Shilat a noté qu’il n’y aura pas de développement du réservoir de gaz avant qu’Israël ne reçoive le premier paiement d’indemnisation de la société.

« Personne ne sait s’il y a du gaz dans le réservoir et s’il est en quantité commerciale. En divisant la superficie du réservoir, du côté israélien, il y a environ 17 % du réservoir, selon nos estimations. Si il s’avère que c’est plus ou moins, nous le saurons après la fin de la phase de recherche », a déclaré Shilat.

Entre-temps, le gouvernement a approuvé aujourd’hui les principes de l’accord sur la frontière maritime avec le Liban et la proposition de Lapid de placer l’accord sur la table de la Knesset sans le soumettre à un vote. L’accord sera suspendu ce soir pendant 14 jours, puis le gouvernement se réunira à nouveau pour approuver définitivement l’accord. La ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked a voté contre et la ministre des Communications s’est abstenue.

Auparavant, le cabinet politico-sécuritaire avait approuvé l’avancement de l’accord maritime avec le Liban, tous les participants – à l’exception du ministre Shaked, qui s’est abstenu – votant en sa faveur. Selon un communiqué du bureau du Premier ministre Yair Lapid, le cabinet a voté sur le libellé, selon lequel « il est important et urgent de parvenir à l’accord maritime entre Israël et le Liban en ce moment ». Les membres du cabinet ont exprimé leur soutien à l’avancement de la procédures d’approbation de l’accord par le gouvernement. Lapid a informé les ministres qu’il inviterait le chef de l’opposition Binyamin Netanyahu, qui attaque fermement l’accord, à un briefing.

Le Premier ministre suppléant Naftali Bennett, qui aurait pu opposer son veto à la proposition, a déclaré que dans les circonstances actuelles, il était juste de l’adopter. Selon lui, il ne s’agit pas d’un « accord historique, mais pas non plus d’un accord de reddition honteux ». Bennett a également déclaré que « tout ce qui est bon pour le Liban n’est pas mauvais pour Israël. Il y a des moments où il est possible d’atteindre une situation de profit pour les deux parties. J’ai vu l’intérêt de parvenir à un accord, mais pas à n’importe quel prix, certainement pas sous la menace. Maintenant, ils sont parvenus à un accord dans des conditions différentes et d’une manière différente de ce qu’ils avaient prévu, et pourtant, dans les circonstances actuelles, il est juste de confirmer.

Bennett a ajouté qu’il avait décidé de soutenir l’accord après avoir pris connaissance de la position de l’establishment de la défense, même si Israël est à la veille d’élections. « En temps normal, il aurait fallu attendre le prochain gouvernement pour trancher, mais les circonstances imposent de trancher maintenant, car les enjeux sécuritaires, tels que présentés par tous les chefs de systèmes, créent une fenêtre de décision étroite et courte », a-t-il déclaré.

Après le vote au cabinet, le bloc des partis soutenant le chef de l’opposition Binyamin Netanyahu a appelé le président de la Knesset Miki Levy à exiger un vote sur l’accord, bien que le conseiller juridique du gouvernement estime qu’il n’y a aucune obligation légale de le faire. Ils ont également appelé Bennett, Shaked, Gideon Sa’ar, Ze’ev Elkin, Yoaz Handel et Lipat Shasha-Biton à s’opposer à l’accord et à utiliser le droit de veto du « Bloc de droite ».

Informez vous en temps réel !

Rejoignez nous sur Telegram en cliquant sur ce lien :

https://t.me/infoisraelnews

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !