Le commandant sortant du Commandement du Nord : la peur du Hezbollah au Liban a diminué

Le Commandement du Nord a dit au revoir ce soir (dimanche) à son commandant depuis trois ans et demi, le général de division Amir Baram. Lors de la cérémonie d’échange avec le général de division Uri Gordin qui s’est tenue à la base de commandement de Safed, où le chef d’état-major Aviv Kochavi était également présent, Baram a prononcé un discours dans lequel il a fait des prédictions optimistes, du point de vue d’Israël, concernant le statut du Hezbollah dans Liban. Les actions de l’organisation contre nous sont réactives. » Après cela, il a même augmenté et a déclaré que « sur le plan de la situation stratégique, nous sommes dans un bon équilibre sécuritaire. Il n’y a pas d’autre ennemi capable de menacer notre existence ici. »

Baram a poursuivi en détaillant l’état quelque peu précaire de l’organisation terroriste, notant que « le radicalisme révolutionnaire du jihad chiite a commencé à soulever des points d’interrogation même dans la base de soutien idéologique interne du Hezbollah, qui n’est pas d’une seule pièce comme nous Israéliens se trompent parfois de penser. Notre commentateur Ron Ben Yishai souligne que ces derniers jours, il y a eu un déclin de la position menaçante de Nasrallah envers l’arrangement économique de l’eau.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

 

Baram a ajouté que « même l’idée ultérieure d’une ‘lutte en tant que défenseur du Liban’ fait l’objet de vives critiques, et l’organisation est accusée d’empêcher la prospérité et le développement du pays par ses actions. La peur de celle-ci a diminué , le contrôle des agents militaires à la frontière n’est plus aussi strict qu’il l’était, et la corruption y est un crime. » Dans le même temps, Kochavi Shanam a déclaré plus tard que « le Hezbollah a pris le contrôle de grandes parties du Liban et détermine en fait la politique de sécurité ».

4Affichage de la galerie

Général Amir Baram

« Nous avons déjà appris par le passé que la société israélienne n’aime pas que les gens essaient de la ‘presser contre le mur' ». Baram à la cérémonie d’échange, aujourd’hui
( Photo : porte-parole de Tsahal )
 
Concernant les critiques selon lesquelles l’armée ne lance pas une frappe préventive contre le Hezbollah, Baram a déclaré que « notre travail est d’éloigner la guerre et non de la rapprocher ». Les opérations de la campagne de l’entre-deux-guerres (MABM) endommagent gravement les infrastructures terroristes , leur armement et leur implantation sur la frontière nord. Tout cela, sans perturber la routine civile dans le nord, et sans réduire la liberté d’action de Tsahal. Il est bon que ces opérations soient sous le radar, et sous le seuil de la guerre. Il a noté que les efforts défensifs pour contrecarrer les attaques terroristes de l’organisation à la frontière libanaise visaient « non seulement à empêcher le Hezbollah de réaliser des gains sous la forme de nos pertes, mais aussi à le décourager et à l’affaiblir ».
Malgré tout ce qui a été dit, Baram a reconnu que l’armée se préparait également à la possibilité d’une guerre centrée sur le Liban, et a même déclaré que « bien que dans les dernières décennies, nous ayons connu principalement des conflits asymétriques ou des opérations limitées, l’ère des guerres majeures est pas fini, pas en Europe et certainement pas au Moyen-Orient. » Et la façon de gagner une telle guerre, selon Baram, en est une : « Manœuvre terrestre, multidimensionnelle et agressive sur le territoire ennemi. Cela s’accompagne d’une défense multidimensionnelle, d’un tir précis et d’un nouvel obstacle sophistiqué qui vient d’être construit. Le général commandant sortant a déclaré que « si nous n’utilisons pas cette manœuvre, accompagnée de coups meurtriers de tirs précis, nous ne pourrons pas gagner rapidement et de manière écrasante – et ainsi nous ferons effectivement prolonger la guerre, sans parler des pertes sur le front et dans le pays, et un remaniement stratégique. »

Outre les manœuvres, Baram a identifié un autre élément nécessaire à la victoire dans une telle guerre, qui, selon lui, est « un esprit combatif et un fort désir de victoire de la société israélienne ». Il a expliqué que « nous aurons besoin de la légitimité interne et de la patience du front intérieur afin de donner à Tsahal le temps nécessaire pour accomplir les tâches et atteindre les objectifs fixés par l’échelon politique. Nous avons déjà appris dans le passé, tout comme Nasrallah l’a également appris, que la société israélienne n’aime pas les gens qui essaient de la « presser contre le mur ». Nasrallah est un homme expérimenté qui comprend bien le prix de la guerre. » Concernant la menace implicite de Baram, le chef d’état-major a ajouté que « l’État du Liban et l’État du Hezbollah supporteront les conséquences si la souveraineté d’Israël est atteinte et si ses citoyens ou ses biens sont blessés. »

Outre la possibilité d’une guerre, le Hezbollah joue un rôle dans l’accord en cours de formation entre Israël et le Liban sur la frontière maritime entre les deux pays. Un haut responsable politique a déclaré aujourd’hui que les négociations entre les deux pays progressaient , ceci après que le médiateur américain Amos Hochstein ait rencontré vendredi le président libanais Michel Aoun dans son palais de Babda .Le commentateur sur les affaires de sécurité , Ron Ben Yishai , a noté que l’évaluation est maintenant que le Hezbollah – bien qu’il ne fera pas partie de l’accord naissant – il n’essaiera pas de le torpiller.

Bachar el Assad

Toutes les parties de la Syrie ne sont pas sous son contrôle. Assad
( Photo : AP )
Et du Liban, Baram a déménagé en Syrie, dont il a dit qu’elle « s’est désintégrée en quatre parties » qui ne sont pas toutes sous le contrôle du dirigeant syrien Bashar Assad. Il a noté que « le Hezbollah est incapable de s’établir dans la région au sud de Damas, de mener des attaques terroristes et d’ouvrir un front terrestre contre nous à la frontière des hauteurs du Golan. Afin d’empêcher cela – nous avons agi par d’innombrables frappes aériennes , raids terrestres et contre-mesures », et a conclu : « Nous avons empêché le sud de la Syrie de devenir le sud du Liban Et de le faire dégénérer en un autre front brûlant contre le Hezbollah ».
Et concernant le sud du Liban, Kochavi a noté que « des missiles, des roquettes, des postes antichars et des salles de contrôle bordent la zone. » Cependant, le chef d’état-major a souligné que « l’armée israélienne n’a pas résisté, ne résiste pas et ne restera pas les bras croisés ».  » Toute tentative de nuire à Israël, dans n’importe quel domaine, se heurtera à une réponse brutale ou à une initiative préventive. Les projets sont prêts. »
Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !