Le Sheikh Abdul Hadi Palazzi, secrétaire général de l’Assemblée italienne musulman et de l’Ordre Qadiri Khalifa pour l’Europe , est un ardent défenseur du droit d’Israël et de son existence, sans oublier  la souveraineté juive sur Jérusalem, fondée sur son interprétation de l’islam.

Il parle souvent pour Israël en dépit du fait qu’il est très impopulaire dans le monde musulman de le faire. Le cheikh Palazzi le fait en fonction de ses convictions religieuses. Il a affirmé :

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

«Le  retour des Juifs en Israël a été interprété comme une invasion occidentale par des « sionistes colonisateurs » . Il n’a aucun fondement dans la foi islamique authentique de telles dires. »

En tant que co-fondateur et co-président de la Bourse de l’Islam et Israël, le Sheikh Palazzi estime que l’opposition religieuse musulmane à l’existence d’Israël a été créé par le Grand Mufti Hadj Amin Al et est a modifié les textes religieux musulmans classiques, qui étonnamment ne supportent effectivement pas le droit d’Israël à exister.

Selon cheikh Palazzi, « Tant le Coran et la Torah indique clairement que le lien entre les enfants d’Israël et  la Terre de Canaan ne dépend pas de n’importe quel type de projet de colonisation, mais directement de la volonté de D.ieu, et Tout-Puissant. Nous apprenons des Écritures juives et islamiques que Dieu, par Son serviteur choisi Moïse, a décidé de libérer les descendants d’Israël de l’esclavage en Egypte et à les rendre héritiers de la Terre Promise. Celui qui prétend que la souveraineté juive sur la Palestine est quelque chose de récent  dépend de machinations politiques est va en effet nier l’histoire de la révélation et la prophétie, ainsi que les enseignements clairs des livres saints. »

De toute évidence, les textes religieux juifs ne sont pas les seuls qui parlent du peuple juif qui retournent dans leur patrie ancestrale,qui sont exprimés également dans l’Islam. Comme dit le cheikh Palazzi :

« Le Coran prédit que la veille du Jour de la résurrection, les enfants d’Israël reviendront à la Terre d’Israël à partir de laquelle ils ont été exilés deux fois. »

Alors qu’il prétend que les sources religieuses musulmanes ne mentionnent pas Jérusalem comme la capitale du peuple juif, ils ne mentionnent néanmoins que «Jérusalem était le centre du royaume de David et de Salomon, et le siège du Temple que Salomon a construit avec l’aide des êtres humains et les êtres invisibles. »

Le cheikh Palazzi estime que cela être très proche de l’idée d’accepter Jérusalem en tant que capitale pour le peuple juif.

Par exemple, le commentateur coranique Imam Abu Abdullah al-Qurtubi, qui a vécu de 1214 à 1273, a cité le hadith suivante dans son Encyclopédie des règles coraniques:

«En vérité Salomon, fils de David a construit Bayt al-Maqdis [Beth ha-Mikdash, le Premier Temple] d’or et d’argent, de rubis et d’émeraudes, et Allah a fait que les êtres humains et les esprits ont travaillé sous ses ordres, jusqu’à son echevement. Ensuite, un roi de Babylone a détruit Bayt al-Maqdis et mis ses trésors sur la terre de Babylone, jusqu’à ce qu’un roi de Perse a vaincu et racheté les enfants d’Israël. Ils ont reconstruit Bayt al-Maqdis pour la deuxième fois [Second Temple], jusqu’à ce que il a été détruit pour la deuxième fois par une armée dirigée par un empereur romain. »

Un autre exégète du Coran et juriste, l’Imam Muhammad ibn Jarir at-Tabari, qui a vécu de 838 à 923, a écrit dans son Histoire des Prophètes et Rois, :

« Quand Jacob se réveilla, il se sentait heureux de ce qu’il avait vu dans son rêve et a juré de confiance, pour l’amour de D.ieu que, s’il retournait à sa famille en toute sécurité, il pourra  construire un temple pour le Tout-Puissant. ….. Il versa de l’huile sur la pierre de manière à symboliser de lieu El Bayt, qui signifie «la maison de Dieu » qui  est devenu l’emplacement de Jérusalem plus tard. A Jérusalem sur un rocher énorme, Salomon, fils de David construisit un temple magnifique pour le culte de D.ieu. Aujourd’hui, sur la base de ce temple se dresse le Dôme du Rocher. »

Le cheikh Palazzi a affirmé que, contrairement à ce que les musulmans wahhabites et les groupes extrémistes islamiques comme le Hamas pensent ou annoncent, les sources religieuses musulmanes reconnaîssent Jérusalem comme la direction de la prière pour le peuple juif et certains exégètes musulmans vont même jusqu’à citer le livre de Daniel pour le prouver .

Ainsi, cheikh Palazzi a conclu que «d’un point de vue islamique, il n’ya aucune raison théologique solide pour nier que les Juifs […] n’ont pas les droits sur Jérusalem. […] Pour conclure,  les Israéliens en tant que nation et les Juifs en tant que religion doivent avoir leur propre système politique et capitale religieuse, en vertu de leur seule administration. »

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

4 COMMENTS

  1. En réalité « être juif », c’est avoir la parole divine liée à notre âme, ce que n’ont pas les chrétiens, les musulmans et les athées tant qu’ils resteront dans cet état et continueront à suivre des voies fausses (Faux Messie, Faux Prophète, Ecrits incohérents et mensongers, …).
    Une âme juive ne s’acquière que par l’adhésion aux commandements et préceptes de Dieu édictés dans la Torah. Comme pour Adam et Eve, Dieu les a fait résider dans un paradis terrestre mais pas si gratuitement que çà, Il leur a mis 2 épreuves, à savoir de ne pas manger le fruit de 2 arbres. Et ils ont péché en n’obéissant pas aux ordres de Dieu. Ils ont donc été renvoyés du paradis terrestre, et ont été punis fortement. De même, Dieu a introduit des animaux impurs dans ce monde en nous demandant de ne pas les consommer (grosse épreuve) et qu’en cas de désobéissance, nous nous excluons d’office du monde paradisiaque futur que Dieu prépare et dans lequel n’y entreront que ceux qui ont observé la parole de Dieu. Mais ce n’est pas le seul ordre de Dieu, il y a surtout le Shabbat, jour réservé à Dieu où tout travail est formellement interdit. Même sa nourriture pour ce jour là devra être préparée avant l’entrée du Shabbat (Vendredi au coucher du Soleil). Et bien entendu, le non respect de la parole de Dieu concernant le Shabbat exclut automatiquement la personne du monde futur. Il y a encore d’autres ordres de Dieu, il suffit de lire la Torah. Bien sûr, les animaux interdits ont été définis arbitrairement par Dieu impurs à titre uniquement d’épreuve pour distinguer ceux qui respecteront la parole de Dieu et faire un tri entre les êtres humains, les uns pour le bonheur éternel et les autres pour le malheur éternel (lire Daniel). La Torah est une sorte de deuxième chance que Dieu a donnée par rapport celle qu’avait Adam et Eve et qui aurait pu leur permettre de se maintenir dans le paradis terrestre, si seulement, ils avaient obéi à la parole de Dieu.
    Pour résumer, le respect des paroles de Dieu édictés dans la Torah est capital pour entrer dans le monde paradisiaque futur. C’est peut-être pour certains contraignant mais c’est le prix à payer pour obtenir un laisser passer au monde éternel du bonheur. C’est mieux que gagner au loto, c’est le plus beau cadeau qu’une âme peut avoir. La mort n’est qu’une perte d’un habit provisoire d’une âme, l’âme est éternelle, autant lui donner un maximum de chances d’être heureuse éternellement : obéissons scrupuleusement aux volontés de Dieu édictées dans la Torah, le seul recueil de Vérité relatant la vraie parole de Dieu. D’ailleurs, tant dans les Evangiles que dans le Coran, on parle toujours de vision, mais jamais de conversation réelle entre Dieu et des êtres humains alors que dans la Torah, à chaque fois, Dieu parle à ….
    Parce qu’ils ont refusé de suivre la voie de la Vérité et resteront cotonnés au désordre, à la violence, à la destruction (attentats, agressions, vols, viols, trafics de drogue, meurtres, haine gratuite, …), les descendants d’Ismaël ont été rejetés par Dieu et n’ont aucune part dans le monde futur. Tout leur paradis, ils l’ont actuellement (pétrole, argent, …) et l’utilisent à bon escient pour répandre la haine entre les peuples mais après cela, pas de monde futur, ce sera le vide absolu, le malheur éternel. Pour preuve du rejet des descendants d’Ismaël :
    Genèse 17, 18 Abraham dit à Dieu: « Oh! qu’Ismaël vive devant ta face! »
    Genèse 17, 19 Mais Dieu reprit: « Non, mais ta femme Sara te donnera un fils, tu l’appelleras Isaac, j’établirai mon alliance avec lui, comme une alliance perpétuelle, pour être son Dieu et celui de sa race après lui.
    Genèse 17, 21 Mais mon alliance, je l’établirai avec Isaac, que va t’enfanter Sara, l’an prochain à cette saison. »
    Donc Ismaël (et sa descendance comme Mahomet) ne pouvaient aucunement avoir d’alliance avec Dieu. C’est donc impossible que Mahomet ait pu être prophète ou avoir eu un quelconque contact avec Dieu ou un ange de Dieu. Toute la descendance d’Ismaël a été écarté du choix de Dieu et nous le comprenons bien : au nom d’Allah, ses descendants volent, tuent, mentent, se font exploser dans des marchés publics sans compter qu’ils tuent des innocents, vieux, jeunes,…), des mosquées et n’ont jamais rien créé de positif (aucun prix Nobel, aucune invention pouvant faire avancer le monde, …). C’est le vide absolu. Le mal, le désordre, c’est leur mot d’ordre. Mais attention, tous ne sont pas comme ça car parmi eux, comme parmi les chrétiens, certains ont une âme juive sans le savoir car leurs ascendants ont été convertis de force ou se sont convertis d’eux même à d’autres religions en raison de leur nature faible (influences exercées par leur entourage, menaces, ….).
    Et d’ailleurs, Dieu reconfirme le rejet d’Ismaël et de toute sa race, donc tous ses descendants après lui :
    Genèse 22, 1 Après ces événements, il arriva que Dieu éprouva Abraham et lui dit: « Abraham! Abraham! » Il répondit: « Me voici! »
    Genèse 22, 2 Dieu dit: « Prends ton fils, ton unique, que tu chéris, Isaac, et va-t’en au pays de Moriyya, …
    Dieu indique bien ton fils unique Isaac car Ismaël a été rejeté de la descendance d’Abraham et donc du choix de Dieu. Et c’est à nouveau confirmé puisque Dieu lui-même est d’accord pour chasser Ismaël de la descendance d’Abraham :
    Genèse 21, 9 Or Sara aperçut le fils né à Abraham de l’Egyptienne Agar, qui jouait avec son fils Isaac,
    Genèse 21, 10 et elle dit à Abraham: « Chasse cette servante et son fils, il ne faut pas que le fils de cette servante hérite avec mon fils Isaac. »
    Genèse 21, 11 Cette parole déplut beaucoup à Abraham, à propos de son fils,
    Genèse 21, 12 mais Dieu lui dit: « Ne te chagrine pas à cause du petit et de ta servante, tout ce que Sara te demande, accorde-le, car c’est par Isaac qu’une descendance perpétuera ton nom,

    Dieu a conclu une alliance éternelle avec le peuple juif et précisément avec toutes les âmes juives puisque Dieu indique : « Ce n’est pas avec vous seulement que je conclus aujourd’hui cette alliance et que je profère cette imprécation, mais aussi bien avec celui qui se tient ici avec nous en présence de Dieu notre Dieu, qu’avec celui qui n’est pas ici avec nous aujourd’hui. »
    Deutéronome 29, 9 Vous voici aujourd’hui debout devant Dieu votre Dieu: vos chefs de tribus, vos anciens, vos scribes, tous les hommes d’Israël,
    Deutéronome 29, 10 avec vos enfants et vos femmes (et aussi l’étranger qui est dans ton camp, aussi bien celui qui coupe ton bois que celui qui puise ton eau),
    Deutéronome 29, 11 et tu vas passer dans l’alliance de Dieu ton Dieu, jurée avec imprécation, alliance qu’il a conclue aujourd’hui avec toi
    Deutéronome 29, 12 pour faire aujourd’hui de toi un peuple tandis que lui-même sera pour toi un Dieu, comme il te l’a dit et comme il l’a juré à tes pères Abraham, Isaac et Jacob.
    Deutéronome 29, 13 Ce n’est pas avec vous seulement que je conclus aujourd’hui cette alliance et que je profère cette imprécation,
    Deutéronome 29, 14 mais aussi bien avec celui qui se tient ici avec nous en présence de Dieu notre Dieu, qu’avec celui qui n’est pas ici avec nous aujourd’hui.
    La religion juive ne peut se placer au niveau des autres religions qui elles se sont fondées sur des mensonges : Mahomet invoquait Dieu uniquement pour réunir le maximum de personnes afin de piller les Juifs, les Chrétiens qui étaient riches en Arabie Séoudite, c’était un Hitler en puissance, un voyou notoire (il a existé 31 versions différentes du Coran : tout le monde y a écrit ce qu’il voulait et par conséquent, on ne sait même plus ce que Mahomet a écrit réellement) et Jésus Christ ne pouvait être le Messie puisque dans le Talmud, son parcours est bien décrit : il est le fils d’une relation extraconjugale. Son vrai père s’appelait CHEALTIEL et JOSEPH, son père adoptif, a bien indiqué qu’il ne l’avait pas engendré, que sa femme MARIE ou de son vrai nom MYRIAM était enceinte avant même qu’il n’ait eu de relation conjugale avec elle. Jésus ne descend donc pas du Roi David, c’était un bâtard. Or, Dieu a bien dit au Roi David par l’intermédiaire du prophète Nâtan que le Messie sera issue de la lignée du Roi David et de plus, il bâtira une maison de Dieu éternelle, vaincra tous les ennemis d’Israël et fera résider Israël dans une paix éternelle, ce que Jésus Christ n’a rien fait de tout cela. Au contraire, tout comme Mahomet, les apôtres se sont servis de Jésus sans réaliser la portée de leur action puisqu’au final, elle n’a fait qu’introduire la haine dans le monde entre les nations. D’ailleurs, suivant les dernières découvertes archéologiques dissimulées par le Vatican, on apprend que Jésus Christ était bien marié et qu’il existe même un Evangile de la femme de Jésus, un Evangile de Judas en totale contradiction avec les Evangiles de Matthieu, Luc, Jean, Paul, qu’il a existé 331 versions différentes des Evangiles aux histoires totalement discordantes jusqu’à ce qu’en l’an 321,il ne soit décidé de ne conserver que 4 versions mais réaménagées avec une ligne directive plus ou moins cohérente entre elles.
    Concernant les paroles relatives au Messie que Dieu a transmises à David par l’intermédiaire du prophète Nâtan :
    1 Chroniques 17, 9 Je fixerai un lieu à mon peuple Israël, je l’y planterai et il demeurera en cette place, il ne sera plus ballotté et les méchants ne continueront pas à le ruiner comme auparavant,
    1 Chroniques 17, 10 depuis le temps où j’instituais des Juges sur mon peuple Israël. Je soumettrai tous tes ennemis. Dieu t’annonce qu’il te fera une maison,
    1 Chroniques 17, 11 et quand il sera pleinement temps de rejoindre tes pères je maintiendrai après toi ton lignage; ce sera l’un de tes fils dont j’affermirai le règne.
    1 Chroniques 17, 12 C’est lui qui me bâtira une maison et j’affermirai pour toujours son trône.
    1 Chroniques 17, 13 Je serai pour lui un père et il sera pour moi un fils; je ne lui retirerai pas ma faveur comme je l’ai retirée à celui qui t’a précédé.
    1 Chroniques 17, 14 Je le maintiendrai à jamais dans ma maison et dans mon royaume, et son trône sera à jamais affermi. »
    Jésus n’a rien fait de tout cela et il n’est même pas descendant du Roi David. Jésus ne pouvait être le Messie, c’est évident !
    Quant à Mahomet, ce personnage est tellement absurde qu’il n’y a pas besoin d’en dire plus : il n’y a qu’à voir comment se comportent ses adhérents et quels enseignements ils en ont tirés (vols, attentats, viols, meurtres, attaques à main armé, délinquance, trafic de drogue, agressions, haine, destruction, salissures, …) !!!

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.