Le geste « héroïque » de Rami Levy contre l’augmentation du prix du pain est il vraiment si héroïque ?

Vendredi après-midi dernier, quelques heures avant Shabbat et un jour et demi avant que les prix supervisés du pain ne soient censés monter en flèche de plusieurs dizaines de pour cent, Rami Levy a publié une déclaration solennelle : « Chers clients : La chaîne Rami Levy reconnaît les nombreuses dépenses des familles pendant les fêtes et « la hausse du prix du pain sera chez nous maîtrisée afin de permettre à ceux qui ont des difficultés financières de continuer à consommer du pais et de donner à leurs familles une alimentation de base ».

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Les retours ne se sont pas fait attendre. Le député Ben Gvir a envoyé un message de félicitation et a félicité Levy

Depuis la publication de la déclaration, Rami Levy a été interviewé dans tous les studios possibles sur la décision héroïque , qui a été rejoint par toutes les grandes chaînes, dont « Victory », qui a accepté de geler l’augmentation des prix d’une semaine à la demande du ministre de l’Economie et du Premier ministre Yair Lapid.

On pense généralement que les commerçants sociaux de type Levy, qui travaillent sans crainte pour leurs clients, profitent du coût de la vie, mais il s’avère qu’ils contribuent en fait à la centralisation du secteur alimentaire.

La méthode est incroyablement simple : Immédiatement après que le ministre de l’Économie a signé une augmentation du prix du pain sous tutelle, Rami Levy puis Eyal Ravid de la chaîne Victory ont annoncé aux boulangeries qu’elles entendaient continuer à payer l’ancien prix. Celui à qui n’accepte pas ne sera plus un vendeur attitré des ces chaines.

Cette décision explique la méthode cynique des grands détaillants qui utilisent leur pouvoir pour menacer ceux qui ont peur d’eux et savent qu’ils n’ont d’autre choix que de se taire et de subir des pertes. Il est beaucoup plus compliqué de menacer les grands fabricants comme Tnouva, Strauss et Osem, dont les chaînes de commercialisation dépendent de leurs produits (d’ailleurs, certains d’entre eux produisent pour eux les marques de distributeur). C’est ainsi que les monopoles se renforcent et que l’autorité de la concurrence se tait.

Une source de l’industrie de la boulangerie a déclaré à Walla : « Tout le monde pèche contre cette injustice et doivent accepter les hausses de prix sur les fabricants, mais Rami Levy a exagéré quand il a annoncé qu’il absorberait la hausse des prix. Il n’a tout simplement pas dit la vérité. D’autres qui ont suivi cette déclaration grandiloquente, il semble déjà plus réticent, mais c’est déjà trop tard…

Lors d’une réunion tenue ce matin à la demande du ministre de l’Économie, les propriétaires de boulangeries ont fait face à leur situation difficile et à la nécessité d’augmenter les prix du pain sous surveillance en raison de la hausse des prix des céréales et du transport. La réunion s’est déroulée dans une bonne ambiance, mais rien n’a été convenu. Demain, le Premier ministre tiendra un débat d’urgence sur la question, le premier débat économique de son mandat.

Yair Lapid sait aussi que le pain supervisé a une signification sociale bien plus importante que son prix nominal. Quelqu’un devra supporter cet écart de prix, et vraisemblablement, la question ne sera pas Eyal Ravid et Rami Levy, mais son gouvernement.

Le réseau Victory a répondu: ‘Nous ne négocions pas dans les médias.’

La réponse de la chaîne Rami Levy à la question de Walla est de savoir si lorsqu’elle a l’intention d’absorber la hausse des prix, ce sont les fabricants qui sont effectivement tenus de payer : ‘Non, c’est nous qui absorbons la hausse des prix.’ a répondu la chaine »

Nouvelles brèves en temps réel !

Rejoignez nous sur Telegram en cliquant sur ce lien :

https://t.me/infoisraelnews

Telegram  


Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 
🟦 ANNONCE 🟦