Le rabbin Yitzchak Yosef a publié un long document halakhique (nous avons juste publié quelques points) dans lequel il décrit de nouvelles lignes directrices halakhiques suite à la baisse des restrictions par le ministère de la Santé. Entre autres choses : écouter de la musique pendant le Omer et coupe de cheveux, prière avec un masque, prières minyan et référence détaillée aux sujets de lecture de la Torah.

Prière :
A. De nos jours, il sera possible de prier si vous n’avez pas de problèmes médicaux, mais strictement selon les règles, à au moins 2 mètres de son ami, portant un masque facial et à la fin de la prière, il faudra se disperser dans les maisons, et ne pas être plus de 19 fidèles, et quand il y a 20 fidèles, le meniane doit être divisé en deux quarts.

B. S’il y a des personnes qui n’obéissent pas aux instructions, le meniane doit être annulé.

C. Et quiconque craint et veut continuer à prier chez lui peut continuer à le faire sans crainte si il y a le moindre doute pour sa vie. Il convient également de souligner que les personnes âgées de plus de 65 ans devraient prier à la maison, ainsi que les personnes qui ne sont pas en parfaite santé, ils doivent continuent de prier à la maison, et ne pas sortir pour prier.

La musique pendant le Omer cette année
A. Il est permis d’entendre des chansons vocales pendant les jours du Omer, et il n’est pas du tout la coutume d’entendre un instrument de musique pendant les jours du Omer. Et pour les chansons et les mélodies calmes qui n’entraînent pas de danse, mais cette année où les gens sont dans des maisons à cause de l’épidémie, et sont dans le stress et la tristesse, ils sera permis d’ entendre de telles chansons, même si elles sont accompagnées de chants, à partir d’un enregistrement, mais pour jouer avec des instruments, il faudra attendre jusqu’à Lag Ba’omer.

B. Une maison avec de jeunes enfants, où il est très difficile de les garder occupés et rassurés par l’ennui, il sera autorisé de leur faire écouter des chansons pour enfants.

Coupe de cheveux et rasage pour ceux qui n’ont pas coupé les cheveux avant Pessah :

Quiconque n’a pas fait de coupe de cheveux avant Pessah en raison des difficultés causées par l’épidémie de Corona et ses cheveux ont repoussé, pourra se couper les cheveux selon les instructions du ministère de la Santé.

Lecture de la Torah
Pendant l’épidémie de corona, soyez prudent lorsque vous lisez ou écoutez la Torah. Faites plus attention à bien couvrir votre nez et votre bouche, à la fois pour vous et  le Baal Koré et garder une distance de 2 mètres entre vous.

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Alyaexpress-News 

Ougasheli.com 

Si les possibilités ci-dessus ne sont pas possibles, alors la lecture de la Torah sera annulée, le temps que l’épidémie passe.

🟦 ANNONCE 🟦

   

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.