La veuve de Moshen Fakhrizadeh est apparue en vêtements noirs à la télévision publique et a déclaré que sa mort conduirait des milliers de personnes à continuer sa pratique.

Elle a ajouté que suite a sa mort, son rêve avait été réalisé : «Il voulait mourir en martyr et son souhait s’est réalisé», a déclaré la veuve, dont le nom n’a pas été mentionné.

Le chef du système judiciaire iranien, Ibrahim Raisi, a rendu un dernier hommage à Fahrizadeh et s’est tenu à côté de son corps, avec la famille du scientifique nucléaire qui a été tué à côté de lui.

Pour l’Etat Juif, l’élimination du « père de la bombe nucléaire » est un moyen de freiner le plan de destruction que l’Iran prépare depuis des années contre Israël .

🟦 ANNONCE 🟦

   

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.