Vendredi après-midi, le Hamas a accepté de retenir les manifestations à la clôture de Gaza et d’envoyer ses policiers en civil à la frontière pour calmer la foule. Jusqu’à ce matin, la situation semblait plus que déguisée.

La nuit, des combattants de Tsahal ont été la cible de lance-grenades et, dans la matinée, des responsables du Hamas ont parlé sur le journal libanais Al-Akbar dans lequel ils déclaraient que le lancement d’engins incendiaires en Israël ainsi que les troubles à la frontière s’intensifieraient aujourd’hui.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le Hamas a déclaré avoir reçu un message du gouvernement israélien et où une partie de l’argent qatari ira à Gaza, « vous devez garder le silence avant les élections ». Selon des responsables de Gaza, toutes les factions ont refusé de remplir ces conditions et ont demandé non seulement de l’argent, mais également la mise en œuvre d’autres accords, notamment une augmentation de la fourniture d’électricité.

En quelques heures à peine, la rhétorique a changé. L’ambassadeur du Qatar a apporté aujourd’hui 30 millions de dollars à Gaza.

Le dirigeant de Kahol-Lavan, Beni Gantz, a attaqué Netanyahu : «Le silence pour l’argent. Un calme maintenant et des missiles après les élections.  » Il a ajouté que le Premier ministre perd le contrôle de la situation et que la politique d’endiguement n’a pas porté ses fruits.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !