Le ministère de la Santé a refusé : « Il est impossible de revenir en Israël, c’est l’ordre du Premier ministre », et la décision n’a été modifiée qu’après l’intervention du PDG de la compagnie d’Israir.

Après que l’aéroport Ben Gourion a été fermé aux vols entrants et sortants avec la décision du gouvernement israélien en raison de la propagation des différentes mutations, il y a eu aussi un grand drame en coulisses avec le retour prévu de Hapoel Jérusalem du match d’hier soir contre l’équipe de France Limoges lors de la Ligue des champions FIBA.

L’équipe de Jérusalem est partie pour le match en France dimanche et devait revenir aujourd’hui même si tous les vols ont été annulés. Pour cette raison, la compagnie Israir qui a transporté l’équipe israélienne a demandé une approbation spéciale pour son retour, mais le ministère de la Santé a dit : « Il n’est pas possible de retourner en Israël, il y a un ordre du Premier ministre. »

Après l’intervention du PDG d’Israir, Uri Sirkis, qui a fait pression sur les hauts fonctionnaires et leur a dit : « Voulez-vous qu’une équipe représentant Israël reste à l’étranger ? », Hier encore, l’équipe a reçu la permission de la capitale pour atterrir en Israël après le match.

Comme mentionné, après avoir décidé de fermer le ciel, le ministre de la Culture et des Sports, Hili Troper, a exigé l’exclusion des différentes équipes qui jouent à l’étranger, mais le ministère de la Santé ne s’est pas soucié et comme mentionné uniquement en raison de la pression au niveaux élevés de cas dans le pays, l’équipe a finalement été autorisée à retourner en Israël.

Publicité 

Concernant le match, le cadeau que l’équipe israélienne a reçu suite à la défaite d’Iguoca à Turk Telecom n’a pas non plus aidé, car Hapoel Jerusalem a perdu avec 83:88 face à Limoges en France et a déjà été éliminé lors de la première étape à domicile.

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE