Le ministère de la Santé pourrait exiger un tav ha-yarok plus strict et l’extension des restrictions aux enfants de moins de 12 ans

Un mois avant la rentrée scolaire, le ministère de la Santé tente de réduire la propagation de l’infection au coronavirus parmi les écoliers. Selon Ynet, le cabinet du coronavirus examinera une proposition du ministère de la Santé visant à resserrer les règles du tav ha-yarok et à les étendre aux enfants de moins de 12 ans.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le ministère de la Santé proposera d’introduire une « norme verte » dans les lieux où se rassemblent moins de 100 personnes, c’est-à-dire dans les centres commerciaux, les restaurants, les salles de concert et les cinémas, ainsi que de l’étendre aux enfants de moins de 12 ans. Comme ces enfants n’ont pas encore commencé à se faire vacciner, ils devront tous fournir un certificat de test à chaque fois à l’entrée. Jusqu’à présent, le gouvernement Bennett-Lapid n’a pas inclus les enfants de moins de 12 ans dans le tav ha-yarok.

Il est difficile d’imaginer qu’un gouvernement qui a promis de ne pas introduire de restrictions supplémen-taires (comme l’a récemment promis le chef du ministère de la Santé Horowitz) prendra une mesure qui portera un coup sévère aux restaurants, cafés et cinémas qui viennent de se remettre de la crise corona.

🟦 ANNONCE 🟦

Mais la logique de l’épidémie ne prend pas en compte les considérations économiques. De plus, une source sanitaire de haut niveau a déclaré à l’agence qu’à moins d’une amélioration des statistiques épidémiologiques, un verrouillage sera inévitable. Peut-être pendant les vacances d’automne, et peut-être à d’autres moments. Malgré le fait que le responsable de la santé publique Alroi-Price nie qu’une telle option soit envisagée.

Pendant ce temps, le Conseil scientifique de la FDA a salué le lancement de la troisième dose en Israël. « C’est une décision correcte et très bonne », a déclaré le chef du conseil, le prof. Edward Moneto dans une interview avec Reshet Beth . – Nous savons que les personnes âgées seront gravement malades si elles sont infectées. Israël va dans la bonne direction. »

Publicité 

Selon la Clalit, aujourd’hui, un jour après le début de la campagne, 17 000 personnes ont reçu la troisième dose et 110 000 autres se sont inscrites pour la vaccination. Au Maccabi, il est respectivement de  92 000 et à la Meuhedet de 28 000.

 

🟦 ANNONCE 🟦