Dimanche, le leader de l’organisation Lehava (qui sauve les femmes juives en couple avec des arabes) , Benzi Gopstein, a fait face dimanche aux conséquences désagréables des sanctions américaines qui viennent de lui être imposées. Comme le rapporte TheMarker , un associé et ami du ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben-Gvir a tenté de payer l’essence de sa voiture avec une carte de crédit Cal et a reçu une notification indiquant que la carte était bloquée.

La société de crédit “Cal” a confirmé à TheMarker qu’elle, comme les banques israéliennes, se conforme au régime de sanctions, car elle opère sur les marchés internationaux avec des clients de différents pays. 

Les sanctions américaines contre “les citoyens israéliens impliqués dans les violences contre les Palestiniens”  incluent le blocage des comptes bancaires et de toutes les transactions financières. La Banque d’Israël a précisé que les institutions financières israéliennes sont tenues de tenir compte de ces sanctions dans leurs relations avec leurs clients. “Le respect des règles et réglementations du système bancaire israélien est nécessaire au fonctionnement normal de l’économie, au maintien du bon système de relations avec l’économie mondiale et, en fin de compte, au fonctionnement intégral de l’ensemble de l’économie israélienne”, a déclaré la Centrale. » a déclaré la banque en réponse aux protestations des hommes politiques contre le blocage des comptes des hommes politiques seulement de droite.

Après cela, le ministre des Finances Bezalel Smotrich a réagit fortement : il a refusé de signer des garanties contre les poursuites intentées contre les banques israéliennes effectuant des transactions avec les banques de l’Autorité palestinienne, menaçant ainsi de provoquer l’effondrement complet de l’économie de l’Autorité palestinienne, qui dépendait entièrement d’Israël. Le Trésor américain a répondu par une lettre explicative à ses collègues israéliens, dans laquelle il est indiqué que les banques ne sont pas tenues de bloquer complètement les comptes des personnes soumises à des sanctions, mais qu’elles ne doivent pas permettre que l’argent soit utilisé pour des activités sanctionnées. 

À la suite de Smotrich, les médias ont déclaré cette lettre comme une « annulation de facto des sanctions », bien qu’en réalité la mise en œuvre pratique des restrictions américaines soit très difficile – les banquiers sont invités à surveiller et à vérifier la légalité de chaque transfert depuis un compte « à problèmes ». En attendant, la société Cal n’a pas permis à Benzi Gopstein de faire le plein avec sa carte de crédit…

 

Connaissez vous notre compte Instagram avec des vidéos et images en l'honneur de notre beau pays Israel ?

Pas encore ?

Venez nous rejoindre sur INSTAGRAM : https://www.instagram.com/infosisraelnews/

Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/