Le président Herzog et le roi de Jordanie Abdallah ont tenu une réunion secrète la semaine dernière

Le président Yitzhak Herzog a tenu la semaine dernière une réunion secrète avec le roi de Jordanie Abdallah. Selon l’annonce du président, la réunion s’est déroulée dans une atmosphère amicale et s’est déroulée à l’invitation du roi dans son palais et en coordination avec le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les deux sont des enjeux stratégiques approfondis, tant au niveau bilatéral qu’au niveau régional. « La Jordanie est un pays très important. J’ai un grand respect pour le roi Abdallah, un grand dirigeant et un acteur régional très important, qui a récemment rencontré des dirigeants très importants, notamment le président Biden, le président Poutine et avec le président al-Sisi et Abu Mazen », dit Herzog.

« Lors de notre réunion, nous avons discuté des domaines clés du dialogue entre les pays, y compris un accord pour importer de l’agriculture au cours de l’année shemita, les questions énergétiques, la durabilité et les solutions à la crise climatique qui peuvent être promues ensemble », a ajouté le président. Herzog a souligné qu' »il y a des sentiments dans le domaine d’une envie d’aller de l’avant, une envie de parler. Ces jours-ci, nous marquons un an depuis la signature des accords abrahamiques », a rappelé le président. « Ceux-ci ont mis en place une infrastructure régionale importante. Les accords sont très importants et changent la région et le dialogue qui s’y déroule. J’étais heureux d’inaugurer l’ambassade des Émirats à Tel Aviv au début de mon mandat, et j’ai l’intention de parler et de rencontrer d’autres chefs d’Etat de la région. Je parle avec de nombreux dirigeants du monde entier  » Je pense qu’il est très important pour les intérêts stratégiques et politiques de l’Etat d’Israël d’avoir un dialogue avec tout le monde », a-t-il conclu.

🟦 ANNONCE 🟦

La rencontre du président Herzog avec le roi de Jordanie s’inscrit dans une série d’entretiens entre le président Herzog et les dirigeants. En juillet dernier, Herzog s’est entretenu avec le président turc Recep Tayyip Erdogan. Les deux ont convenu que les relations israélo-turques sont d’une grande importance pour la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient et qu’il existe un potentiel élevé de coopération entre les deux pays dans de nombreux domaines, notamment dans les domaines de l’énergie, du tourisme et de la technologie. Au cours de la conversation, les deux présidents ont noté que malgré le corona, les deux pays ont continué à coopérer et que l’objectif est d’élargir et de développer l’éventail complet des liens économiques entre eux.

Peu de temps après son entrée en fonction, le président Herzog s’est également entretenu avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Le mois dernier également, Herzog a remis une lettre au roi Mohammed VI du Maroc et l’a invité à le rencontrer prochainement. Le roi du Maroc a renvoyé une lettre au président dans laquelle il exprimait l’espoir que les relations maroco-israéliennes encourageraient une large paix régionale.

Publicité 

 

🟦 ANNONCE 🟦