Le Sionisme et l’histoire catholique – Par Kevin Madigan

François, le Pape actuel a récemment déclaré que les attaques non seulement contre les Juifs, mais contre l’Etat d’Israël sont également antisémites.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Dans un discours prononcé à la fin octobre pour marquer le 50ème anniversaire de Nostra Aetate, le décret du Vatican II, le Papa a transformé les relations entre Juifs et Catholiques  :

« L’Etat d’Israël a le droit d’exister dans la sécurité et la prospérité ».

Cependant, moins connues du public sont les déclarations faites par les théologiens et les papes catholiques influents, sur le sionisme dans les 19ème et le 20ème siècles qui remonte aussi au Vème siècle et le père de l’Eglise, Augustin.

Pour Augustin, les Juifs ont été exilés de leurs terres et dispersés parmi les païens, suite à leur culpabilité dans la mort de Jésus. Ils ont été condamnés à errer et à vivre jusqu’à la fin des temps, dans un état ​​d’anxiété, dans  la misère et la servitude aux Gentils empereurs et rois.

Cette « doctrine de témoins juifs », qui a souligné la responsabilité des Juifs pour la mort de Jésus de Nazareth, a tenté d’expliquer pourquoi ils avaient été exilés de leur patrie (bien que la vérité historique, peu connue, est qu’un grand nombre de Juifs vivaient encore dans la terre au temps d’Augustin). Il serait difficile d’exagérer l’impact catastrophique de cette ligne de pensée.

Non seulement les sources idéologiques pour une histoire de calamités, une histoire dans laquelle les communautés juives à travers les siècles ont été tuées dans les trois premières croisades, assassinées par la calomnie ou empoisonnées dans les puits et la peste noire, forcées à se convertir ou émigrer, et vivre dans des ghettos et forcées de porter des vêtements stigmatisant.

Cette « théologie augustinienne des Juifs » était aussi le théâtre de l’opposition dogmatique catholique au sionisme. En fait, le Vatican n’a pas reconnu l’Etat d’Israël jusqu’en décembre 1993. Lorsque Théodore Herzl, le père peut-être le plus important du sionisme moderne, a demandé au pape Pie X de soutenir la création d’une patrie juive, le Pape a dit « non possumus »(« nous ne pouvons pas »).

Ce fut le début de ce qui semblait, en opposition aux déclarations historiques du Pape François, une opposition papale indéterminée au sionisme. Aucun pontife ne s’est opposé si  activement à la création d’une patrie juive que le Pape Pie XII, après la Seconde Guerre mondiale.

Après avoir réussi à convaincre beaucoup que les Juifs « sont les agresseurs et belliqueux », ce que, des années plus tard, les quelques survivants d’Hitler se battaient pour établir une patrie pour garantir la sécurité de base, il a publié pas moins de trois encycliques opposés à l’État Israël.

L’Église a commencé à associer le sionisme avec le communisme et d’autres mouvements « méchants » et à envisager des différences chez les  Israéliens dans le même territoire, « la Terre Sainte » que l’Eglise a considérée comme exclusive.

Alors que François a visité l’Etat d’Israël en 2014, il n’a fait aucune déclaration comme il l’a récemment exprimé. Mais dans son discours d’octobre 2015, il a déclaré : «Attaquer les Juifs est l’antisémitisme, et aussi une attaque directe contre l’Etat d’Israël ». Seulement sous le fond de tristes et de longs siècles de contexte théologique du Judaïsme, de persécutions, de ghettoïsation, de génocide et, surtout, l’opposition du pape au Sionisme, nous voyons l’importance de la nouveauté de la déclaration du Saint-Père sur l’antisémitisme et l’Etat d’Israël. Qui reste une parole de bienvenue fondamentale.

Source et traduction Alyaexpress-News : Boston Globe

* Kevin Madigan est Professeur de l’Histoire ecclésiastique à la Harvard Divinity School et auteur du livre  « Le christianisme médiéval ».

Informez vous en temps réel !

Rejoignez nous sur Telegram en cliquant sur ce lien :

https://t.me/infoisraelnews

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !