🔳 ANNONCE 🔳
Home Actualité en Israël Le sort d’Eitan Biran, 6 ans, sera décidé par le tribunal israélien

Le sort d’Eitan Biran, 6 ans, sera décidé par le tribunal israélien

🔳 ANNONCE 🔳

Le seul survivant d’un accident de téléphérique en Italie, Eitan Biran, 6 ans, continue d’être un sujet de discorde entre les parents maternels et paternels.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Après la tragédie dans le nord de l’Italie, dans laquelle les parents et le frère de l’enfant sont morts, il y a une lutte entre les parents maternels et paternels pour la garde du garçon. Jusqu’à présent, il vivait en Italie avec une tante de la famille Biran, qui était reconnue comme tutrice.

Le 11 septembre, la tante d’Eitan, Aya Biran, a rapporté que le grand-père Shmuel avait emmené l’enfant à 13h30 pour marcher avec lui et qu’il était censé le ramener à 18h30. Mais le grand-père et petit-fils ne sont jamais revenus. Aya a essayé de contacter Shmuel par téléphone, mais personne n’a répondu. Au bout d’un moment, elle a reçu un message de son grand-père : « Eitan est rentré chez lui. » Il devint clair que l’enfant avait été emmené en Israël. La tante a déposé une plainte auprès de la police pour   « enlèvement ».

🔳 ANNONCE 🔳

Selon la décision du tribunal italien, la famille israélienne d’Eitan était censée restituer le passeport israélien de l’enfant, mais ne l’a pas fait et l’a utilisé pour emmener le garçon en Israël.

La famille d’Eitan Biran du côté paternel, qui se trouve en Italie, a déposé mardi, par l’intermédiaire d’un avocat, une demande officielle auprès du tribunal de la famille de Tel-Aviv pour rendre Eitan à sa famille en Italie.

Publicité 

La famille Peleg nie qu’Eitan ait été kidnappé et assure que ce serait la volonté de ses parents – le garçon devrait vivre en Israël. Dans le même temps, les parents des deux fils vivaient en Italie depuis longtemps et n’avaient pas du tout l’intention de revenir. La famille Peleg prétend que le garçon ne connaissait pas sa tante, mais elle l’a pris, car il avait droit à beaucoup d’argent d’assurance à l’avenir.

Le tribunal israélien est confronté à une tâche ardue, mais il a tendance à pencher du côté israélien dans ce conflit concernant les enfants. Pendant ce temps, la police italienne a ouvert une affaire d’enlèvement contre le grand-père de l’enfant.

 

🔳 ANNONCE 🔳