Le plus haut diplomate du Vatican, le cardinal Pietro Parolin, a convoqué mercredi l’ambassadeur israélien près du Saint-Siège, Oren David et l’ambassadeur américain Callista Gingrich, pour exprimer sa préoccupation face au projet du Premier ministre Netanyahu d’appliquer la souveraineté israélienne aux localités juives des territoires libérés de Judée-Samarie, a rapporté Reuters.

Le plan Netanyahu n’a pas encore été présenté sous une forme complète et parfaitement compréhensible, mais on pense que les domaines qu’il entend mettre sous la loi israélienne dans un avenir proche représentent entre 10% et 15% de la totalité de la «Cisjordanie», et moins de 50% de la zone C, où, selon l’Accord d’Oslo, Israël jouit d’un contrôle total.

Néanmoins, Parolin a exprimé «la préoccupation du Saint-Siège concernant d’éventuelles actions unilatérales susceptibles de compromettre davantage la recherche de la paix entre Israéliens et Palestiniens, ainsi que la situation délicate au Moyen-Orient».

« Israël et l’État de Palestine ont le droit d’exister et de vivre en paix et en sécurité, à l’intérieur de frontières internationalement reconnues », a ajouté Parolin.

La nécessité impérieuse de la souveraineté israélienne n’a rien à voir avec la solution à deux États, mais avec la sécurité d’environ 3000 maisons juives qui sont à nouveau menacées après que la Haute Cour de justice a tué la loi de 2017 sur la réglementation. Le résultat est que les propriétés appartenant à des Juifs dont les limites ont été inversées par le gouvernement israélien, déclarant l’achat de tout ou partie de celui-ci illégal – après que le gouvernement lui-même dans de nombreux cas ait organisé ces achats. Sans la protection de la loi sur les règlements, une ONG anti-israélienne peut à nouveau rassembler des demandeurs d’asile arabes qui diront à la Haute Cour que les propriétés juives leur appartiennent.

 

Mais en vertu de la loi israélienne, si une réclamation était déposée contre ces biens, les demandeurs devraient prouver leurs réclamations devant un tribunal civil, où les exigences en matière de preuve sont réelles – contrairement à la situation à la Haute Cour, qui ne vérifie pas les preuves. De plus, même si une réclamation est reconnue par un tribunal civil, la solution ne serait pas la démolition de maison juive mais plutôt sa juste valeur marchande.

 



 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr