L’Eglise d’Etat de la Norvège :  » Les palestinien sont Jésus et les Juifs les crucifient »

Une exposition de photos d’un groupe d’églises norvégiennes présentait des images de Judée et de Samarie accompagnées de la proclamation que « les Palestiniens sont Jésus » et « les Juifs sont les horribles criminels qui ont non seulement crucifié Jésus, mais qui continuent de crucifier au quotidien. »

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Entre le 19 au 26 septembre, l’exposition qui s’est tenue à Bergen était organisée par le Conseil inter-églises de l’Église de Norvège, Norwegian Church Aid, YWCA-YMCA Global, Norwegian YWCA-YMCA, Quaker Aid, Norwegian Church Academies, Quaker Aid, le Norwegian Christian Student Union, la Fondation Karibu, les Amis de Sabeel et l’Église de Suède à Oslo dans le cadre de la Semaine annuelle de l’Église pour la paix en Palestine et en Israël, avec la participation de nombreuses églises du monde entier.

🟦 ANNONCE 🟦

La description de l’exposition par le photographe Håvard Bjelland déclare : « Car la terre a la protection divine sur elle. Surtout, cela devient clair lorsque nous regardons le peuple [palestinien]. Ceux qui vivent avec des « crucifixions » quotidiennes, mais qui restent quand même. « 

Israel for Peace (MIFF), une organisation norvégienne pro-israélienne comptant 11 000 membres, a réagi à l’exposition en déclarant sur son site Internet : « Voilà. Les Palestiniens sont Jésus. Les Juifs sont les horribles criminels qui ont non seulement crucifié Jésus mais qui l’ont encore crucifié au quotidien. »

Publicité 

Ervin Kohn, le chef de la communauté juive d’Oslo, a critiqué l’événement.

« La semaine religieuse de la paix en Israël et en Palestine a été problématique avec son unanimité sur le conflit et la diabolisation d’une partie », a publié Kohn sur Facebook jeudi. « La semaine de l’église de cette année brise de nouvelles barrières. »

« La semaine de l’église attire une attention internationale indésirable sur la Norvège », a ensuite écrit Kohn. « Maintenant, je dois me répéter et accepter les appels téléphoniques de journalistes et d’organisations étrangers et expliquer que la Norvège n’est pas un pays antisémite. »

En 2015, le thème de la semaine de l’église était « Le mur ». L’événement comprenait une prière composée par Michel Sabbah pour la chute de la barrière de sécurité d’Israël, que le prêtre qui a dirigé la prière a appelé « un mur utilisé pour le meurtre ». En 1987, Sabbah est devenu le premier archevêque et patriarche palestinien de l’Église catholique à Jérusalem. Sabbah est un critique franc d’Israël, se référant à l’État juif comme « l’occupation ».

Sabbah, comme Norwegian Church Aid, a signé le document Kairos Palestine , qui appelle au BDS (boycott, désinvestissement et sanctions) contre Israël ; nie le lien historique juif avec Israël en termes théologiques ; et rationalise, justifie et banalise le terrorisme, en l’appelant « résistance légale ».

 

🟦 ANNONCE 🟦