Les juifs doivent partager cet article, des milliards  sont dépensés chaque année en essayant de convertir les Juifs incultes … ce genre d’information est essentiel pour expliquer clairement à notre communauté pourquoi nous avons rejeté les doctrines des autres religions et cultes depuis des milliers d’années.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Il est important de comprendre pourquoi les Juifs ne croient pas en Jésus. Le but n’est pas de dénigrer les autres religions, mais plutôt de clarifier la position juive. Plus de données seront disponibles, et les gens mieux informés pourront faire leur chemin spirituel.

Les juifs n’acceptent pas Jésus comme le Messie :

Qui est exactement le Messie?

Le mot « Messie » se dit en mot hébreu « Machia’h », qui signifie « Oint.« Il se réfère généralement à une personne initiée dans le service de Dieu par l’onction avec de l’huile. (Exode 29:7, I Rois 1:39, II Rois 09:03)

Étant donné que chaque roi et grand prêtre a été oint avec de l’huile, chacun peut être désigné comme «un oint » (un Machia’h ou un Messie). Par exemple: «A Dieu ne plaise que [David] devrait tendre ma main contre le Messie du Seigneur [Saül] …» (I Samuel 26:11 Cf. II Samuel 23:01, Ésaïe 45:1, Psaumes 20:06..)

D’où vient le concept juif du Messie ? L’un des thèmes centraux de la prophétie biblique est la promesse d’un âge futur de la perfection caractérisé par la paix et la reconnaissance d’un Dieu universel. (Ésaïe 2:1-4; Sophonie 3:09; Osée 2:20-22; Amos 9:13-15; Esaïe 32:15-18, 60:15-18; Michée 4:1-4; Zacharie 8: 23, 14h09; Jérémie 31:33-34)

Beaucoup de ces passages prophétiques parlent d’un descendant du roi David qui va gouverner Israël à l’époque de la perfection. (Esaïe 11:1-9; Jérémie 23:5-6, 30:7-10, 33:14-16; Ézéchiel 34:11-31, 37:21-28; Osée 3:4-5)

Étant donné que chaque roi est un Messie, par convention, nous nous référons à ce futur roi oint comme le Messie. Ce qui précède est la seule description dans la Bible d’un descendant de David qui est dans le futur sera reconnu en tant que Messie.


1) Jésus ne remplissait pas les prophéties messianiques

Qu’est-ce que le Messie devait accomplir? La Bible dit :

A. Construire le Troisième Temple (Ézéchiel 37:26-28).

B. Rassemblez tous les Juifs vers la Terre d’Israël (Esaïe 43:5-6).

C. Amener une ère de paix dans le monde, et mettre fin à toute haine, de l’oppression, de la souffrance et de la maladie. Comme il est dit: « Nation ne lèvera plus l’épée nation contre nation» (Esaïe 02:04)

D. Il nous fera découvrir la connaissance universelle du Dieu d’Israël, qui unira l’humanité comme une seule peuple. Comme il est dit: «Dieu sera roi sur toute la terre sur ce jour-là, Dieu sera Un et Son Nom sera Un » (Zacharie 14:09).

Le fait historique est que Jésus a accompli aucune de ces prophéties messianiques.

Les chrétiens rétorquent que Jésus accomplira ceux-ci dans la seconde venue, mais les sources juives montrent que le Messie va accomplir les prophéties pures et simples, et aucun concept de seconde venue existe.


2) Jésus n’a pas incarner les qualités personnelles du MESSIE

A. Le MESSIE en tant que prophète

Jésus n’était pas un prophète. La prophétie ne peut exister en Israël quand la terre est habitée par une majorité de la population juive mondiale. Pendant le temps d’Esdras (vers 300 avant notre ère), alors que la majorité des Juifs ont refusé de bouger de Babylone à Israël, la prophétie a pris fin à la mort des derniers  prophètes Aggée, Zacharie et Malachie.

Jésus est apparu sur la scène près de 350 ans après que la prophétie avait pris fin.

B. Le Messie descendant de David

Selon des sources juives, le Messie naîtra de parents humains et possèdera des attributs physiques normaux comme les autres. Il ne sera pas un demi-dieu, (1), et ne possédera pas des qualités surnaturelles.

Le Messie doit descendre du roi David (voir Genèse 49:10 et Ésaïe 11:01). Selon la prétention chrétienne, Jésus était le produit d’une naissance virginale, il n’avait pas de père et donc ne pouvait pas avoir satisfait à l’exigence messianique d’être descendu du roi David! (2)

C. Le Messie et l’observance de la Torah

Le Messie conduira le peuple juif vers un plein respect de la Torah. La Torah stipule que toutes les mitsvot (commandements) restent contraignantes pour toujours, et ceux qui viennent à changer la Torah seront immédiatement identifiés comme faux prophète. (Deut. 13:1-4)

Tout au long du Nouveau Testament, Jésus contredit la Torah et affirme que ses commandements ne sont plus applicables. (Voir Jean 1:45 et 9:16, Actes 3:22 et 07:37) Par exemple, John 9:14 , dossiers que Jésus fait une pâte en violation du Shabbat (verset 16),  » Il ne respecte pas le Shabbat! « 


3) Versets mal traduit en  référence à « Jésus »

Les versets bibliques ne peuvent être compris selon l’étude de l’hébreu original, car le texte révèle de nombreuses divergences dans la traduction chrétienne.

A. VIERGE DE NAISSANCE

L’idée chrétienne d’une naissance virginale est dérivée du verset d’ Isaïe 07:14 décrivant un « alma » comme donnant naissance. Le mot « alma » a toujours signifié une jeune femme, mais les théologiens chrétiens l’ont traduit comme «vierge». Cela correspond à la naissance de Jésus avec la première idée païenne du siècle des mortels étant imprégnés par les dieux.

B. CRUCIFIEMENT

Le verset des Psaumes 22:17 dit: « Comme un lion, ils sont mes mains et mes pieds. » Le mot hébreu ki-ari (comme un lion) est mais le christianisme lit le verset comme « crevé ». une référence à la crucifixion: «Ils ont percé mes mains et mes pieds. »

C. Un serviteur souffrant

Le Christianisme dans Isaïe chapitre 53 se réfère à Jésus, comme le «serviteur souffrant».

En réalité, Esaïe 53 suit directement le thème du chapitre 52, décrivant l’exil et la rédemption du peuple juif. Les prophéties sont écrites au singulier parce que les Juifs (« Israël ») sont considérés comme une seule unité. La Torah est remplie d’exemples de la nation juive visée par un pronom singulier.

Ironie du sort, les prophéties de persécution d’Isaïe se réfèrent en partie au 11ème siècle quand les Juifs ont été torturés et tués par les Croisés qui ont agi au nom de Jésus.

D’où venaient ces contresens ? Saint-Grégoire, 4ème siècle évêque de Nazianze, a écrit: « Un peu de jargon est tout ce qui est nécessaire pour imposer au peuple. Moins ils comprennent, plus ils admirent. « 


4) La croyance juive est basée uniquement sur une révélation nationale

Sur les 15 000 religions dans l’histoire humaine, le judaïsme fonde sa conviction sur la révélation nationale de Dieu qui parle à la nation tout entière. Si Dieu va commencer à une religion, il est logique Il dira à tout le monde, pas seulement une personne.

Tout au long de l’histoire, des milliers de religions ont été créées par des individus, en essayant de convaincre les gens d’être prophète de Dieu. Mais la révélation personnelle est une base extrêmement faible pour une religion, car on ne peut jamais savoir si c’est bien vrai. Depuis d’autres n’ont pas entendu Dieu parler à cette personne. Même si la personne qui demande la révélation personnelle accomplit des miracles, il n’existe toujours pas de vérification qu’il est un véritable prophète. Les miracles ne prouvent rien. Tout ce qu’ils montrent-en supposant qu’ils sont authentiques, est qu’il dispose de certains pouvoirs. Cela n’a rien à voir avec sa revendication de la prophétie.

Le Judaïsme, est unique parmi tous les grandes religions du monde, et ne repose pas sur des « revendications de miracles » comme base de sa religion. En fait, la Bible dit que Dieu accorde parfois le pouvoir de «miracles» à des charlatans, afin de tester la loyauté juive de la Torah (Deutéronome 13:04).

Etats Maïmonide (Fondements de la Torah, ch 8.):

Les Juifs ne crurent en Moïse, notre maître, à cause des miracles qu’il a exécutés. Chaque fois que la croyance de quelqu’un est basé sur des miracles, le doutes subsiste car il est possible que les miracles ont été accomplis grâce à la magie ou la sorcellerie. Tous les miracles accomplis par Moïse dans le désert étaient parce qu’ils étaient nécessaires, et non comme la preuve de sa prophétie.

Quelle était donc la base de la croyance [juive]? La Révélation au mont Sinaï, que nous avons vu de nos propres yeux et entendu de nos propres oreilles, qui ne dépendent pas sur le témoignage d’autres … comme il le dit, «face à face, Dieu a parlé avec vous … » La Torah dit aussi: «Dieu n’a pas fait cette alliance avec nos pères, mais avec nous-qui sont tous ici en vie aujourd’hui. « (Deut. 05:03)

Le judaïsme n’est pas fait de miracles. C’est l’expérience d’un témoin oculaire personnelle de chaque homme, femme et enfant, debout sur le mont Sinaï il y a 3300 années.

______________________________________________________________________________________________________________________

5) CHRISTIANISME EN CONTRADICTION avec la théologie juive « 

Les points théologiques suivants s’appliquent surtout à l’Eglise catholique romaine, la plus grande dénomination chrétienne.  » A. DIEU que trois?  » L’idée catholique de la Trinité casse Dieu en trois êtres distincts: le Père, le Fils et le Saint-Esprit (Matthieu 28:19). Cela contraste avec le Shema, la base de la croyance juive: «Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu, le Seigneur est un» (Deut. 6:4). Les juifs déclarent la Shema tous les jours, en l’écrivant sur les poteaux (Mezouza), et le liant à la main et de la tête (Tefillins).  » Cette déclaration de l’unicité de Dieu sont les premiers mots d’un enfant juif  et les derniers mots prononcés devant un Juif qui meurt. Dans la loi juive, le culte d’un dieu en trois parties est considéré comme l’idolâtrie, l’un des trois péchés capitaux qu’un Juif doit plutôt donner sa vie que la transgresser. Cela explique pourquoi, pendant l’Inquisition et à travers l’histoire, les Juifs ont donné leur vie plutôt que de se convertir .

HOMME COMME DIEU? Les catholiques romains croient que Dieu est descendu sur terre sous forme humaine, comme Jésus a dit: « Moi et le Père nous sommes un » (Jean 10:30). Maïmonide consacre l’essentiel du «Guide des égarés » à l’idée fondamentale que Dieu est incorporel, ce qui signifie qu’il n’assume aucune forme physique. Dieu est éternel, au-dessus du temps. Il est infini, au-delà de l’espace. Il ne peut pas être né, et ne peut pas mourir. Dire que Dieu assume une forme humaine rend Dieu petit, diminuant à la fois son unité et sa divinité. Comme la Torah dit: «Dieu n’est pas un mortel » (Nombres 23:19). Le judaïsme nous dit que le Messie naîtra de parents humains, et possède des attributs physiques normaux comme les autres. Il ne sera pas un demi-dieu, et ne sera pas posséder par des qualités surnaturelles. En fait, une personne en vie à chaque génération a la capacité d’ entrer dans le rôle du Messie. (Voir Maïmonide – Lois des Rois 11:03)

INTERMEDIAIRE POUR LA PRIERE? La foi catholique est que la prière doit être dirigée par un intermédiaire tout en confessant ses péchés à un prêtre.  » Jésus lui-même est un intermédiaire, comme Jésus a dit: «Nul ne vient au Père que par moi. » Dans le judaïsme, la prière est une affaire totalement privée, entre chaque individu et Dieu. Comme le dit la Bible: «Dieu est proche de tous ceux qui appellent à Lui » (Psaumes 145:18). En outre, parmi lesDix Commandements: « Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi », ce qui signifie qu’il est interdit de mettre en place un médiateur entre Dieu et l’homme.  » (Voir Maïmonide – Lois de l’idolâtrie ch 1.)  »

PARTICIPATION DANS LE MONDE PHYSIQUE La doctrine catholique traite souvent le monde physique comme un mal à éviter. Marie, la plus sainte femme, est dépeint comme une vierge. Les prêtres et les religieuses sont célibataires. Et monastères sont, des lieux isolés et distants. En revanche, le judaïsme croit que Dieu a créé le monde physique sans nous frustrer, mais pour notre plus grand plaisir. La spiritualité juive vient à travers les prises avec le monde ordinaire d’une manière qui élève et l’élève.La sexualité  dans le contexte approprié est l’un des actes les plus saints que nous pouvons accomplir. Le Talmud dit que si une personne a la possibilité de déguster un nouveau fruit et refuse de le faire, elle devra tenir compte de cette action dans le monde à venir. Les écoles rabbiniques enseignent comment vivre au milieu de l’agitation de l’activité commerciale. Les Juifs ne se retirent pas de la vie, nous l’élevons.

_____________________________________________________________________________________________________________________

6) Juifs et Grecs

Le Judaïsme ne demande pas que tout le monde se convertissent à la religion. La Torah de Moïse est une vérité pour toute l’humanité, qu’ils soient juifs ou non. Le roi Salomon a demandé à Dieu de tenir compte des prières des non-juifs qui viennent au Temple (I Rois 8:41-43).  » Le prophète Isaïe se réfère au Temple comme une « Maison pour toutes les nations. » Le service du Temple pendant Souccot sélectionne 70 offres de taureau, correspondant aux 70 nations du monde.  » Les juifs ne cherchent pas à convertir les gens au judaïsme parce que la Torah prescrit un chemin droit pour les non juifs à suivre, connus comme les «sept lois de Noé. »  » Maïmonide explique que tout être humain qui observe fidèlement ces lois morales fondamentales gagne une place dans le ciel.  » .

_____________________________________________________________________________________________________________________________

7) Croire au Messie

Maïmonide affirme que la popularité du christianisme (et l’Islam) font partie du plan de Dieu pour répandre les idéaux de la Torah dans le monde entier. Cela déplace la société plus proche d’un état de perfection de la morale et vers une meilleure compréhension de Dieu. « Tout cela est en préparation pour l’ère messianique. En effet, le monde a désespérément besoin de la rédemption messianique. La guerre et la pollution menacent notre planète et la confusion érodent la vie de famille. Dans la mesure où nous sommes conscients des problèmes de la société, est la mesure où nous allons aspirer à la rédemption. Comme le dit le Talmud, l’une des premières questions que les Juifs est demandé au Jour du Jugement est: « Avez-vous aspirez à l’arrivée du Messie? » Comment hâter la venue du Messie?  » La meilleure façon est d’aimer l’humanité généreusement, pour garder les mitsvot de la Torah (le mieux possible), et à encourager les autres à faire de même. Malgré la morosité, le monde  semble se diriger vers la rédemption. Un signe évident est que le peuple juif doit retournés à la terre d’Israël et la faire refleurir.  » En outre, un grand mouvement se prépare de jeunes Juifs de retour à la tradition de la Torah. Le Messie peut venir à tout moment, et tout dépend de nos actions. Dieu est prêt lorsque car, comme dit le roi David: «Rachat viendra aujourd’hui, si vous prêtez l’oreille à sa voix. »

Par le Rabbin Shraga Simmons et traduit par notre rédactrice Agnès Bridfer.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

 

 

 

 

17 COMMENTS

  1. Je me permets d’intervenir, car peut-être certaines des explications suivantes vont permettre de comprendre mieux aussi ceux qui croient que Jésus crucifié et ressuscité voici 2000 était bien le Messie annoncé à maintes reprises dans l’Ancienne Alliance.

    Je vais essayer de répondre point par point pour que ce soit plus clair.

    1) Le royaume de Jésus n’est pas venu voici 2000 ans :
    quand Jésus annonçait la destruction du temple et sa reconstruction en 3 jours, il parlait du temple de son corps. Jésus est bien mort dans son corps est ressuscité 3 jours plus tard.

    Le Royaume de Dieu n’est pas arrivé à ce moment-là, en effet. Mais n’est-il pas prophétisé aussi que par l’endurcissement du coeur de son peuple hébreu bien-aimé, il amènerait à la foi les non-juifs ? Ce qui est le cas depuis.
    Rien de choquant à cela : nous sommes tous les descendants d’Adam et Eve, nous sommes tous ses créatures à qui Il donne le souffle de vie, même si nous ne sommes pas tous juifs. Dieu nous aime tous et veut tous nous récupérer dans son Royaume. Donc Il nous laisse à tous le temps de nous repentir et que notre âme soit sauvée. C’est ce que la Bible appelle le temps de la Grâce.

    Ce Royaume de Dieu ne va pas tarder à venir. Qu’on lise les prophéties concernant le temps de la fin et nous pourrons constater que le compte à rebours est bien enclenché. Depuis la création miraculeuse de l’Etat d’Israel, les prophéties se sont enchaînées. Relisez les prophètes, entre autres et le Livre de l’Apocalypse. Le Royaume de Dieu va enfin venir où le Messie reviendra en chair et en os à Jérusalem comme Souverain. Il jugera les nations et accordera enfin à Son peuple ce grand Israel qu’il avait promis à Abraham (et qui correspond en fait au Jardin d’Eden, Dieu a de la suite dans les idées).

    N’est-il pas écrit « Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né. » (Zacharie 12:10).

    Il n’est pas bon de faire du tri dans les Ecritures pour essayer de justifier de ne pas croire que le Messie est déjà venu. Qui a fait crucifier Jésus ? Ce ne sont pas les Romains, Pilate s’est lavé les mains du sang de ce juste. Ce sont les religieux qui ne voulaient pas perdre leur pouvoir sur le peuple. Combien de juifs ont reconnu Jésus comme le Messie annoncé dans tout l’Ancien Testament (quel nom horrible : testament. Dieu n’est pas mort. Mais désolé, pour que vous me compreniez, je n’ai que ce mot).
    On lit que beaucoup ont suivi Jésus tout au long de ses quelques années d’enseignement : ses disciples, son comité restreint d’intimes, ses sympatisants, et tous ceux qui venaient par milliers pour entendre son enseignement et être guéris et même nourris physiquement. Cela faisait beaucoup de monde pour l’époque. Dont beaucoup de juifs. Tous ont-ils donc été dans l’erreur, ou bien une poignée ayant le pouvoir et ne voulant pas le perdre, allant jusqu’à dire même qu’il n’était pas ressuscité ?

    2) Jesus était contre la Torah ???? JAMAIS ! Osez lire les évangiles ! Jésus n’a jamais enseigné quoi que ce soit contre la Torah. Il a bien dit qu’il n’était pas venu pour abolir la LOI mais pour l’ACCOMPLIR. (l’accomplir parce qu’il est le Messie annoncé). Il enseignait dans le Temple, et qu’y enseignait-Il ? Rien d’autre que la Torah, et il est écrit que l’assemblée était « frappée de sa doctrine ». Non parce qu’il enseignait autre chose, mais parce qu’il expliquait la Torah, qu’il donnait des révélations de cette Parole de l’Eternel.

    Jésus descendait bien de David : par son père adoptif Joseph et par sa mère Marie. Dire que parce qu’il n’avait pas de père il n’est pas le Messie, c’est offenser le Saint Esprit, ce que la Bible dit être un péché impardonnable. Si Jésus était né de la chair de Joseph, on aurait dit : qu’a-t-il de spécial cet enfant, c’est un fils de la chair comme les autres. Mais Jésus venant du ciel ne pouvait être un enfant ordinaire. Il est venu du ciel et remonté au ciel, ce qui est logique. Et la mort n’a pu le retenir puisqu’il est d’essence divine incarné dans une chair d’homme pour venir enseigner directement les hommes sur Sa Parole. Beaucoup l’ont cru. D’autres ne le croient toujours pas.
    En cela, les juifs ne font pas mieux que les musulmans qui ne croient pas non plus que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu, incarné dans une chair d’homme pour notre salut.

    « Y a-t-il rien qui soit étonnant de la part de l’Eternel ?  » (Génèse 18:14)
    « Voici, je suis l’Eternel, le Dieu de toute chair. Y a-t-il rien qui soit étonnant de ma part ? (Jérémie 32:27).

    3) Esaie 53 fait bien référence à Jesus Christ, et non pas Israël.
    Je ne vais partager qu’un seul verset : « Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. »
    Depuis quant Israel, malgré ses grandes souffrances indéniables, a-t-il été blessé, brisé pour apporter la rédemption à tous les peuples de tous les temps ??? Et si son châtiment d’avoir rejeté Christ avait apporté la paix aux nations, ça se saurait depuis longtemps. Et les meurtrissures du peuple juif ont été certes grandes, mais elles n’ont guéri personne, pas même eux. Ils ont encore bel et bien besoin de ce salut apporté par Jésus Christ.

    « Et tout le peuple répondit: Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants ! (Matthieu 27:25).
    C’est ce que les supporters du Sanedrin ont crié à la condamnation de Jesus le Messie.
    Et c’est ce qui s’est produit.
    Le juifs se sont maudits eux-mêmes.
    Pas la peine de dire : ah mais ça c’est écrit dans le Nouveau Testament donc pas cacher. Ceux qui ont écrit le Nouveau Testament étaient des juifs. Et Matthieu a cotoyé Jésus chaque jour. Il faut, à un moment, cesser d’être aveugle et hypocrite, et reconnaitre qu’on s’est trompé. Jésus était bel et bien le Messie.

    Et je m’étonne qu’une juive cite Saint Grégoire, qui est catholique. Il ne faut pas faire référence à des personnes d’une religion qui n’est pas fidèle à la Parole juste parce qu’elle sert le propos. Que votre OUI soit OUI que votre NON soit NON.

    4) Concernant les miracles accomplis par Jésus : on accepte comme nécessaires les miracles accomplis par Moïse mais pas ceux accomplis par Jésus ??? Désolés mais vous pratiquez le délit de sale gueule complètement injustifié. Ca me fait penser à ce verset : « Si quelqu’un, dites-vous encore, jure par l’autel, ce n’est rien ; mais, si quelqu’un jure par l’offrande qui est sur l’autel, il est engagé »… (Matthieu 23:18).

    5) Jésus n’a-t-il pas dit : « Avant qu’Abraham fut, JE SUIS. » Ce que le Sanedrin a considéré comme un blasphème.
    Jesus a donc dit qu’IL est l’Eternel ! Et pourquoi pas ?
    Alors réfléchissons : en Genèse, L’Eternel venait chaque soir converser avec Adam et Eve. Est-ce qu’on a dit que c’est un blasphème ? Adam et Eve Le voyaient et Lui parlaient. Pourquoi cela ne se reproduirait-il pas selon la volonté de Dieu ?
    Quant à dire que Dieu est UN. Oui, il n’y a qu’un Dieu. Un Dieu sous 3 formes, le Père, le Fils (La Parole) et l’Esprit. Si vous ne croyait pas cela, il faut relire les premiers versets de Genèse.
    L’esprit se mouvait au-dessus des eaux (L’ESPRIT). Dieu (LE PERE). dit (LA PAROLE = JESUS).
    3 niveaux de puissance et d’action, en un SEUL Créateur.

    Et pas la peine de mettre les catholiques dans vos débats. Les catholiques ont été embarqués dans une religion bipolaire depuis l’Empereur Constantin, mélangeant paganisme et Bible.
    Revenons plutôt à la base fiable, la seule : la Bible. Ancienne et Nouvelle Alliance.

    6) Juifs et grecs :
    quand j’ai commencé à ouvrir la Bible, je pensais que le peuple juif était le seul sur terre à être resté attaché aux Ecritures et qu’en cela ils sont effectivement différent des autres, avec beaucoup de courage dans ce monde hostile et plein de péchés.
    Puis un jour j’ai vu à la télévision le défilé de la Gay pride à Tel Aviv.
    J’ai été extrêmement choquée et déçue. Je croyais qu’Israel était le pays qui devait donner l’exemple à toutes les nations, comme un flambeau vivant de la vérité de l’Eternel et de l’engagement et la fidélité envers LUI.
    Eh bien non donc. C’est dommage.
    C’est pourquoi L’Eternel a suscité des croyants en dehors de son peuple bien-aimé.
    Donc la Parole dit que l’Eternel a voulu attiser la jalousie de son peuple envers eux.
    Car il y a aussi ceux que l’Eternel a appelés dans le monde entier pour abandonner leurs croyances d’origine pour s’attacher uniquement à la Parole. De Genèse à Apocalypse. Ceux-là sont ceux qui constituent l’Eglise de Jésus Christ, la vraie Eglise. Celle qui s’éloigne du péché pour se sanctifier dans la vérité de la Parole, y compris la Torah, qui s’attache aux commandements.

    L’Eternel appelle même encore aujourd’hui, son peuple juif, ses Hébreux bien-aimés, afin qu’ils reconnaissent Jésus comme le Messie qui est venu pour leur salut voici 2000 ans.

    Je dis toujours que ce peuple a la serrure (qui est toutes ces richesses dans l’enseignement de la Torah, et l’Hébreu est une source sans fin de messages de la part de l’Eternel dans les Ecritures) et que l’Eternel lui a apporté la clé, en s’incarnant en Jésus Christ.
    Maintenant c’est comme si le peuple juif avait la serrure et refusent la clé.
    Et les non juifs qu’il a appelés à la repentance et au salut, ont la clé en Jésus Christ.
    Il est temps que les deux soient un.

    Maintes nations dans le monde, mais combien attachés à la Parole de la Bible dans son entier ?

    7) Le monde a besoin de la rédemption messianique :
    Oui. Mais cette rédemption, celle de l’âme, est déjà possible. Elle est disponible et accessible à chacun depuis la mort et la résurrection de Jésus le Messie venu voici 2000 ans. C’est bien pour cela qu’Il s’est incarné.
    Parce que son sacrifice, de son sang divin serait le dernier, car le seul que Satan ne puisse refuser.
    C’est pour cela qu’il n’y a plus eu besoin de temple car le salut est devenu accessible directement à travers Jesus Christ, seul médiateur car seul grand sacrificateur devant l’Eternel.

    Un indice : Jesus a été crucifié à Pessah, comme l’agneau du dernier sacrifice. Comme le sang de l’agneau placé sur le linteau des portes des Hébreux chez pharaon avant la sortie d’Egypte qui était une préfiguration de Jésus le Messie promis.

    Pour ce qui concerne la rédemption de la terre, effectivement, elle n’est pas encore venue. Elle viendra au retour physique de Jésus. Très bientôt vu que le puzzle de la fin des temps est bien avancé.

    Attention cependant : les juifs attendent encore le Messie et se demandent comment il sera.
    Je suis stupéfaite en entendant certains rabbins et je me demande à quel point les juifs ignorent les prophéties bibliques pour la fin des temps.
    On sait que l’antichrist va se révéler bientôt et va séduire les nations, à commencer par les juifs. Rien d’étonnant, il va jouer sur le velours puisque les juifs nient encore le vraie Messie qui est déjà venu.
    L’Antichrist ira jusqu’à s’asseoir dans le Temple (ce 3e temple qui est tout prêt pour être construit) et va le profaner. Là les juifs se poseront enfin les bonnes questions. Mais il sera trop tard. Ils vont se faire massacrer encore une fois. Là Jésus Lui-même va revenir en chair et en os cette fois en Roi des Rois, Seigneur des Seigneurs, et il reviendra avec ceux qui auront cru en LUI.

    Tout ce que j’écris, je le fais avec amour. J’aime profondément Israel et son peuple.
    Beaucoup dans le monde étaient de Son Peuple. Et ils ont été dispersés.
    L’Eternel, Jésus Christ est venu les chercher, les toucher, se révéler à eux, où ils sont.
    Voilà pourquoi je me permets de parler ainsi.
    Ne prenez pas vos juifs messianiques pour des moins que rien.
    Car les premiers chrétiens étaient des Hébreux. Ils sont devenus disciples de Christ.
    Le plus grand évangéliste, Paul, était un pharisien.
    Mais lui a mis la clé de Christ dans la serrure de la Torah et il a été submergé par les révélations que l’Eternel lui a données.
    Je vous en souhaite à tous autant.
    Soyez bénis.
    Maranatha.

  2. Dieu n’existe pas. La bible, le coran, les textes bouddhistes et hindouistes, ont été écrits par des êtres humains comme vous et moi. Quand arrêterons-nous de croire dans ces idéologies d’un autre temps?

  3. Ce que je peux dire, c’est qu »en déhors de Jésus, il n’y aura pas un autre prophète dont la Torah à parlé.Quant aux guérisons faites le jour du shabbat, il voulait dire qu’il faut sauver l’homme pour péréniser le shabbat. C’est un enseignement qu’il donnait. Par exemple, si une femme est en travail le jour du shabbat ; doit-on l’aider ou l’abandonner à son sort ? A son temps cela était un choc ; mais aujourd’hui, nous voyons qu’il a eu raison. Posons donc la question à Dieu si Jésus est le Messie ou non pour ne pas regretter de n’avoir pas cru en Lui car c’est Jésus qui est le juge du monde.

  4. Mais, voyons, ces gens acceptent qui . Grande question
    A partira de moment que ils détestent les autres pourquoi ils se plaint qu’ ils ne sont pas aimé. Phil suffi de voir comment ils se considèrent et comment ils considèrent les autres.
    Ils détestent la France et les français, en qualifiant la France comme une poubelle, néanmoins ils sont plus que demi million canette poubelles, meilleurs place, meilleurs niveau de vie, meilleurs tratement.
    Regardons un moment les articles, les tribunes, la presse, écrite et audiovisuelle. Ils se présentent sans cesse des victimes pourtant qui tué le plus

  5. il non pas compris , que le Fils de Dieu etait venu pour les délivré du code ecrit qui les condamnée a morts , parcequils n’avez pas etait trouvé juste devant Dieu les jours ou il les a fait sortire du paye d’Egypte et Dieu voulu tousse les suprimé , Moïse et venu en temps que médiateur entre Dieu et le peuple juif pour que Dieu ne les extermine pas , pour leur malediction il on reçus les tablette de la Loi qui les codamnée a morts

    il etait venu pour ceux qui voulez bien le suivre , d’avoir la promesse que Dieu avez fait a leur ancétre c’est a dire d’avoir les loi divine et parfaite en eux ecrite dans leur coeur et dans leur esprits (saint esprit), jusqu’a qu’ils revienne la Loi Mosaique dever rester pour leur malédiction de na pas avoir suivie le Messie que Dieu leur a envoyer ne pouvent Voir et hérité de la vie eternel promisse
    psaume 37:31
    EsaIe 51:7
    Ezekiel 11:19
    Hebreux8:10

    je suis Crie Isaie 40:6

  6. « A. Construire le Troisième Temple (Ézéchiel 37:26-28). »

    Comment aurait-il pu construire le troisième temple sachant que le deuxième n’avait pas encore été détruit ?

    « B. Rassemblez tous les Juifs vers la Terre d’Israël »

    Comment et pourquoi aurait-il rassemblé tous les juifs en Eretz Israël sachant que le second temple devait être détruit ? Et que, donc, un nouvel exil s’ensuivrait ?

    « C. Amener une ère de paix dans le monde, et mettre fin à toute haine, de l’oppression, de la souffrance et de la maladie. Comme il est dit: « Nation ne lèvera plus l’épée nation contre nation» (Esaïe 02:04) »

    Il y a eu une ère de paix pour ceux qui ont cru, les malades ont été guéris, les aveugles ont recouvert la vue, les boiteux ont marché et certains d’entre les morts ont été relevés, mais nous savons tout comme vous qu’il s’agit d’une paix à l’échelle mondiale, nous croyons qu’à ce moment ceux qui ont cru ont vécu le microcosme de la paix à venir le jour de la délivrance finale. Quant à la nation qui ne lèvera plus l’épée contre une autre nation, que ce ne soit pas arrivé ne signifie pas que ça n’arrivera pas. La croyance messianique en Yeshoua espère en sa deuxième venue comme messie triomphant, siégeant sur le trône de David.

    « C. LE MESSIE ET L’OBSERVANCE DE LA TORAH
    Le Messie conduira le peuple juif vers un plein respect de la Torah. La Torah stipule que toutes les mitsvot (commandements) restent contraignantes pour toujours, et ceux qui viennent à changer la Torah seront immédiatement identifiés comme faux prophète. (Deut. 13:1-4) »

    Je ne me souviens pas qu’il ait conduit le peuple juif à faire le contraire de ce qui est écrit dans la Torah. Quand il allait voir ces personnes (juives) de mauvaise compagnie qui volaient, brutalisaient, faisaient du commerce de leur propre corps, il n’a eu de cesse de leur parler de la justice du D.ieu d’Israël, leur rappelant à chaque fois : « maintenant va et ne pêche plus » et comme il est écrit dans les évangiles : « Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi. » – On aurait pu l’écrire en ces termes : « va et ne transgresse plus la Loi » si ce n’est pas une invitation à observer tout ce qui est écrit dans le Tanakh alors je ne sais pas ce que c’est.

    « Tout au long du Nouveau Testament, Jésus contredit la Torah et affirme que ses commandements ne sont plus applicables. (Voir Jean 1:45 et 9:16, Actes 3:22 et 07:37) Par exemple, John 9:14 , dossiers que Jésus fait une pâte en violation du Shabbat (verset 16), » Il ne respecte pas le Shabbat! »

    C’est l’idée généralement admise dans le monde chrétien et juif depuis 1700 ans (pourquoi pas 2000 ?), c-à-d les premiers papes mais une fois encore c’est faux et de plus en plus de croyants retournent aux origines de leur foi et donc à la Torah des mitsvot et certains même à la loi orale.

    – Jean 1:45 ne parle pas de la Torah : «Philippe rencontra Nathanaël, et lui dit: Nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Jésus de Nazareth, fils de Joseph.»
    – Jean 9:16 : «Sur quoi quelques-uns des pharisiens dirent: Cet homme ne vient pas de Dieu, car il n’observe pas le sabbat. D’autres dirent: Comment un homme pécheur peut-il faire de tels miracles? Et il y eut division parmi eux.» sauf qu’il observait le shabbat et enseignait à ses talmidim à faire de même, par ailleurs n’est-il pas écrit : « Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat ». Qu’untel dise une chose ne signifie pas pour autant qu’elle soit vraie, de plus « quelques uns » des pharisiens, et vous savez aussi bien voire mieux que moi à quel point les pharisiens pouvaient être durs et exigeants (c’est d’ailleurs l’argument généralement utilisé pour expliquer la raison de la destruction du 2nd temple).
    – Actes 3:22 ne parle pas non plus d’abolition de la Torah : «Moïse a dit: Le Seigneur votre Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi; vous l’écouterez dans tout ce qu’il vous dira» qui fait écho à Deutéronome 18:15
    – Actes 7:37 dit la même chose qu’au-dessus et ne parle en rien d’abolir un seul commandement.
    Jean 9:14 ne parle pas d’une pâte (supposant le pétrissage) mais d’une boue, à savoir un mélange d’eau et de terre, un animal peut faire de la boue en faisant tomber une jarre d’eau sur de la terre, a-t-il fait un travail pour autant ? Si pendant shabbat mes chaussures sont couvertes de terre, que je sors pour aller à la synagogue et qu’il pleut, que la terre se change en boue, ai-je un travail ? Si je touche la boue du bout de mon doigt, ai-je fait un travail ? Non… Yeshoua a pris de la boue dans ses mains, l’a appliquée sur les paupières d’un aveugle et l’aveugle a recouvert la vue, en aucun cas il n’a transgressé shabbat par des travaux interdits. AUCUN verset des évangiles n’enseigne l’abolition de la Loi ou d’UN seul commandement, au contraire, les évangiles préparent le païen en vue de sa conversion au D.ieu d’Israël ainsi qu’il est écrit :

    Actes 15-19 «C’est pourquoi je suis d’avis qu’on ne crée pas des difficultés à ceux des païens qui se convertissent à Dieu, mais qu’on leur écrive de s’abstenir des souillures des idoles, de l’impudicité, des animaux étouffés et du sang. CAR, depuis bien des générations, Moïse a dans chaque ville des gens qui le prêchent, puisqu’on le lit tous les jours de sabbat dans les synagogues.»

    Ce verset nous apprend que les païens qui avaient reçu l’enseignement de Yeshoua et avaient cru commençaient par s’abstenir des idoles, de l’impudicité, de la viande non-kasher et allaient ENSUITE à la synagogue pour faire shabbat et pour apprendre petit à petit. Tout le contraire de ce que dit votre article copié collé.

    « D. Il nous fera découvrir la connaissance universelle du Dieu d’Israël, qui unira l’humanité comme une seule peuple. Comme il est dit: «Dieu sera roi sur toute la terre sur ce jour-là, Dieu sera Un et Son Nom sera Un » (Zacharie 14:09). »

    À l’exception des musulmans qui ont préféré (quoi qu’ils n’aient pas vraiment eu le choix) croire en une version refaite du Tanakh et des Évangiles, s’ajoutant à pléthore de croyances païennes, la connaissance du Tanakh a été universalisée. Que ce soit à New-York, Sidney, Moscou ou Pyongyang, tous connaissent Abraham, Isaac et Yaakov; ce qu’ils en font OU en ont fait par contre c’est une autre histoire. Et c’est à Yeshoua que nous le devons comme l’a dit Maïmonide, à sa manière.

    « et aucun concept de seconde venue existe. »

    Quid du concept du messie ben Yossef et ben David ? Quid de ceux qui croient que le rabbi de Loubavitch est le messie et qu’il reviendra ? Ces croyances reposent-elles vraiment sur du vide ?

    « Le Messie doit descendre du roi David (voir Genèse 49:10 et Ésaïe 11:01). Selon la prétention chrétienne, Jésus était le produit d’une naissance virginale, il n’avait pas de père et donc ne pouvait pas avoir satisfait à l’exigence messianique d’être descendu du roi David! »

    Amusant sachant que vous réfutez l’idée de naissance virginale mais admettons. Si Yeshoua est le fils de Myriam il a quand même une généalogie inscrite dans le gêne et descend forcément de tel ou tel autre, en l’occurrence de David par sa mère. Et légalement par Yossef.

    « A. VIERGE DE NAISSANCE
    L’idée chrétienne d’une naissance virginale est dérivée du verset d’ Isaïe 07:14 décrivant un « alma » comme donnant naissance. Le mot « alma » a toujours signifié une jeune femme, mais les théologiens chrétiens l’ont traduit comme «vierge». Cela correspond à la naissance de Jésus avec la première idée païenne du siècle des mortels étant imprégnés par les dieux. »

    Faux, 72 sages JUIFS (et non chrétiens) ont traduit alma par vierge dans la septante et cette traduction avait été avalisée par le Souverain Sacrificateur de l’époque.

    De plus ce passage d’Isaïe parle d’un signe miraculeux (venant de D.ieu), en quoi une jeune fille enceinte est-il un signe miraculeux ?

    Je continuerai plus tard

      • Au cas où je précise que j’suis pas un « missionnaire » et que je m’oppose à toute forme de prosélytisme (moderne). Si untel ne veut pas croire c’est son choix. Croire en Yeshoua ne veut pas dire en faire un dieu, je crois simplement qu’il est le messie et pas D.ieu, D.ieu est un. Croire en Yeshoua ne veut pas dire rejeter la Torah, au contraire, l’intégralité des évangiles, s’ils sont lus correctement et avec la pensée juive, enseignent l’observation de la Loi. Ça ne veut pas dire non plus considérer le Tanakh comme « ancien » et les évangiles comme le « nouveau » ces appellations ne se trouvent nulle part dans les évangiles et de plus en plus de monde les rejette. Si vous voulez clouer le bec à un missionnaire dites-lui simplement que Yeshoua était un juif et qu’il a enseigné la Torah parce que c’est ce qu’il a fait et ils seront incapables de vous prouver le contraire sans tirer un verset de son contexte ou en le déformant à un ou deux mots près pour arranger leurs croyances.

  7. Je n’en suis qu’au début de l’article et je trouve que dès la première condition c’est anachronique – Construire le troisième temple alors que le second n’était pas encore détruit ? C’est bizarre comme argument, ça n’a aucun sens !!

  8. 1 / Et toi, Bethléem Ephrata, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, et dont les activités remontent aux temps anciens, aux jours de l’éternité.
    Le messie doit venir de Bethléem Ephrata.Premier signe.

    2 / Avec le bâton on frappe sur la joue le juge d’Israël » (livre du prophète Michée ch.4 v.14)
« Tous ceux qui me voient se moquent de moi : « recommande toi à l’Eternel ! », « l’Eternel le sauvera, il le délivrera puisqu’il l’aime ! »… une bande de scélérats rôdent autour de moi ; ils ont percé mes mains et mes pieds… ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort ma tunique » ; « pour apaiser ma soif ils m’abreuvent de vinaigre » (Psaumes prophétiques du roi David, n°22 et 69 v.22 ; environ -1000 avant J.C.)

    3 / Il s’est élevé devant (Dieu) comme une faible plante…méprisé et abandonné des hommes… cependant ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé… Il était blessé pour nos péchés, brisés pour nos iniquités… L’Eternel a fait retomber sur lui toutes nos iniquités… Il s’est livré lui-même à la mort… il a porté les péchés de beaucoup d’hommes et il a intercédé pour les coupables » (livre du prophète Esaïe ch.53).

    4 / Alors je répandrai sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication et ils tourneront vers moi les regards, celui qu’il ont percé ; ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique » (livre du prophète Zacharie ch.12 v.10)

    Avouez tout de même qu’il faut être un peu myope pour ne pas voir qui est le Messie. D’ieu vous aime profondément et vous attend. le Seigneur revient comme vous l’attendez et vous l’espérez. Un roi de gloire qui règnera au milieu de son peuple. Oui ce jour béni vient, et vous pleurerez comme on pleure sur un fils unique. Larmes de joies immenses et divine surprise !!! L’heure du dévoilement est proche. YESHOUA est bel et bien votre messie tant attendu, le bien aimé, votre délivrance. Il revient juger les vivants et les morts. Il revient juger ceux qui vous ont persécuté, maltraité depuis 2000 ans. YESHOUA est avec vous, pour vous et sa gloire remplira les cieux et la terre, pour la gloire de son nom et de son peuple.

  9. @Toni Villa,

    Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin? Allons au moins jusqu’au 5ème verset ; Car ainsi nous trouvons dans l’ordre :
    – D. qui crée
    – L’Esprit de D. qui plane
    – D. qui dit
    (NOTE : A ce stade, on en est déjà à 5 et non 3 car il y a : D. ; le fait de créer ; l’Esprit (Saint) de D. ; le fait de planer (ou survoler) ; le fait de dire)
    – D. qui voit
    – D. qui sépare
    – D. qui nomme
    Pourquoi ne retenir que le verbe « Dire » et non celui de « Voir » qui est par exemple tout aussi important dans l’écriture? Idem pour les verbes Planer, Créer, Séparer, Nommer…?

    Bref, l’explication de « trinité » dans les 3 premiers versets apparaît complètement à côté de la plaque car suivant ce type de modèle, moi j’en serais déjà à une « octonité » (soyons fou! :D)

    • .Allons Fredo, un peu d’humilité STP car vois-tu, d’après nos Sages à nous, l’humilité est l’unique moyen de comprendre « les écritures » Je te site…en effet il faut beaucoup d’humilité…comme Yeshoua Mashia.qui après avoir guéri restaure nourri et ressuscite des morts . Est allé jusqu’à donner sa propre vie, comme l’agneau parfait qui enlève le péché de l’homme. Premièrement pour le peuple Juif et ensuite pour l’humanité… Et pouvoir dire… Père pardonne leurs ils ne savent ce qu’ils font …oui en effet c’est très loin de ceux qui se disent ….sage….

  10. « Il faut analyser les écritures avec l’esprit de Dieu et non avec l’intelligence humaine »

    Alors là! Comme prétentieux, on ne fait pas mieux!
    Oyez mes chers Juifs, savez-vous qui nous avons parmi nous? Rien de moins que « Fred Ô Fred »! L’homme dont l’analyse est au niveau de l’esprit de Dieu! (il sait pénétrer la Compréhension de Dieu!!! Tout un programme).
    Bah mon vieux, il en a de la chance Fredo! et on se demande bien avec un tel niveau, pourquoi il est encore sur terre et pourquoi il dit autant de conneries! (Remarquez, je suis sûr qu’il ne dit pas QUE des conneries …Mais qu’il en fait aussi beaucoup malgré son analyse quasi-divine dénuée d’intelligence humaine, comme il le dit lui-même).

    Allons Fredo, un peu d’humilité STP car vois-tu, d’après nos Sages à nous, l’humilité est l’unique moyen de comprendre « les écritures » 😉

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.