Les gardiens de la révolution ont kidnappé un anti-iranien de Paris et l’ont amené à Téhéran

Le Corps des gardes de la révolution islamique (IRGC) a publié lundi un communiqué dans lequel il a déclaré que son organisation de renseignement avait arrêté Ruhollah Zam, un militant anti-iranien des médias vivant à Paris, dans le cadre d’une « opération de renseignement complexe en dehors du pays ».

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Zam exploite la chaîne de télégrammes Amad News (alias Sedaiemardom – La voix du peuple), qu’il a fondée en 2015. Il a joué un rôle de premier plan dans la couverture et la promotion des manifestations antigouvernementales 2017-2018 en Iran. Il est un invité régulier de Voice of America en persan.

La déclaration de l’IRGC décrit Zam comme un « outil entre les mains des services d’espionnage et des corps anti-Iran » et l’accuse de « publier de fausses nouvelles contre le pays ».

🟦 ANNONCE 🟦

Zam a été arrêté par les services de renseignement de l’IRGC en dehors de l’Iran et a été ramené en République islamique. La déclaration de l’IRGC remercie Allah pour «l’arrestation dans le cadre d’une opération complexe de l’une des principales figures de la guerre psychologique contre la République islamique».

Le communiqué note que l’IRGC a surpris et arrêté « l’agent pervers et mercenaire », montrant le « pouvoir supérieur du groupe contre les agences de renseignement des ennemis ».

Publicité 

Le communiqué note que l’organisation du renseignement de l’IRGC a arrêté Zam dans une « opération professionnelle, intelligente et multiforme utilisant des méthodes de renseignement modernes et des techniques innovantes pour manipuler et duper les services de renseignement étrangers ».

Selon Radio Farda, Ruhollah Zam, lui-même fils d’un religieux chiite, s’est retourné contre le régime des mollahs après les manifestations pour la présidentielle de 2009 et a été emprisonné. Quand il a été libéré, Zam s’est enfui à Paris. Depuis lors, il est une épine dans le pied des autorités iraniennes.

Selon Mehr News, Amad News est maintenant sous le contrôle de l’IRGC.

Un conseil, une info, une question ? Contactez nous !

Connaissez vous nos autres sites ? Répondez à ce questionnaire 

Abonnez vous à notre nouvelle Newsletter 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE

 

🟦 ANNONCE 🟦