Les hôpitaux se préparent au tsunami : les médecins infectés du corona continueront de travailler

Dans les hôpitaux israéliens, la charge de travail augmente en raison d’une forte augmentation du nombre de patients hospitalisés et gravement malades. Selon les données d’hier du ministère de la Santé, il y a 448 patients COVID dans les hôpitaux, et 172 d’entre eux sont dans un état grave. Au dernier jour de 2021, il y avait 169 personnes dans les services coronavirus (2,6 fois moins qu’aujourd’hui) et 93 dans un état grave (presque 2 fois moins).

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Avec le taux actuel de propagation de l’infection, il y a un danger qu’une dangereuse « fourche » se forme dans les hôpitaux – il y aura de plus en plus de patients, et moins de médecins et d’infirmières en raison de l’augmentation de la morbidité dans les équipes.

L’agence Ynet a rapporté dimanche matin que le ministère de la Santé n’excluait pas une mesure inédite : permettre aux médecins et infirmiers de travailler même s’ils sont infectés par le coronavirus, s’ils sont asymptomatiques.

Il est rapporté qu’à l’heure actuelle à l’hôpital Sheba, le coronavirus a été détecté chez 200 employés, à Ichilov en 126, à Beilinson en 78, à Adassah, 74 employés étaient positifs, à Shaare Zedek 69, en  » Meir  » 64,  » Rambam  » 50 », « Kaplan » 36, « Wolfson » et l’hôpital Naariya 25, à Haïfa « Bnei Zion » 22 et « Barzilai » 16. À cela, bien sûr, il faut ajouter les travailleurs envoyés en quarantaine.

Au total, 1113 travailleurs dans les hôpitaux étaient en panne en raison d’une infection au COVID, et 1383 dans l’ensemble du système de santé.

La Caisse d’assurance maladie Clalit craint que chaque 10e employé d’hôpital soit mis en quarantaine dans quelques semaines.

Dans la même veine, il y a une décision de réduire la quarantaine pour les agents de santé qui ont été en contact avec des personnes infectées confirmées. Ils reprendront tous le travail et devront être testés les troisième et septième jours après le contact présumé.

 



Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.



SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

🟦 ANNONCE 🟦