Les ministres accusent le chef d’état-major Eizenkot d’escalade dans le sud du pays

Certains ministres du cabinet politique de défense ont imputé l’escalade dans le sud au chef de l’état-major général, Gadi Eizenkot. « Sa politique a échoué », ont t-ils déclaré aux journalistes de Hadashot 2 sous couvert d’anonymat.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les ministres ont répété les attaques de l’ancien président de la coalition au pouvoir, David Bitan, qui a été le premier à accuser le chef d’état-major d’avoir «affaibli la force de dissuasion de Tsahal».

Le ministre de la Défense, Liberman, a condamné les tentatives de faire du chef d’état-major un bouc émissaire et a déclaré que les attaques publiques sur Eizenkot portaient atteinte à la sécurité d’Israël.

La chef de l’opposition, Tzipi Livni, a parlé beaucoup plus fort. Elle a qualifié Gadi Eizenkot de remarquable spécialiste militaire qui «doit faire face à ce cabinet honteux tous les jours», qui a laissé l’armée entièrement responsable de sa propre incapacité et de son manque de stratégie.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Publicité 

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦