Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Aiysha à l’époque était un bébé, et jouait encore avec des poupées et des jouets. Le Prophete Mohammed, 53 ans était quand à lui excité sexuellement en voyant cette petite fille.

Il décide alors de la «choisir» pour lui et il doit l’épouser. Ils se sont mariés quand Aiysha avait six ans. Selon diverses sources, Mohammed a commencé à molester l’enfant sans pénétration, car Aiysha était trop jeune pour être pénétrée.

Les Musulmans revendiquent que le « prophète » Mohammed a eu des relations sexuelles avec elle quand elle avait neuf ans, ce qui est probablement une abrogation de textes originaux. Si Mohammed n’a pas l’intention de molester Aiysha quand elle avait six ans, pourquoi ne l’a t-il pas épousée quand elle avait neuf ans ? Dans l’Islam, la cérémonie de mariage est nécessaire pour pratiquer les relations sexuelles légalisées.

En raison de la pédophilie endémique qui domine dans les pays musulmans sur les petits bambins à qui on imposent de porter la burqa afin selon eux de minimiser l’excitation d’un adulte, ce qui pourrait lui donner droit à des abus et même tuer l’enfant dans certains pays musulmans, à savoir l’Arabie saoudite.

Ce petit nouveau-né est assez vieux pour être molesté et agressé sexuellement par un homme musulman adulte. Une décision qui est acceptée par les Imams qui fixent les règles de la loi islamique.

La Mufa’khathat qui se traduit littéralement, par «placer [pénis] entre les cuisses »consiste à placer l’élément mâle entre les cuisses d’un enfant.

Le minimum recommandé pour cette pratique musulmane « noble » est  de 3 mois, mais elle n’est pas strictement appliquée et peut même être faite sur un nouveau-né.

La Mufa’khathat est reliée à la pratique de Mut’ah [Les mariages homosexuels fictives afin de se conformer avec le Coran], selon la Surat 65:4. Si ces pratiques ont existé avant ou ont seulement été ajoutées dans le Coran dans les années suivantes ne sont pas pertinentes. Ce qui est pertinent est de mettre un terme à celle-ci et maintenant. Les Imams approuvent cette pratique et aujourd’hui des millions de petits enfants dans les sociétés musulmanes dans le monde sont victimes de ces viols.

L’ Islam permet aussi les meurtres d’honneur, la persécution des homosexuels et des minorités, l’inceste et les abus. Ce qui suit sont des extraits d’une interview de Bahreïn, une militante des droits des femmes Ghada Jamshir, qui a été diffusée sur Al-Arabiya, le 21 Décembre 2005.

Cette militante des droits des femmes à Bahreïn menace les Imams qui mettent en place des fatwas autorisant l’exploitation sexuelle des enfants.

Le copié collé des contenus pour les sites et blogs est interdit, seul le lien URL est autorisé . Contactez nous en cas de besoin : [email protected]

Abonnez vous à notre Newsletter Infos-Israel.News

Entrez votre émail:

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !