Veuillez nous excuser pour la violence des images publiées sur cet article concernant le 11 septembre, mais ce choix est voulu pour démontrer à quel point le monde est manipulé par l’Islam radical, aujourd’hui.

Frontpage Magazine,  nous fait part d’une information choquante et incompréhensible relatée en anglais par Daniel Greenfield, dont quelques passages ont été traduits par notre équipe de rédaction  :

 L’association des étudiants musulmans  fait partie d’une branche des Frères musulmans, qui pour rappel est dirigée par Al Qaida…y compris Oussama ben Laden. La MSA a été impliquée dans le financement des terroristes et un grand nombre de présidents du CES.

Mais, ce qui est également troublant dans cette histoire, c’est que la simple représentation du 11 Septembre, est maintenant considérée comme un crime de haine.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Montclair State University enquête sur un incident de préjudice dans lequel un étudiant a dessiné le World Trade Center en flammes sur la porte du local d’un groupe d’étudiants musulmans, selon les responsables du campus .

Le graffiti a été découvert lundi devant le siège de l’Association des étudiants musulmans, a déclaré Suzanne Bronski, porte-parole du campus.

« La police a immédiatement ouvert une enquête au sein de l’université, et qui se poursuit», selon les responsables de l’université dans un communiqué.

Le graffiti est comparé comme du  » vandalisme et crime de haine contre l’islamophobie  » par la police qui a décidé d’enquêter sur les gribouillis en question. Aucune mention ne dit, si le dessin des Tours jumelles a été fait avec de la peinture ou un marqueur, mais selon certaines sources, le dessin était facilement effaçable.

Ce griffonnage qui représente  le 11/09 sur la porte d’une organisation musulmane, qui pour rappel est liée à cet attentat terroriste impliquant indirectement les Frères musulmans et Al-Qaïda, peut-il être considéré comme le reproche ces « étudiants, » comme un crime de haine?

Pour rappel, la MSA soulève des fonds financiers pour le Secours islamique. Islamic Relief, qui a été fondé par Hany El Banna,  inspirés par Sayyid Qutb et d’autres islamistes qui ont été accusés d’avoir des liens avec le terrorisme, et qui auraient reçu de l’argent d’Oussama ben Laden.

La MSA a invité Cheikh Qatanani pour parler avec les élèves. Le Cheikh est à la fois un membre du Hamas et des Frères musulmans. Il a été invité par Lauren Booth, qui est un fervent partisan du Hamas et des Frères Musulmans.

Plus précisément au-delà de la volonté de la MSA, d’accueillir des membres de groupes terroristes et leurs sympathisants. La MSA a toujours maintenu qu’Israël est soutenu par des politiciens qui sont protégés par la liberté d’expression. Ainsi, lorsque la MSA représente Israël comme un Etat nazi et les terroristes comme des héros, la pratique de la liberté d’expression n’est-elle pas aussi utilisée ?

Pourquoi une image de la pire atrocité dans l’histoire d’Amérique, serait un crime de haine contre l’Islamophobie ?

Si la MSA a le droit de renier l’Holocauste, sans être stoppée, si elle a le droit d’accuser les Juifs d’être des étudiants nazis, pourquoi la MSA peut-elle accuser de jeunes étudiants de faire des graffitis et comparé cela à un crime haineux ?

Surtout quand c’est vrai.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !